Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Recipe One : Hot cup of chocolate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 24
Hiboux : 426
Métier : Stalker Eve
Age : 25
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Recipe One : Hot cup of chocolate   Lun 29 Mai - 21:55


Recipe One : Hot cup of chocolate
Haziel & Isla



Vendredi 10 Février 1978,

Ton dernier cours de la journée vient de s’achever. Silencieusement, évitant de te mêler aux conversations environnantes qui te semblent n’être qu’un lointain bourdonnement à tes oreilles, tu rassembles tes affaires : Ta baguette disparait dans la poche intérieure de ta cape et tu t’empares du reste afin de pouvoir quitter la salle de classe. Tu remontes les couloirs en direction de la salle commune des Serpentard. Ou plutôt, en l’occurrence, tu les descends. Tu as un devoir à rendre, pour le lundi, en potion et tu comptes bien t’y atteler dès à présent. Ce n’est, que lorsque tu atteins l’entrée de l’antre des verts et argents que ça te revient ! Ce matin, la professeure d’études des Moldus t’a demandé de venir la voir en fin de journée, après ton dernier cours. Tu grimaces, une mimique à peine visible, alors que tu viens de prononcer le mot de passe qui te donne accès et te permet de t’engouffrer dans la salle commune. Bon ! Tu vas aller poser tes affaires, inutile de repartir avec. Chose que tu fais assez rapidement avant de repartir dans les dédales des couloirs du château.

Qu’est-ce qu’elle te veut, au juste, la Sang-de-Bourbe ? Tu tentes de réfléchir aux raisons qu’elle pourrait avoir de te convoquer alors que tu presses le pas en direction de son bureau. Non pas que tu sois pressé d’y arriver mais plus vite tu y seras, plus vite tu en ressortiras. Toi, tu n’as qu’une envie, te plonger dans ton devoir de potion que, encore quelques minutes auparavant, tu étais si enchanté de pouvoir débuter … maintenant. Tout en avançant, tu essaies de trouver LA raison qu’elle peut bien avoir à te convoquer. A-t-elle quelque chose à te reprocher ? Ou plus exactement : Que pourrait-elle avoir à te reprocher ? Qu’elle ose donc avoir quelque chose à te reprocher tiens !

Non. Tu rationalises, tu réfléchis. Peut-être que tes efforts de ces dernières semaines ont porté leurs fruits ? Après tout, afin de mener à bien…ce qui t’as été demandé…tu as fait de ton mieux pour t’intéresser à son cours abjecte. Tu en es même venu à poser des questions, à…participer par toi-même et de ton plein gré. Petit à petit, bien sûr. Progressivement. Un sourire, à peine un rictus, se dessine sur le coin de tes lèvres une fraction de seconde alors que tu gravis les escaliers qui mènent au premier étage. Tu espères que ce soit le cas ! Si tu peux réussir à gagner la confiance ou tout du moins la sympathie de Mademoiselle Wood, une née Moldue, ce sera déjà une bonne avancé pour…ce que tu dois accomplir, ce sera…un véritable coup de pouce.

Enfin, tu arrives devant la porte de la salle de classe. Tu dois retrouver la professeure dans son bureau alors tu pousses le panneau de bois pour t’engouffrer dans la salle de classe et te diriger vers l’autre porte au fond de la salle. Là, tu toques à deux reprises et une fois que tu es autorisé à entrer, tu pénètres dans le bureau sur un « Professeur, vous aviez à me parler ? »

Surtout, ne pas oublier, ne pas sortir de ce rôle dans lequel tu tentes de te glisser doucement, lentement, depuis environs…la mi-Janvier.  

AVENGEDINCHAINS

ω



HEAVEN:
 






Dernière édition par Haziel Z. Silaïev le Ven 9 Juin - 13:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Avatar et profil fait par moi même
Points : 9
Hiboux : 145
Métier : Professeur d'étude des Moldus
Particularité : Métamorphomage, j'aime particulièrement changer de cheveux comme un playmobil


MessageSujet: Re: Recipe One : Hot cup of chocolate   Lun 29 Mai - 22:07


Recipe One : Hot Cup of Chocolat
- Isla & Haziel -




Isla était assise à son bureau, les pieds reposés sur un tabouret moelleux, avec comme toujours un chocolat chaud à la main. Elle entendit qu’on frappait à la porte, deux coups distincts forts et fiers.
- Entrez !
- Professeur, vous aviez à me parler ?
C’était Haziel. Il avait toujours ce visage impassible aux traits angéliques. C’était étonnant de ne lui voir aucune expression, pourtant Isla avait appris à s’en accommoder. Elle lui indiqua le fauteuil en face du sien et se rendit compte que sa tasse était vide.
- Tu veux un chocolat ?
Avant même de connaitre la réponse, elle se leva et alluma un petit réchaud à gaz qu’elle utilisait quand elle partait faire du camping et remit en chauffe une casserole encore fumante de lait. La stabilité précaire de l’instrument l’obligea à le stabiliser en tenant fermement la queue en tôle émaillée.

Elle offrit un grand sourire au jeune homme et sa chevelure se tinta de reflets aussi rouges que le cul de sa casserole. Cela faisait presque cinq mois qu’Haziel faisait parti de ses élèves.
Sa classe ne comptait qu’une vingtaine d’étudiant d’horizons et de niveaux très variés. Certains étaient là par curiosité, pour comprendre comment les moldus pouvaient faire la moitié des choses qu’ils faisaient sans magie. D’autres, né-moldus, ne cherchaient qu’à obtenir des points supplémentaires pour leurs examens terminaux. Il y avait pourtant certains étudiants qui se démarquaient des autres. En premier lieu, le jeune Sirius Black, qui n’avait pas caché son intérêt pour la vie moldue. Ce n’était pas la curiosité qui animait les autres, mais une envie d’en apprendre d’avantage, une envie de savoir et un désir de découverte. Connaissant de réputation sa famille, la jeune femme avait d’abord prit cela pour un acte de rébellion, une sorte de crise d’adolescence, mais il n’en était rien. Le deuxième, et plus intriguant des étudiants, était Haziel Silaïev.

Isla avait par plusieurs fois rencontré son frère Azrael Silaïev dans la salle des professeurs. A chaque fois, il l’avait royalement ignoré, voir même méprisé sans vraiment de raison. La jeune écossaise avait finalement comprit que c’était son statu de née-moldue qui lui valait ses regards. Mais elle ne s’en formalisait pas. Ce n’était pas le genre de chose qui entachait son optimisme. Alors quand le jeune Silaïev s’était inscrit, elle avait été ravie de l’accueillir dans son cours. Les débuts avaient été difficiles. Haziel ne semblait pas vouloir se plier aux règles de la classe et se laisser porter par la mode moldue. Mais au fur et à mesure des mois, il avait été bien plus coopérant et participait davantage en classe. Mais ce qui rendait cet étudiant, en particulier, plus intriguant pour le professeur, était cette impression de détachement et de solitude. Comme s’il se fermait volontairement aux autres. Isla n’arrivait pas à lire en lui, comme elle arrivait à le faire avec les autres élèves. Elle ne savait pas ce qui l’intéressait, ni ce qui le boostait.

Son lait enfin chaud, elle servit deux grandes tasses, dans lesquelles elle s’empressa d’ajouter, d’un geste experte, le cacao en poudre. Elle posa un des breuvages fumant devant Haziel et retourna s’asseoir.
- Si je t’ai demandé de venir c’est que j’aimerai en savoir un peu plus sur toi.
Elle bu une gorgée revigorante.
- J’aimerais que tu me parles de tes aspirations dans la vie de ce qui te plait et de ce qui t’inspire. J’ai remarqué que tu participais de plus en plus en classe. Ça me permettrait de te proposer des cours bien plus personnalisés en étude des moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 24
Hiboux : 426
Métier : Stalker Eve
Age : 25
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Re: Recipe One : Hot cup of chocolate   Ven 16 Juin - 1:21


Recipe One : Hot cup of chocolate
Haziel & Isla



A peine viens-tu de pénétrer à l’intérieur du bureau que déjà le professeur t’indique, d’un geste, le fauteuil placé en face du sien. Tu vas pour t’y diriger, arrêtant néanmoins ton pas, légèrement en suspension, l’arrière du talon à peine décollé du sol lorsqu’elle te propose un chocolat. Vraiment ? Tu clignes des paupières, une fois, surpris et quelque peu étonné. Tu n’as, d’ailleurs, nullement le temps de donner une réponse que déjà, elle s’est levée pour se mettre à utiliser un drôle d’appareil dont tu ne comprends pas l’intérêt de devoir en activer le fonctionnement…manuellement alors qu’elle aurait simplement pu se contenter d’un coup de baguette. Non, vraiment…elle est étrange et…pas très futée. En fait, à bien y penser, avec la magie, elle n’avait même pas besoin de ce machin. Clairement, elle se compliquait bien la vie. Si peu de…sens pratique te dépasses tellement que tu en oublies, finalement, de prendre la peine de formuler la moindre réponse et te dirige, enfin, vers ce fauteuil…

Tu t’y installes, alors qu’elle t’offre ce sourire que tu te forces de lui rendre afin d’être poli, de manière bien plus…subtile, infime avant que ses cheveux ne se colorent de rouge. Tu inspires, silencieusement, faisant de ton mieux pour ne pas laisser paraitre ton agacement, l’affront que tu ressens que de voir une Sang-de-Bourbe doté d’une tellement capacité. Ça aurait pu être toi, ça aurait dû être toi. Quoique, non, peut-être pas…tu tenais bien trop au fait de pouvoir être animagus, ça restait…il fallait le reconnaitre, extrêmement pratique. Malgré tout, un tel don, aurait tout aussi pu être fort pratique et…sans le moindre, ou presque, effort.

Sur le fauteuil, tu restes droit mais pas tendu, attitude et posture naturelle acquise par ton éducation, adoptée presque malgré toi, pour ne pas faire honte à tes origines, au fil des années. Origines, héritage desquels tu dois prétendre, petit à petit, te détacher. Tu restes silencieux, suivant du regard la…métamorphomage qui, tu l’espères, ne va pas tarder à le briser d’elle-même. Ah. Visiblement, elle a d’ailleurs pris ton silence pour un consentement, si tu en juges par la tasse qui vient d’être déposée devant toi… «  Merci… » tu te penches légèrement pour mieux jeter un coup d’œil au contenu, tu n’as rien vu de…suspect arrivée mais depuis cet incident lors de la soirée de Slughorn en décembre…tu restes particulièrement méfiant du moindre breuvage que l’on peut t’offrir et ce même-ci, tu avais profité de tes vacances en Russie pour te préparer des antidotes dont une fiole avec rejointe les autres, dans la poche (intérieure de ta cape)  secrète et dissimulée par des runes, que toi seul pouvait faire apparaitre grâce à celle tatouée à la base intérieur de ton index droit ?

Tu arques un sourcil, curieux, lorsqu’elle révèle enfin la raison de ta convocation ici. Tu en plisses mêmes très, très légèrement et brièvement les yeux. Pourquoi ? Bien que, il faut que tu réalises, une telle conversation peut, peut-être, t’aider à mener à bien ce qui t’a été confié. Malgré tout, tu ne restes pas très…enchanté par le fait de devoir parler, avec un professeur tel qu’elle, de tes…aspirations. Eh bien, du moins…de celles dont tu vas pouvoir parler, inventer…ou déformer. Parce que tu te vois mal, très mal, lui parler de celles que tu as véritablement en tête…

Ah tiens. Elle a remarqué que tu participais de plus en plus à son stupide cours, bien. Bien.

_ J’ai…J’aime essentiellement tout ce qui a attrait aux potions, que ce soit leur préparation, la manière dont chacune a été inventée à l’origine que tous ce qui peut en composer une. De ce fait, les plantes m’intéressent tout autant puisque beaucoup sont nécessaires à la confection des potions. Dans un registre différent, je trouve la métamorphose particulièrement intéressante…

Bon, c’est la vérité…sur ce coup-là, inutile de mentir. D’ailleurs, tu ne t’en es pas rendu compte mais, à l’évocation des potions et du reste, tes prunelles se sont, presqu’imperceptiblement, animées d’une petite lueur.   « Le Quidditch, aussi » ponctué d'un léger haussement d'épaules. Tu lèves les yeux légèrement au ciel, une fraction de seconde « Mais je ne vois pas en quoi cela pourrait vous permettre de me proposer des cours plus adapté en études des moldus… »

Il n’y a absolument rien, chez ces erreurs de la nature, qui puisse avoir le moindre rapport. Et, oui, tu es peut-être plus ou moins volontairement, passé par-dessus la question quant à tes…aspirations dans la vie.


AVENGEDINCHAINS

ω



HEAVEN:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Recipe One : Hot cup of chocolate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recipe One : Hot cup of chocolate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» One bourbon, One scotch, One beer
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» 01. You, me, her and...chocolate
» ∞ blog de gaby et syssoï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Poudlard :: Premier étage :: Salle de classe d'étude des Moldus :: Bureau du professeur-