Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Tumblr
Points : 63
Hiboux : 38
Métier : Reine des serpents à plein temps.
Particularité : Apprentissage de la Légilimancie et de la langue aquatique


MessageSujet: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 13:50


NEVEA YAXLEY

Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière

ϟ Prénom(s) : Neava, Aomonora, Nennvial.
ϟ Nom : Yaxley
ϟ Age : 17 ans.
ϟ Date et lieu de naissance :  1er janvier 1960, Norfolk, manoir familial.
ϟ Statut & Sang : Sorcière, Sang-Pur, descendante directe d'une des vingt-huit familles.
ϟ Particularité, don : Ses sorts sont particulièrement élégants, même les plus noirs.
ϟ Maison : Pourquoi désirer autre chose que l'héritage de Serpentard?
ϟ Baguette : 29,21cm, saule, épine de Monstre du Fleuve Blanc
ϟ Patronus : Lepus Timidus, il n'est apparu qu'une seule fois. Depuis, elle semble incapable de le reformer, seule ses parents et son frère ont connaissance de ce fait.
ϟ Epouvantard : La mort de Nicholas : sa souffrance, sa peur, son insécurité.
ϟ Amortentia : Une tête de bergamote et de sauge sclarée, un soupçon de fève tonka retenu par un jasmin rosé.
ϟ Miroir du Rised :Nicholas est présent l'avant-bras découvert. La marque noire révélée à tous. Il affiche son sourire mutin, celui des jours heureux, celui qui n'existe plus depuis longtemps. Nevea porte une bague de fiançailles ancestrale et l'alliance qui va avec. Sa cape noire en velours de sabre témoigne qu'elle est une mage puissante, crainte et respectée. Elle sourit à son frère avant de rire comme elle n'a jamais eu le droit de le faire.
ϟ Feat :  Anya Summers.
ϟ Crédits : Cranberry
Qui es-tu ?
1. Que pense votre personnage de la coalition entre Poudlard / Beauxbâtons / Durmstrang ? Pour Nevea, il semble évident que la coalition entre les trois écoles référantes soit nécéssaire. Non pour les mêmes raisons que le Ministère de la Magie, cependant. Si il ne tenait qu'à elle, ce serait un moyen parfait pour épurer les couches de la société. Ne serait admis qu'à Poudlard les meilleurs des familles de Sang-Pur. Une exception pourrait être faîte pour les Sang-Mêlés à condition que leurs parents et grands-parents n'aient pas fait de mésalliance. Combattre le mage noir? Nevea n'en voit pas vraiment l'utilité, faute à l'éducation que lui a donné sa famille. Au contraire, elle voit dans ces délégations des possibilités d'échanges autour de la magie. Les enseignements dispensés ne sont pas les mêmes, notamment à Durmstang où ils apprennent l'usage de la Magie Noire et des Arts Noirs. Une matière qui lui semble bien plus importante que la Défense contre les Forces du Mal, convaincue que c'est par les sorts noirs que l'on peut accomplir le bien.

2. Poudlard est-il toujours pour vous "l'endroit le plus sûr de toute la Grande-Bretagne" ? Ce n'est pas Poudlard, mais le mage que l'on devient qui importe. Nevea ne compte pas sur la réputation du directeur de l'école, Albus Dumbledore, pour la protéger. Après-tout Poudlard n'est jamais venu l'aider quand elle en avait besoin. Il semble plutôt déplorable que certains Sang-de-Bourbe et sorciers se confortent derrière cette idée...

3. Quel sont les plans de votre personnage quant à son futur? A-t-il une vocation, ou souhaite-t-il attendre de voir où Merlin l'emmènera ? Longtemps, il n'a été question que d'échapper au joug cruel de ses parents. Ensuite, d'observer les plus brillants pour les surpasser quand l'heure viendrait. L'heure est venue, Nevea est désormais au sommet de la popularité, une place de choix et convoitée par nombreuses autres écervelées. Désormais, Nevea veut et réussira brillamment ses ASPIC, elle retrouvera son frère et tous deux se ligueront sur un chemin dangereux, mais juste et droit. Il n'y aura plus de souffrance, autre que celle qu'ils donneront aux autres.
Depuis qu'elle sort avec Edouard, ses parents souhaitent la voir marier, épouse de famille modèle et admirée, quand elle n'aspire qu'à devenir une mage puissante et crainte, notamment en devenant un Legilimens. Elle ne pourrait d'ailleurs abandonner son frère en Angleterre...


Pour les élèves qui reviennent d'un échange, que ce soit à Beauxbâtons ou Durmstrang :
Qu'a-t-il pensé de son expérience dans l'école où il a été reçu au cours de l'année précédente ? Durmstrang n'a jamais été que pour Nevea une obstination, une ambition. Elle a réussi les critères d'acceptation haut la main et a laissé derrière elle Nicholas et Augusta. Sa déception fut grande d'apprendre qu'elle n'aurait pas le droit de suivre les cours de Magie Noire, c'était, cependant, sans compter sur ses nouveaux amis. Officieusement, ils lui ont partagé leurs savoirs et leurs cours. Minutieusement recopiés, appris et pratiqués, Nevea revient avec un tout nouveau savoir.
Cet échange, l'a aidé à s'émanciper d'une peur lointaine vis-à-vis de ses parents. D'appréhender les choses différemment, une vision plus grande, plus souple et plus élitiste. Sans ses chaînes de Yaxley, elle s'est également découverte sur un plan personnel. Elle a quelque peu changée, ce qui n'est pas pour plaire à sa meilleure amie.


Survole l'image pour en savoir plus
Anecdotes


Qui définit ce qu’est le Bien et ce qu’est le Mal?

J’ai toujours été attirée par l’eau. Dans notre manoir de Norfolk, nous avons un lac. Je n’ai jamais eu peur d'y plonger. Je les entendais chanter et je respectais ces créatures qui parfois préféraient demeurer invisibles. L’hiver, quand la glace recouvrait le paysage, Nicholas et moi prenions nos patins. On ne nous disait jamais « attention, la glace pourrait casser », « couvrez-vous les enfants, ne prenez pas froid! » ou toutes ces choses inutiles apparemment dites aux enfants Moldus. Dans ces marécages, nous étions les enfants des Seigneurs de la demeure ancestrale. Nous grandissions en osmose avec la Magie Noire des lieux, notre héritage.

A onze ans, nous n’avions pas besoin de nous demander dans quelle Maison nous serions admis. Nous étions les dignes héritiers de Serpentard. Nos parents, du reste, ne nous avaient jamais laissé entrevoir un autre futur. Impitoyables et intransigeants, ils ont fait de nos premières années une école cruelle dans laquelle la faiblesse n’avait aucune place.

Nous sommes des Yaxley, une des vingt-huit familles qui règnent sur le monde magique. Par leurs illustres unions, mes ancêtres n'ont eu de cesse d'entretenir ce sang pur. Notre place, génération après génération, s'est vue renforcer. Et si au cours de ces dernières décennies, le pouvoir de nos familles a diminué estompant ainsi nos droits et devoirs : nous avons été formé pour lui redonner ses lettres. Père, mère, Nicholas et moi sommes les parfaites images de ce que vous attendez de nous. Nous vous offrons ce que vous voulez voir, ce que vous craignez et ne serez jamais. Plus qu’un nom, nous aspirons à être une race de sorcier unique. Je n’ai jamais compris pourquoi les Moldus s’appliquaient à se donner des titres et installer un protocole de révérences, plus basses les unes que les autres. Nous n’avons pas besoin de cela. Noble parmi l'aristocratie, aucun titre ne serait nous rendre l’hommage qui nous est du.

Ils disent de moi que je suis une vipère hautaine et que mon goût pour les sorts noirs est trop prononcé. La vérité c’est que les sorciers oublient tout ce qu’ils ne savent pas, comme le fait que mon Patronus est apparu pour me protéger de mes parents.

***

- Nevea est appliquée dans ses études. Elle répète à qui veut l’entendre qu’apprendre n’est pas étudier. Polyglotte, elle maîtrise les sorts sur les langues, sa plus grande fierté est probablement de maîtriser la langue aquatique. Elle jalouse, bien évidemment, ceux qui parlent le Fourchelangue et est convaincue que ses parents l’aurait bien plus respectée si elle avait eu ce don.



- Elle n’offre aux autres que ce qu’ils doivent voir. La majesté et la puissance de son rang, mais la vérité est que sa vie avant Hogwarts est le roman d’une enfance volée. A famille élitiste, parents élitistes. Très tôt il fallait qu’elle fasse mieux que tous les autres Sang-Purs (le reste n'étant même pas pris en compte). Son frère et elle devaient être les meilleurs dans tout ce qu’ils entreprenaient. Ce n'était pas un choix, mais un devoir. Cruels, ses parents n’ont jamais hésité à recourir à la manière forte pour le leur faire comprendre.


- Un jour, alors qu'elle avait treize ans, l’un de ses parents a ensorcelé le piano. Pendant plus de quatre minutes elle a du jouer l'opus 100 de Schubert pouvoir s’arrêter. Plus elle jouait, plus la chaleur des touches s'intensifiait. Ses doigts ont eu des cloques pendant des semaines. Son morceau préféré, hélas, était une composition écrite par un Moldu. 


- Depuis, le mot Moldus ne rentre plus dans son champ lexical. Elle les méprise et ne vois en eux qu’une race inférieure. Il en va de même avec les Cracmols et les Sang-de-Bourbe. Quant aux Sang-Mêlés, elle sélectionne ouvertement et minutieusement ceux qu’elle peut côtoyer. Connaissant les arbres généalogiques des élus, elle s’entoure d’une petite cour rayonnante et sans ombrage sur la qualité de son sang et son rang.


- Alors qu’elle avait quinze ans, elle a fait apparaître un Patronus pour se protéger de ses parents. Il a pris l’apparence de son ancien animal de compagnie, une espèce particulière de Lièvre d’Europe. Officiellement, elle ne peut pas en créer un.



- Son animal de compagnie actuel, Argawaen, est un chat siamois. Sous la menace de ses parents, elle a du tuer son précédent animal de compagnie, un Lepus Timidus. Prix à payer pour avoir transgressé les règles familiales.
 Comme la plupart du temps,  elle devait rester à étudier les lignées de Sang-Pur et autre ouvrages de références dans les caves du manoir. Un malheureux jour d'été, son frère a créé un sortilège d'illusion pour dissimuler son absence. Mais alors qu'ils jouaient trop loin des sortilèges de protection de leur domaine, des Moldus les ont surpris et tout à dérapé.

- Son attirance, voire obsession, pour la Magie Noire est conséquence directe de l’enseignement brutal de sa famille. Embrigadée bien avant sa naissance, elle ne suit que le juste chemin qu’on lui a tracé. Plus secrètement, elle souhaite surpasser ses parents afin de ne plus jamais les laisser lever leur baguette sur Nicholas et elle.



- Elle pourrait tuer jusqu’à ses parents pour protéger son frère. Malgré les quatre ans qui les sépare, ils sont aussi proches et fusionnels que des jumeaux. Elle a d’ailleurs très mal vécu son départ à Poudlard, restée seule face aux vices parentaux.


- Elle espère devenir un Legilimens, prenant particulièrement plaisir à s’infiltrer dans l’esprit des autres. Elle aimerait notamment pouvoir le faire chez ses chers parents. Clairvoyante, elle a une faculté innée pour déceler les personnalités d'autrui.


- Loyale, elle suivrait ceux à qui elle accorde son amitié jusqu’à la mort. Cependant, gare à ceux qui la décevrait ou tenterait de la surpasser : sa colère et sa vengeance seraient tout aussi définitives. Tout ce qui attrait à son frère prend la même ampleur et il n'y a pas une amitié ou inimitié qu'ils ne partagent.



- Elle ne croit pas au hasard, mais au Destin. Indépendante et solitaire depuis son enfance, elle ne s’entoure que de ceux qu’elle sait fait pour jalonner sa vie. Elle est capable de rester une journée sans parler, si cela est nécessaire. Non par timidité, respect ou réserve, mais bien parce qu’elle considère qu’elle est d’une caste supérieure à la grande majorité de Poudlard et du monde extérieur. Elle ne doit rien à personne si ce n’est aux siens.

- Il serait faux et dangereux de sous-estimer Nevea, blessée trop profondément elle ne craint plus de rendre le mal qu’on lui a donné et, bien plus grave, éduqué. Longtemps dans l’ombre des reines de Serpentard, elle s’est aujourd’hui hissée à la place la plus haute et ne compte pas en redescendre. Colérique, elle n'hésite pas à s'inspirer des sorts brillamment utilisés par son frère, quand il était préfet de Serpentard, pour le rappeler à qui l'aurait oublié.


- Contre toute attente, sa baguette est en bois de saule témoin silencieux de l’insécurité maladive qu’elle a développée aux côtés de ses parents. Longtemps un sujet d’incompréhension et de honte, elle l’utilise aujourd'hui très élégamment. A l'instar de sa mère, ses sorts développent une touche stylistique particulière.



- Tout comme son cousin maternel, Edwin Travers, son frère, Nicholas Yaxley ; ses parents sont des sympathisants. Elle attends patiemment le jour où elle sera diplômée pour recevoir la marque. Edouard, son little french boy en titre, la pense trop entêtée à ce sujet... Une hypnose trop noire dans laquelle il n’est pas prêt à s’engager.



Derrière l'écran

ϟ Pseudo ou Prénom : Parvati aka Zoé, étudiante en Histoire de l'Art. Lectrice assoiffée, virus de globe-trotteuse, danse, écriture, manger du pop-corn sucré mélangé au quart avec des salés.
ϟ Âge : 23ans, bientôt 24...
ϟ Double compte ? Pas encore?
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Reinettte avec 3 "t". Please.
ϟ Vos premières impressions ? Je suis fan ! serpentard
ϟ Autre chose ? Ca fait très longtemps que je n'ai pas rp, mais je suis motivée. Vraiment, vraiment, vraiment! Je ne suis pas aussi vile que Nevea, même si j'ai toujours atterri à Serpentard sur le test de Pottermore.. Il est évident que je ne partage pas ses idéaux et tout le bla bla bla puriste des Sang-Purs!  

fiche by laxy


Dernière édition par Nevea Yaxley le Mer 14 Juin - 16:08, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Tumblr
Points : 63
Hiboux : 38
Métier : Reine des serpents à plein temps.
Particularité : Apprentissage de la Légilimancie et de la langue aquatique


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 13:50


Il était une fois ...

Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l'est à sa façon.

Au commencement était la peur...
fin aout 1969, manoir familial, Norfolk.

« Nevea… » sa voix est tellement basse qu’il faut connaitre mère depuis toujours pour l’entendre. Elle fait frémir mon nom du bout de ses lèvres acerbes. Père est dans son fauteuil, les jambes croisées, le cigare fumant, les pages de son livre tournant seules. Certains disent de Clinton Yaxley qu’il vaut mieux ne jamais croiser son regard… mais j’ai toujours pensé qu’Aomonora Travers, son épouse, était pire. Tous deux semblent hermétiques aux cris de l’hiboux torturé. Et tandis que les pages du livre se succèdent machinalement, ses plumes viennent s'échoir sur le parquet poli. Je regarde Luinil et un hoquet de panique se forme dans ma gorge. J’ai déjà perdu.

La baguette de mère se tend vers la bête meurtrie. Prolongement parfait et gracile de son bras, elle me rappelle à nouveau à quel point mes parents sont des sorciers puissants. Du haut de mes dix ans, je ne peux rien contre eux. Je baisse le regard sur le poignard aux armoiries familiales, la dette du sang. Paniquée je cherche le soutient de Nicholas mais, à la commissure satisfaite de père, je sais qu’il est sous l’emprise d’un sortilège imprononçable.  Figé comme une statue de cire, il ne me viendra pas en aide. « Nevea veux-tu vraiment voir le grand duc de ton frère périr par ta faute? Tues-la. » La lame scintille entre mes doigts et je referme la paume… c’est pour protéger mon aîné. Si je te tue, si je te tue Luinil, j’épargnerai une grande peine à Nicholas. Sous les piaffements infernaux du hiboux, je m’accroupis. Ma Lepus Timidus vient d’elle-même se blottir contre moi. Elle me sacrifie sa vie. Elle sait que je ne peux faire autrement, elle sait qu’elle le tuera si je ne le fais pas. Je pleure. Je ne veux pas te tuer. Je voudrais remonter le temps et changer les choses. Mes mains prennent son doux pelage et la lame glisse sous sa gorge dans un déchirement terrible. « Avada Kadavra » prononce sans plus attendre ma mère. Une lumière verte éclaire la pièce sombre ; l'hiboux de Nicholas n'est plus. « Tu es décidément bien trop sotte pour cette famille Nevea. » Pendant un instant je revois le jour où ils me l'ont offerte. Luinil, l'étoile bleue, pour ne jamais avoir peur des de ma juste place, les ténèbres. Des mains invisibles referment le livre, père se lève et minutieusement écrase son cigare tout en ajustant son smoking. « Ne vous avisez plus jamais de désobéir à nos ordres. » Mère regarde sa montre au cadrant de diamants, ils sont en retard. Ils disparaissent main dans la main, ailleurs, là où leurs obligations les attendent.



Tandis que je me recroqueville sur le corps sans vie de mon animal de compagnie, je sens les bras de Nicholas se refermer autour de moi. Plus qu’une année à leurs côtés et je te retrouverai. Il me berce doucement, tandis que ses yeux laissent couler des larmes trop souvent ravalées. Ses lèvres trouvent mes cheveux pour m’embrasser. Pourquoi doivent-ils être si cruels? mais je ne pose pas la question, nous ne nous la posons plus.

« Je te promets qu’à Poudlard tout sera différent.
- Je ne pourrais pas attendre l’été prochain Nicholas…
- Pourtant, tu le dois. Patience petite soeur et nous serons invincibles. Alors, ils ne pourront plus jamais nous atteindre. Plus jamais. »

Et dans ses bras, je sais que nous nous relèverons. Une fois de plus. C’est ce que nous faisons depuis des années. Je supporterai encore jusqu'à l'été prochain la froideur des murs, l'acharnement de mes parents et les repas en solitaire. Me pressant contre son corps, je laisse échapper un cri de rage, jetant le poignard à l'autre bout de la pièce.

☾ ☾ ☾


Nicholas ou le choix de Durmstrang.
juin 1976, appartement secret, Londres..

« Je t’interdis d’y aller! » Mes yeux parcourent les quelques photos exposées. Toutes encadrées dans des cadres d’argent massif, seules deux nous montre avec nos parents. Dans la première, ma mère me tient dans ses bras, je n’ai que quelques semaines. Assise, mon père, debout derrière elle, porte Nicholas. Il me tire la langue et maman me pince les joues, nous sourions, tous émerveillés. La seconde et dernière, représente l’année de son diplôme. M’entourant de son bras droit, il arbore fièrement les couleurs du préfet de Salazar. Il sourit. Nos parents, dans leurs robes noires glacées et cérémonieuses, partagent ce moment glorieux. La main de ma mère presse avec chaleur l’épaule de mon frère et celle de mon père tapote la mienne, comme un encouragement muet. Nous semblons… unis. En regardant ces clichés, j’ai toujours eu la nette impression que mon frère avait réécrit notre histoire sans tortures physiques et psychologiques.

« Nevea m’écoutes-tu seulement? Tu ne peux pas laisser Augusta et ta place dûment acquise à Serpentard ! » La voix de Nicholas est tranchante et sans appel, il attrape mon poignet avec une certaine violence. - Après-tout, les Yaxley ne savent pas faire autrement.- De tous, je pensais qu’il comprendrait le mieux les motivations qui me poussent à aller à Durmstrang. Je me suis trompée. A contrario quand j’annonçai la nouvelle à notre grande tablée familiale, où désormais nous étions conviés, mes parents me chantèrent louanges où mon frère s’enfonça dans un mutisme menaçant. « Tu me fais mal. »

Ces dernières années, Nicholas est devenu de plus en plus protecteur à mon égard, plus sombre aussi. Beaucoup plus sombre. « Tu ne peux pas m’abandonner Nevea. Pas maintenant. » Depuis que le Seigneur est entré en contact avec lui, il n’a plus le droit à la moindre erreur. Il lui demande de faire ses preuves. Je sais qu'il réussira afin de m'épauler quand ce sera mon tour. « Je ne t’abandonne pas. Jamais. » Je plisse mon nez pour réprimer une vague de sentiments puériles et néfastes. Combien de mois l’ai-je attendu quand il est parti à Poudlard sans moi? Quarante-cinq. Dix mois sont une bien piètre comparaison. Je pose ma paume de main sur sa joue, je peux sentir toute la colère qu’il éprouve.

« Durmstrang… j’en ai besoin. C’est la seule école qui partage nos idéaux et la seule qui enseigne les Arts Noirs. Je ne peux continuer à apprendre dans la bibliothèque familiale. Ce n’est pas suffisant.

- Prudence petite soeur !

- Prudence? Je veux pouvoir nous protéger contre ceux qui nous veulent du mal et oeuvrer pour un monde meilleur. Plus juste, plus pur! Du reste, ce n’est pas l’école d’Albus Dumbledore, que les êtres de l’eau m’en soient témoins, qui pourra me protéger contre eux ! »


Il lâche mon poignet. Il sait. Il sait mieux que quiconque que ce n’est pas une frivolité, mais une nécessité. Nous nous le sommes promis ; plus personne ne nous ferait souffrir. Nicholas y est arrivé, mais sa future marque des Ténèbres implique également que je dois pouvoir me débrouiller par moi-même. Je dois devenir une puissante Mage Noire. « Comment puis-je être certain que tu me reviendras …? » Des larmes perlent mes yeux et je viens poser mon front contre le sien. Je lui murmure que ce n’est pas une fuite, mais un nouveau chemin vers un avenir plus brillant. Alors, je sens ses épaules s’affaisser, vaincu.

Si proches tous les deux, je me demande si nos parents ont conscience d'avoir engendré leur propre perte. Eux qui ne vivent que pour les honneurs et la réputation, ils ont fait de nous des sorciers si déterminés, en devenir si puissants, qu'ils nous devront un jour la préséance. Il me la devront en tout cas.


☾ ☾ ☾

Extrait de correspondance
25 mai 1977, Durmstrang..

Ma très aimée Augusta,


Si ce n’était pour toi, il ne me tarderait pas de rentrer à Poudlard, tant la vie ici est passionnante. Tu aurais aimé les enseignements et je ne comprends toujours pas pourquoi tu n’as pas transmis ton dossier de candidature… Cependant n’aie aucun regret, j’ai pris grand soin de te recopier les meilleurs sortilèges et cours de potion. Je te remettrais tout, en main propre, quand je reviendrai dans notre bon vieux dortoir. J’espère qu’aucune de ces écervelées n’a cru bon de me piquer ma place… crainte à elles, j’use désormais des sorts imprononçables avec dextérité! 


Tu ne devineras jamais qui nous rejoint à la rentrée prochaine ! Aleksandra ! N’es-tu pas convaincue qu’elle sera une alliée de choix à Poudlard? Tout à l’heure encore elle me confiait, ô combien, elle était heureuse et impatiente de te rencontrer. Nul doute qu’elle sera choisie pour Serpentard ! Son don de Fourchelangue est un atout considérable pour notre Maison et la lignée de Salazar. Son frère, Dmitri, partage aussi cette capacité innée. Je mets au défi toute notre maisonnée de ne pas succomber aux charmes serbes… Toi la première. Je suis certaine que les deux feront des ravages en nos rangs. Tu seras d’ailleurs surprise de voir à quel point ils partagent nos idées ! Qu’il me tarde la rentrée, notre dernière année promet d’être merveilleuse…



Crois bien que je suis profondément navrée de lire que ton frère s’éloigne du Registre des Sang-Purs. Il est clair que Poudlard s’enfonce, année après année, vers la médiocrité. Il sera toujours temps de lui ouvrir les yeux. Augusta, ne perd pas l’espoir : après tout les Sang-de-Bourbe ne disent-ils par que « la vérité finit toujours par triompher » ? Je gage que l’arrivée des élèves de Durmstrang sera montrer le chemin à suivre. Leur aura si pure et si complexe sera relever le sang britannique, majoritairement mêlé.



D’ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi le Ministère de la Magie et notre directeur refusent catégoriquement l’apprentissage de la Magie Noire. Tu le sais, je la pratique officieusement ici… je suis d’ailleurs un peu trop certaine qu’Albus Dumbledore l’a appris. Je vais avoir le droit à un long et ennuyeux entretien. Je me demande quel visage je jouerai… j’ai encore quelques semaines pour le figurer !

Parviens-tu à avoir plus ample informations sur l’arrestation de Lestrange? On ne serait le laisser à Azkaban pour un crime dont on ne peut être certain. De plus, ce ne sont que des Moldus… Une fois de plus, je ne comprends pas les priorités de notre Ministère ; ces humains n’ont aucune corrélation dans notre monde. Au contraire, ils sont dangereux et voleurs. Pourquoi ne pas se concentrer sur des choses bien plus importantes? On en vient à perdre des éléments fondateurs, à l'instar d'Aurelius.



Je dois te laisser, nous partons au lac. J’essaie de pratiquer assidument le langage aquatique, mais malgré les potions nécessaires pour me mettre en condition je dois avouer que la tâche est longue. Les elfes nous ont préparé un pique-nique et bien que le temps soit frais, je suis persuadée que la journée sera délicieuse !


Toutes mes pensées,
Ta Navea. 




Post-.Scriptum : L’année scolaire s’arrêtant dans quelques semaines, pourquoi ne viendrais-tu pas dans le Norfolk? Mes parents ne seront pas là, trop occupés à visiter les terres sibériennes. Gage aussi de faire comprendre à Serpentard que je reprendrai mes fonctions dès le 1er septembre. D’ailleurs, à ce sujet … tu devrais lire les courriers que je reçois : je crois que certains craignent déjà mon retour ou quelques cuisants sorts noirs !



☾ ☾ ☾


La voie à suivre des héritiers
novembre 1977, escaliers dérobés, Poudlard..

Ses mains parcourent mon corps, mais je ne ressens rien. Pas grand chose, pas ce dont les autres filles chuchotent en pouffant, les mains sur leurs lèvres. Je ne ressens pas cette boule envahissante dans mon bas ventre. Pas quand nous sommes tous les deux. Je la ressens quand tout le monde nous regarde, nous méprisent comme nous envient. Je la ressens quand nous sommes face aux autres, un duo de perfection et qu'ils s'écartent sur notre chemin. « Pourquoi n’es-tu pas venu hier soir? » Ses gestes se suspendent et il se recule de quelques centimètres. Je regarde ses yeux bleus, dévastateurs, ceux pour lesquels plus d’une fille utiliserait un philtre d’amour. D'ailleurs, si elles n’ont pas déjà essayé c’est que ma vengeance serait sans pitié aucune. Quand mon nom est concerné, aucune rivalité n'est permise. « Je n’aime pas tes fréquentations, leurs idées sont trop étriquées. »

Là, retombaient toujours nos conversations. Sans que personne ne le sache, nous nous disputions souvent. Augusta aurait pu être au fait, mais nous n’étions plus si proches ces derniers temps… Comme avec Edouard c’était une façade, un rêve d’idéal qui ne devait jamais s’étioler. « Ces idées sont l’avenir et… » « … elles sont dangereuses. Nevea, tu es aveuglée par une colère que je ne comprends pas. Tu l’utilises comme un bouclier dévastateur. » Je le repousse et nous nous toisons avec la même violence. Comment ne pouvait-il pas s’engager à mes côtés? Cette lâcheté me rendait folle. Parfois si colérique qu'il me semblait voir ma mère, alors je tremblais de peur face au miroir. « J’exige que tu sois à mes côtés lors de ces soirées ! ».

Il rit comme l’enfant présomptueux qu’il est resté, celui à qui on ne refuse rien, celui à qui l’on donne tout, celui pour qui rien n’est impossible. Sauf une Yaxley. Une Yaxley ne s’incline pas devant un autre sorcier, aussi pur et riche soit-il. C’est peut-être pour ça que malgré nos différents et nos disputes nous ne pouvons nous séparer. Nous sommes égaux. J’ai autant besoin de lui qu’il a besoin de moi. Depuis la première fois que nous nous sommes vus, il ne pouvait en être autrement. Nous l'avons tous compris, Poudlard, Beauxbâtons, Durmstrang. Il rit encore lorsqu’il s’éloigne et ma baguette frémis de glacer les escaliers sous ses pas. Sur un tableau un vieil élève de Serpentard me lance « moi je le ferais ! », mais Il ne connait pas Edouard. Je sais qu’il se concentre pour me désarmer au moindre mouvement. « Ne t’avises plus de me manquer d’égards Edouard Delacour ! » Rageuse, je rejoins les sous-sols, prête à passer mon humeur sur n’importe quel premier année égaré. 


Je n’ai jamais douté de la voie à suivre. Premièrement, l’éducation transmise par ma famille est bien trop vieille et ancrée pour qu’il puisse en être autrement. Tortionnaires et cruels, je déteste mes parents. Si je réussis aussi bien, ce n'est que pour leur faire payer un juste prix. Nicholas sera bientôt un loyal serviteur du Seigneur et comme il n'y a rien que je ne ferais pour lui, je le suivrais, probablement. Deuxièmement, Augusta et Aleksandra sont mes seules amies. Modelées dans le même marbre, nous nous confortons et complétons dans les idées enseignées. Elles sont des modèles au quotidien sur la droiture et la suprématie des Sang-Purs. Enfin, Edouard. Je ne crois pas ressentir à son égard des sentiments amoureux, mais je sais que nos futurs seront étroitement liés... Non, je n’ai jamais douté de la voie à suivre. Sauf une fois. Il y a deux ans, j’ai créé un patronus pour me protéger de la folie noire paternelle. On dit que les sorciers qui créaient un patronus à la forme familière sont dangereux, mes parents ne m'ont plus jamais blessée physiquement. Cela ne les empêchent pas de continuer leurs vices psychologiques. Toutes les vacances scolaires sont un moyen pour satisfaire leur cruauté. Nicholas m’a promis de ne jamais parler de cette apparition à qui que ce soit. Ce que j’ai fait. Selon lui, mon acte n’était juste et sincère que parce que nos parents sont des êtres sans lois. Cela n'aurait rien à voir avec ma capacité à devenir une Mage Noire. Par précaution, j'ai toujours trouvé une parfaite excuse pour ne pas avoir à m'exercer devant les autres.

Aujourd'hui, je suis persuadée que les Serpentard ne sont pas les personnes manichéennes que l’on dit. Nous sommes des êtres complexes, mais contrairement aux Gryffindor, nous n’avons pas peur d'apprendre à connaître le mal. Le mal est nécessaire pour oeuvrer pour le bien. Edouard peut bien parler de bouclier dévastateur, je l’emporterai avec moi. Je les emporterai tous avec moi car, après-tout, qui peut se targuer de définir ce qu'est le Mal?



fiche by laxy


Dernière édition par Nevea Yaxley le Mer 14 Juin - 15:45, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 44
Hiboux : 167
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 16:57

Bienvenue ma beauté coeur

Évidemment si tu as la moindre question n'hésite pas, Anne et moi sommes là pour ça crazy J'ai trop hâte de lire ta fiche, tu peux pas savoir coeur On va se trouver des mégas liens entre nos persos coeur

ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Nymeria (avatar), Aesthetic (tumblr refuse de donner l'auteur)
Points : 9
Hiboux : 240
Multi-compte(s) : Mary MacDonald
Club : Maraudeurs

Métier : Maraudeur à plein temps.
Particularité : Animagus


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 17:47

Bienvenuuue sisou

Anne, c'est moi cute  commme l'a dit Lou si tu as des questions n'hésite pas ! J'ai hâte aussi de voir comment tu t'es appropriée Neva

Bon courage avec ta fiche !

ω



We’re Marauders. We break noses and accept consequences. ▵

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfète
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Zouzou ♥ (pour l'avatar et l'aesthetic)
Points : 19
Hiboux : 456
Multi-compte(s) : /
Métier : Reine auto-proclamée de Serpentard


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 20:52

Bienvenue par ici ! coeur J'ai lu ce que tu as écrit pour l'instant et je suis déjà conquise. bril Je suis tellement tellement heureuse de voir une Nevea, j'ai hâte qu'on rp ensemble. cute

ω



reign in blood.
I’m bigger than my body. I’m colder than this home. I’m meaner than my demons. I’m bigger than these bones. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 38
Hiboux : 509
Métier : Stalker Eve
Age : 26
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 21:45

Bienvenuuuuuuuuuuuuue à toi bril

ω



HEAVEN:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Avatar et profil fait par moi même
Points : 13
Hiboux : 216
Métier : Professeur d'étude des Moldus
Particularité : Métamorphomage, j'aime particulièrement changer de cheveux comme un playmobil


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 22:12

Bienvenue bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Tumblr
Points : 63
Hiboux : 38
Métier : Reine des serpents à plein temps.
Particularité : Apprentissage de la Légilimancie et de la langue aquatique


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Lun 12 Juin - 22:14

Merciiiiiii à tous! bril

Lou et Anne, je n'hésiterai pas à venir vous enquiquiner sur la ChatBox à la moindre question ou hésitation. Vous allez peut-être regretter cet élan de coeur... Arrow

@Augusta : j'ai également très hâte de découvrir ma soeur de coeur diabolique! Quel lien complexe! cute

Je termine ma fiche au plus vite, et au mieux! Belle soirée! ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Hollow Bastion
Points : 4
Hiboux : 427


MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   Jeu 15 Juin - 22:14

Le Choixpeau Magique


ϟ Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir passer faire un tour par les bottins pour référencer ton personnage. D'abord, réserve lui sa tête en passant par le bottin des avatars. Mais référence aussi ses capacités magiques dans le bottin des patronus et des capacités spéciales au besoin.
Ton personnage, maintenant entré à Poudlard, va pouvoir s'y investir ; tu as la possibilité de l'inscrire aux essais pour l'équipe de Quidditch, ou alors, tu peux demander à Dumbledore de le nommer en tant que préfet
Si c'est ton deuxième personnage - ou plus, petit coquin ! - va donc t'inscrire dans le bottin des multicomptes.

ϟ Puis, tu vas pouvoir lui construire une fiche de lien et de RP dans ce sous-forum, tu vas aller lui acheter un hibou que tu vas ranger par ici et que tu vas aller référencer dans ce sujet. Libre à toi aussi de publier son journal intime dans cette sous-partie

ϟ Une fois toutes ces étapes passées, tu peux -enfin- aller RP ! Tu peux évidemment aussi aller flooder, en tout cas, va nous démontrer par des montagnes d'écrits combien tu aimes ton nouveau personnage ♥ Amuse-toi bien sur Fizwizbiz ♥

Qui suis-je ?
Ton personnage s'assoit sur le tabouret en bois, devant toute la grande salle, après avoir été appelé par le Professeur McGonagall qui pose maintenant le Choixpeau Magique sur sa tête ...

Le Choixpeau effleure à peine la chevelure brune de la demoiselle Yaxley pour s'écrier : « SERPENTARD ! »
Survole l'image pour en savoir plus


fiche by laxy, avatar par Hollow Bastion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forumactif.be
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nevea Yaxley : Les Ténèbres où nous allons, sans plus d'angoisse que les Ténèbres d'où nous venons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hey Ho ! Hey Ho! Nous allons au boulot!
» Avant j'étais schizophrène mais maintenant nous allons mieux. Elisabeth
» Edward Khan, avant j'étais schizophrène, maintenant nous allons mieux
» Avant, j'étais schizophrène. Maintenant, nous allons mieux.
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Galerie des portraits :: Fiches en construction-