Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 "Tu ne vas jamais me croire ! Devine ce que .. ” Mary MacDonald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Haziel (aesthetic) ; Liloo_59 (avatar)
Points : 2
Hiboux : 317
Multi-compte(s) : Sirius O. Black
Club : Canards sauvages ; Chaussettes solitaires ; Buveurs de Bierraubeurre ;

Métier : Relayeuse d'informations à Poudlard
Particularité : A explosé le record de timeout (x22)


MessageSujet: "Tu ne vas jamais me croire ! Devine ce que .. ” Mary MacDonald   Mar 26 Jan - 21:01


Mary MacDonald

citation de ton choix

ϟ Prénom(s) : Mary
ϟ Nom : MacDonald
ϟ Age : 17 ans
ϟ Date et lieu de naissance : 6 mars 1960, Sainte-Mangouste.
ϟ Statut : Sorcière
ϟ Sang : Sang-Mêlé.
ϟ Maison : Gryffondor, la maison des braves.
ϟ Baguette :  Elle est en bois de cèdre, mesure 25 cm, et possède un ventricule de coeur de dragon.
ϟ Patronus : Elle ne sait pas produire de patronus, mais aimerait un jour pouvoir le faire. Elle est curieuse de savoir à quoi le sien ressemblerait.
ϟ Epouvantard : Il prend la forme d'une silhouette noire, aucun signe ne le distingue d'un autre individu. C'est une ombre. Une ombre dont main pointe sur elle une baguette.
ϟ Amortentia : Le filtre a pour elle un parfum de miel, de caramel et d'herbe fraîche.
ϟ Miroir du Rised : ce dont rêve votre personnage
ϟ Feat : Matilda Price
ϟ Crédits : rose adagio
Infos pratiques
1. Que pense votre personnage de la coalition entre Poudlard / Beauxbâtons / Durmstrang ? Elle aime énormément cette idée et a été plus qu'heureuse d'apprendre que les échanges allaient être maintenus ! Après tout, si ce n'était pour le Tournoi des Trois Sorciers, aucun rapprochement de ce genre n'était fait entre les écoles. Elle apprécie la chance qu'il leur est donné d'en apprendre plus sur d'autres cultures sans avoir à quitter les murs bienveillants de l'école. Les étudiants de Durmstrang sont un peu plus impressionnants à ses yeux, le côté magie noire peut être, mais ils sont tout à fait charmants quand on apprend à les connaitre, de même que les étudiants de Beauxbâtons ne sont pas si mauvais en anglais ni trop fleur bleu quand on y regarde de plus près. Non, vraiment, cette coalition lui plaît, d'autant plus que c'est l'occasion de lancer un tas de conversation à leur sujet ...

2. Poudlard est-il toujours pour vous "l'endroit le plus sûr de toute la Grande-Bretagne" ?

Même si certains élèves sont largement influencés par ce qu'il se passe dehors, Mary  se sent bien plus en sécurité à Poudlard que si elle était livrée à elle-même dehors. Poudlard est protégée par la magie, par Dumbledore et par toute une équipe enseignante. Ils n'ont certes pas été formé comme des Aurors, mais l'accumulation des facteurs fait qu'elle se sent en sécurité entre les murs du château. Elle sait que rien ne pourra lui arriver ici.

3. Quel sont les plans de votre personnage quant à son futur ? A-t-il une vocation, ou souhaite-t-il attendre de voir où Merlin l'emmènera ?

Mary papillonne énormément. Lorsqu'elle était petite fille, elle voulait être princesse. Plus tard, elle déclara qu'elle serait dresseuse de dragons avant de se rendre compte que cela impliquait bien plus que de donner deux ou trois ordres pour que la bête obéisse. Il faut dire que les essais sur le chat de ses grand-parents n'avaient pas été très fructueux et l'avaient rapidement découragé. Encore plus tard, elle s'était mise en tête de faire Auror, un article dans la gazette au sujet d'une certaine Tessa McLaury ayant marqué son jeune esprit. Dernièrement, son intérêt s'est porté sur le journalisme mais elle ne sait pas encore si elle veut s'engager sur cette voie là.

Survole l'image pour en savoir plus
Anecdotes


✻ Bleu. Très certainement sa couleur préférée. Elle en apprécie beaucoup d'autre mais le bleu l'attire peut-être davantage, c'est peut-être pour cela qu'elle a craqué pour les beaux yeux de Bunty alors qu'il n'était encore qu'une boule de poils. C'est peut-être pour ça aussi qu'elle est tombée sous le charme d'Adrian Spraden en troisième année, après l'avoir percuté dans un couloir, peut être parce que ses yeux clair l'avaient hypnotisé. ✻ Cri.  Un matin, alors qu'elle était en deuxième année, elle a réveillé tout son dortoir en criant. Son chat, Bunty, l'avait réveillé à coup de ronronnement dans le creux de l'oreille pour lui signaler qu'il lui  avait rapporté le fruit de sa chasse : un magnifique rat. Elle en a perdu l'appétit ce jour là. ✻ Douze. Le nombre de retenues qu'elle a effectué. Certaines lui ont été donné pour de trop nombreuses sorties hors du couvre-feu, l'une d'elle lui fut donné en deuxième année pour avoir participé à une bataille de nourriture. Elle en reçu une autre pour avoir ouvertement critiqué un cours, en cinquième année. Chacune d'elle bien entendu s'est retrouvée associée à une lettre envoyée à ses parents, lesquels n'ont jamais su apprécier d'avoir des nouvelles de leur fille de cette façon. ✻ Bavarde. Si sa facilité à lancer une conversation peut être perçue comme une qualité dans le domaine du social, celle-ci peut être perçue comme un vilain défaut.  Mary a toujours été extrêmement bavarde, et si elle ne maîtrise pas tous les sujets de conversations, elle tient tout de même à participer à la conversation. Cette fâcheuse tendance lui a valu bien des fois la réputation de "commère", les rumeurs elle les adore. Elle aime tout savoir sur tout le monde. ✻ Transplanage Mary a obtenu son permis de tansplanage du premier coup. Une grande fierté pour elle, d'autant plus que sous le coup du stress elle avait raté les dernières épreuves d'entrainement en se désartibulant un doigt ...  ✻ Allergie. Elle est allergique à l'astronomie, la divination et l'histoire de la magie. Enfin, c'est l'excuse qu'elle donnait jusqu'à ce qu'elle puisse abandonner ces cours pour justifier ses mauvais résultats. ✻ Eté. Probablement sa saison préférée. Finit les uniformes de Poudlard, à elle la liberté vestimentaire, les ballades sur la plage, le camping avec ses amis, etc.  ✻ Proie. Pour une raison qui lui échappe, Mary est depuis sa troisième année la proie de quelques uns de ses camarades. Elle ne se souvient pas s'en être pris à eux ou avoir fait suivre des rumeurs à leur sujet, mais il se peut qu'elle ait oublié ... Quoi qu'il en soit, entre eux, le contact ne passe pas. Les sortilèges fusent discrètement en classe d'un côté comme de l'autre, l'affaire se solde en retenue, alors ils fusent dans les couloirs loin des oreilles du corps enseignant.    

Derrière l'écran

ϟ Pseudo ou Prénom : Nanou, Splee_nne
ϟ Âge : 20 ans et toutes mes dents.
ϟ Double compte ? Nope, pas encore, mais ils vont arriver très bientôt !  mouahaha
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Excellente question What a Face
ϟ Vos premières impressions ?  On ouvre enfin  
ϟ Autre chose ?  canard  

fiche by laxy

ω





Dernière édition par Mary MacDonald le Sam 20 Fév - 22:35, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Haziel (aesthetic) ; Liloo_59 (avatar)
Points : 2
Hiboux : 317
Multi-compte(s) : Sirius O. Black
Club : Canards sauvages ; Chaussettes solitaires ; Buveurs de Bierraubeurre ;

Métier : Relayeuse d'informations à Poudlard
Particularité : A explosé le record de timeout (x22)


MessageSujet: Re: "Tu ne vas jamais me croire ! Devine ce que .. ” Mary MacDonald   Mar 26 Jan - 21:01


Il était une fois ...

citation de ton choix


« Tu ne vas jamais me croire ! Devine ce que j'ai entendu dire … »

Ecouter et partager l'information, telle était la mission que l'on confia à Mary MacDonald lors de son entrée à Poudlard. Enfin .. Confier est peut-être un peu fort dans la mesure où  elle s'est elle-même désignée pour ce poste. A l'époque cela lui était apparu comme une évidence, il ne pouvait y avoir de meilleur candidat à ce poste qu'une personne comme elle qui aimait parler et tout savoir sur tout le monde. C'est ainsi donc qu'à commencé sa longue carrière de Miss Potins, de Miss Thing comme certains disent, puisqu'elle a toujours quelque chose à raconter. Ses premiers pas ne furent pas évident, d'autant plus que l'information n'était pas toujours vraie. Comment était-elle supposée savoir qu'en heure de retenue on ne lui ferait pas tailler les griffes d'un dragon ou d'une autre créature ? Après tout, à Poudlard tout était possible !  C'est là bas qu'elle découvrit que la cohabitation avec des fantômes était possible, qu'il existait des escaliers aussi têtus que des mules, des gens qui trouvaient normal qu'une forêt pleine de créatures plus ou moins dangereuses soient à côté d'une école pleine de gamins plus ou moins innocents et qu'il ne fallait parfois pas longtemps pour que l'amitié – ou à défaut d'amitié disons connexion –  naisse entre deux personnes.  C'est entre les cloisons d'un compartiment du Poudlard Express qu'elle fit ses premières rencontres, c'est à bord des barques qu'elle imagina ses premières aventures, c'est dans les couloirs menant à la Grande Salle qu'elle réalisa peu à peu l'endroit fabuleux où elle se trouvait, c'est entre les murs de son dortoir qu'elle commença à faire connaissance avec sa nouvelle famille. En l'espace d'une journée, elle avait établi un certain nombre de connexion, toutes existent encore aujourd'hui, certaines sont devenues plus fortes que d'autres avec le temps, certaines ont mal tourné, mais ce qu'on lui avait dit était vrai, il faut peu de temps pour se lier avec les autres.

Sa première année à Poudlard fut celle où elle rencontra ses amis. Celle où elle découvrit les cours, l'enfer des interminables séances de travail à la bibliothèque, celle où elle découvrit qu'elle préférait et de loin avoir les pieds sur la terre ferme. Mais ce fut également cette année là où elle réalisa qu'elle avait une tonne de choses à raconter. Elle aimait parler et ne savait pas s'arrêter. Un défaut qui lui valu un sortilège de mutisme, lancé par un élève plus âgé très certainement exaspéré de n'entendre qu'elle dans la bibliothèque justement. La pauvre enfant, sous le choc parti en courant et termina sa course en percutant un professeur devant lequel elle fondit en larmes. Même libérée de l'emprise du sortilège, elle ne décrocha presque pas un mot les deux jours qui suivirent l'incident. On aurait pu croire qu'elle aurait diminué son débit de paroles, mais c'était mal la connaître. Cette mésaventure aggrava peut-être d'ailleurs le phénomène au cours des années à venir. Quoi qu'il en soit, elle apprécia tout de même sa première année et nota chaque jours du calendrier la séparant de son retour à Poudlard au cours de l'été.

On dit que la confiance vient avec le temps, mais il faut croire que la bêtise n'est jamais loin derrière. C'est en deuxième année qu'elle reçu ses premières retenues. Ses ? Oui … deuxième année, deux retenues. La première lui fut donnée par un préfet parce qu'elle ne se trouvait pas dans son dortoir alors que le couvre-feu était tombé. Elle n'aurait dû avoir qu'un simple avertissement, or, il se trouvait qu'elle avait déjà eu droit à un avertissement la semaine précédent cette autre rencontre. Et puis, il faut dire que le fait qu'un petit groupe d'élèves tentant d'expliquer par différentes raisons – toutes moins crédibles les unes que les autres – le pourquoi de leur raison à une heure avancée de la nuit dans un couloir du château n'aida en rien à plaider leur cause. Sa deuxième heure de retenue lui fut donnée par le professeur McGonagall pour avoir participé à une bataille de nourriture contre des élèves de Poufsouffle. Elle n'avait pas bien compris l'élément déclencheur, mais il semblait raisonnable sur le moment de participer activement à l'action. S'ils s'amusèrent beaucoup ce jour là, Mary s'amusa beaucoup moins – tout comme certains de ses camarades – lorsque tombèrent les beuglantes tout droit venues de leurs parents respectifs.  Elle poursuivit sur la route de la sagesse et des bêtises en troisième année. Découvrant au passage que la divination était un cours inutile et si elle ne s'installait pas assez près des Maraudeurs pour écouter leurs bêtises, elle manquait de s'endormir presque systématiquement. La salle était bien chauffée, ils étaient installés sur des coussins et les tables étaient juste à la bonne hauteur pour permettre une petite sieste bien méritée après une nuit à bavarder.

Les deux années suivantes ne furent pas bien palpitantes. Elle connaissait déjà Poudlard, elle connaissait les gens qui y vivaient avec elle et elle connaissait professeurs et cours. Rien à découvrir de ce côté là. Dit comme ça, on aurait pu pensé qu'elle s'était ennuyée deux ans, mais pas du tout ! Qu'est ce qu'on peut en imaginer des choses à treize et même à quatorze ans ! Des bêtises, des histoires, l'esprit des jeunes sorciers fonctionne à plein à régime à cet âge. Elle avait même pu tester le Whisky Pur Feu (involontairement) en à la fin de la quatrième année, une petite fête improvisée et un verre lui était tombé entre les mains. Elle avait rarement eu aussi chaud … Presque aussi chaud que le jour où elle avait été mordu par une jeune pousse en Botanique, elle qui aimait pourtant les plantes n'avait jamais autant détesté celle-ci.

Le passage des BUSEs fut pour elle une grande période de stress. Trop de choses à apprendre, trop peu de temps pour le faire, trop peu de temps pour raconter tout ce qu'elle savait, trop de confusion. Elle ne fut pas la plus stressée de l'école, mais ne comptait pas non plus parmi les plus détendus le jour J. Mais globalement elle s'en tira plutôt bien. Évidemment elle obtint un O en botanique. Son chaudron ayant fondu lors de l'épreuve de potion – un ingrédient mal dosé sous le coup du stress – elle ne pu obtenir cette buse-ci. Ses résultats furent donc les suivants :

Botanique : Optimal
DCFM : Effort Exceptionnel
Métamorphose : Effort Exceptionnel
Potions : Désolant
Sortilèges : Acceptable
HdlM : Piètre
Astronomie : Piète
Etude des Moldus : Effort Exceptionnel  

Cinquième année, cinq BUSEs, elle était plutôt satisfaite de ses notes, mais aurait aimé que ses heures passées à la bibliothèque pour l'histoire de la magie payent un peu plus. On lui rappela gentiment, non sans rire, que passer du temps à la bibliothèque pour se donner bonne conscience et passer du temps à la bibliothèque pour y étudier étaient deux choses relativement différentes. Les épreuves passées, elle passa le reste de son temps à profiter de ses amis et à parler des « fabuleuses vacances qui [l']attendait ». Ses parents avaient en effet décidé de l'emmener visiter l'Italie pendant une quinzaine de jours.  Le retour à la réalité, une fois l'été terminé fut difficile. Finit les grasses matinées, les viennoiseries au réveil et les soirées entre amis. Bonjour les montagnes de devoirs, l'uniforme de Poudlard et les cours qui n'en finissent pas...  Et si elle avait oublié l'événement marquant de cette avant dernière année à fouler le sol de Poudlard, les gens se chargèrent de le lui rappeler une fois à bord du Poudlard Express.  Certains de leurs camarades avaient quitté le territoire pour laisser à d'autres la chance de venir découvrir la vie à Poudlard. Nouveaux visages, nouvelles amitiés – ou non, nouveaux sujets de conversation ! L'acclimatation ne fut pas toujours simple, certains eurent du mal à s'adapter à la vie Poudlardienne et d'autres à la présence d'étranger à leurs côtés, mais globalement aucun incident ne fut à déplorer de ce côté là. On nota bien évidemment le cas de Rabastan Lestrange qui profita d'un séjour à Londres – une grande opportunité pour eux de sortir des murs de l'école – pour aller s'en prendre à d'innocents moldus. Son camarade fut bien évidemment arrêté et enfermé. Elle aurait bien elle aussi étripé un élève ou deux, comme ce français d'Adonis Leroy, mais il y avait une différence entre passer à l'acte et imaginer le faire. D'autant plus que sa cousine n'avait pas trouvé mieux que de tomber amoureuse de ce type en particulier, elle ne pouvait donc décemment pas l'éliminer de la surface de la Terre ... Soyez donc rassuré(e)s, Adonis Leroy est donc toujours en vie et aux dernières nouvelles il se formerait à Sainte Mangouste.

Mais cette année reste la plus importante, la plus unique, la plus particulière de toutes. Cette année est la dernière, la dernière à Poudlard. La dernière année qu'elle passera à voir ses amis quotidiennement, au saut du lit. La dernière qu'elle passera à saluer ses professeurs et à grogner chaque fois qu'ils ajouteront un nouveau devoir à rendre. La dernière ... Elle ne sait pas encore comment ni pourquoi, mais elle espère bien que celle-ci sera inoubliable !





fiche by laxy

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Tu ne vas jamais me croire ! Devine ce que .. ” Mary MacDonald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Galerie des portraits :: Fiches validées-