Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Recommencer, c'est un grand pas | Poh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Jeu 22 Déc - 19:57


Poh Arthur Saylar

citation de ton choix

ϟ Prénom(s) : Poh Arthur, mais personne ne connait son second prénom
ϟ Nom : Saylar
ϟ Age : 35 ans
ϟ Date et lieu de naissance : 29 mars, Angleterre
ϟ Statut & Sang : Sorcier, Moldu ou Cracmol, suivi de Sang-Pur, Sang-Mêlé ou Né-Moldu Sorcier, Né-Moldu
ϟ Particularité, don : Aucun
ϟ Ancienne Maison : Serdaigle
ϟ Profession : Bibliothécaire
ϟ Opinion Politique : Indifférent
ϟ Baguette : Sa baguette est faite de bois de sycomore, longueur de 20 cm. Celle-ci étant assez épaisse, la plupart des sorts de Poh paraît rustique voire même incontrôlée, et pourtant il contrôle à la perfection — ou presque — sa baguette et le peu de sorts qu’il ose bien utiliser.
ϟ Patronus : S’il y a bien un sort que Poh sait utiliser — il l’avait à la base appris pour essayer d’impressionner les autres, sans résultat —, c’est le sort du patronus. Celui-ci est représenté par un ours brun de taille impressionnante ; Poh évite donc de faire fuir les étudiants et n’utilise plus le sort que dans de très, très, très rares cas — notamment quand il s’ennuie ou quand il veut faire fuir des petits chenapans.
ϟ Epouvantard : Poh ne sait pas ce qu’il verrait, si jamais il devait rencontrer un véritable épouvantard. Une pièce complètement détruite ? Emplie de personnes malades qui reniflent, toussent, éternuent ? Des livres calcinés ? Ses parents, morts, sans qu’il n’ait eu le temps de leur dire au revoir ? Non, définitivement non, Poh ne veut pas savoir. Il y a des choses qu’il vaut mieux éviter.
ϟ Amortentia : Lorsqu’il a été confronté à l’amortentia, Poh n’a tout d’abord pas reconnu l’odeur. C’était une odeur étrangère, qu’il n’avait encore jamais rencontrée où que ce soit. Néanmoins, après des semaines voire des mois de travail et de recherche acharnés, il a enfin trouvé ce dont il s’agissait.
ϟ Miroir du Rised : Si jamais Poh devait se voir dans le miroir du Risèd, il se verrait accompagné d’une belle petite famille. Cependant, il sait que c’est quelque chose qui ne pourrait pas se produire, puisqu’il refuse catégoriquement un quelconque rapprochement avec qui que ce soit. Néanmoins, il se laisse de temps à autre rêver de son futur, avec une femme et pourquoi pas des enfants. C’est beau, de rêver.
ϟ Feat : Michiel Huisman
ϟ Crédits : Blake
Qui es-tu ?
Ces questions nous servirons à mieux comprendre votre personnage. Vos réponses doivent faire 50 mots au minimum. Pour vous aider, n'hésitez pas à aller lire la chronologie.

1. Votre personnage partage-t-il les idées montantes qui reprochent aux nés-moldus l'impureté de leur sang ? Non, bien sûr que non. Poh est lui-même un né-moldu et il est loin de se sentir impur, bien au contraire. Pour lui, tous les sorciers ont leur place bien définie dans le monde sorcier, et ce peu importe leur statut. Au fur et à mesure du temps, il pense même que les sorciers se considérant comme "purs" sont justement les sorciers les moins intéressants et qui offrent le moins de possibilités possibles, puisqu'ils n'ont qu'un monde à connaître, au contraire des autres...

2. Que pense votre personnage du ministère actuel ? Le trouve-t-il plus apte à faire face à la situation actuelle ? Le trouve-t-il trop idéaliste, laxiste, sévère ? A vrai dire, Poh préfère ne pas se mêler des affaires du ministère actuel. Il est un peu trop dans son monde pour faire attention aux actions du ministère et de ses ministres, mais les rares fois où il tend l'oreille pour s'intéresser à des choses un peu plus politiques que ses livres, il n'est pas souvent d'accord avec ce que fait le ministère. Cependant, Poh n'irait jamais jusqu'à se confronter au ministère, il est bien trop peureux - et trop occupé avec sa bibliothèque.

3. Votre personnage est-il prêt à s'investir dans la défense de ses idées, quelles qu'elles soient, ou préfère-t-il rester éloigné des jeux des politiques ? Comme dit plus haut, Poh est un vrai froussard et un maniaque qui préfère s'occuper de ses livres plutôt que du côté politique des affaires. Oui, il défendrait ses idées... si seulement elles touchaient à tous ses petits bébés. Sinon, il reste loin de tout ce qui touche au ministère et aux forces quelconques qui s'affrontent, même s'il a un penchant.

4. Que pense votre personnage du rapprochement des ministères de la magie anglais, français et slaves ? Est-ce un front utile et capable contre la menace que représente en Europe la montée de Voldemort au pouvoir ? Franchement ? On peut toujours essayer, mais Poh est quelqu'un d'assez pessimiste et, selon lui, il serait franchement surprenant de voir que les différents ministères puissent arrêter un monstre comme Voldemort. Non, ils ne peuvent pas l'arrêter, mais ils peuvent toujours le ralentir et protéger un maximum de monde, pour qu'il y ait le minimum de victimes... surtout parmi les né-moldus.
Survole l'image pour en savoir plus
Anecdotes

1.0 ━ N’a jamais été un bon élève  dans les matières qui demandaient de la pratique. Poh a toujours préféré la théorie et la facilité qui en découle, bien moins complexe et qui demande néanmoins tout autant de travail.

2.0 ━ A toujours aimé les livres. Depuis sa plus tendre enfance, Poh a grandi entouré de livres en tout genre, non pas par souci de développer une culture générale importante — quoique, diront certains —, mais tout simplement parce qu’il aime sentir le papier sous ses doigts, sentir l’odeur de vieux livres, découvrir de nouvelles choses.

3.0 ━ Possède de nombreuses manies et obsessions, notamment envers les livres, le rangement en général et tout ce qui touche aux maladies. En effet, Poh ne supporte pas que les livres soient abîmés, tachés, déchirés ou même volés par un étudiant peu scrupuleux. Il ne tolère pas non plus le moindre désordre, que ce soit chez lui ou dans les endroits où il traîne. Il a pour habitude, entre autres, de ranger lorsqu’il est énervé. Et ne parlons pas des microbes et bactéries ; si vous avez l’ombre d’un rhume ou si vous avez le nez qui coule à cause du vent, interdiction de s’approcher à moins d’un mètre. Poh n’est pas non plus maniaque, mais presque.

4.0 ━ Son péché mignon est de manger un crumble aux pommes. Pommes vert foncé et jaunes, certainement pas rouges. En réalité, Poh aime particulièrement toute sorte de pâtisserie, notamment les macarons — ayant été habitué par ses parents moldus à manger des choses très sucrées, ce n’est pas parce qu’il est sorcier qu’il va s’en priver.

5.0 ━ S’est marié durant quelques années à une jeune moldue connue des parents de Poh qui avait besoin d’argent pour soigner son cancer. Le mariage a permis de partager l’argent de Poh, mais la jeune femme n’a pas pu vaincre sa maladie. Depuis, Poh refuse de s’attacher à quelqu’un, même s’il n’hésite pas à enchaîner les conquêtes.

6.0 ━ Suite à son mariage et à la mort de sa femme, Poh a gardé son alliance à son annulaire gauche, tandis que l’alliance de sa femme trône dans son appartement. Néanmoins, il sait que cette alliance peut attirer l’attention de quelques personnes, c’est pourquoi il a pour habitude de porter une chevalière par-dessus, représentant la lettre N superposée d’un S.

7.0 ━ Son caractère peut dépendre de la personne avec qui il est. Autant Poh peut être quelqu’un d’agréable, de sympathique et parfois même drôle, il peut également paraître méchant, froid, bourru et solitaire. Il préfère garder sa vie privée, privée, et très peu de personnes ose essayer de percer la carapace qui l’empêche de  se rapprocher des autres. Dit de cette manière, ça peut paraître commun, mais en même temps, qui voudrait apprendre à connaître un homme qui semble ridiculement tatillon sur des sujets sans grande importance ?

8.0 ━ A pour habitude de porter des vêtements moldus, notamment des costumes ou des pulls. Il se sent bien plus à l’aise dans ce type d’habits, plutôt que les robes de sorciers qu’il a dû subir pendant ses années à Poudlard.  

9.0 ━ Si on devait lui demander quelle serait sa couleur préférée, il ne pourrait pas répondre. En fait, si, Poh répondrait, mais un jour ce serait le rouge ; le lendemain, ce serait le bleu ; le surlendemain, ce serait le jaune. Cependant, il y a bien une couleur qu’il exècre au plus haut point : le noir. Et pour cause, lors de l’enterrement — moldu — de sa femme, tout le monde était habillé en noir, ce qui l’a dégoûté à vie de cette — immonde — couleur.

10.0 ━  A Poudlard, Poh était chez les Serdaigle, mais à sa plus grande surprise, il ne supportait pas les autres élèves de sa maison. Il aurait grandement préféré être à Poufsouffle, ou même à Gryffondor. C’est peut-être pour cette raison qu’il n’a pas eu de grande amitié durant ses études à Poudlard.

11.0 ━  Ses matières préférées étaient histoire de la magie, étude des runes et étude des moldus — non, sans blague. Cependant, et même s’il se refuse à le dire, il était à ce moment très attiré par la botanique et soins aux créatures magiques.

12.0 ━  Est allergique aux piqûres de moustiques. Celles-ci grossissent énormément les rares fois où il se fait piquer.

13.0 ━ A un animal de compagnie, qui n’a ni poil, ni plume, rien qui pourrait abîmer les livres ou quoique ce soit : un poisson rouge, appelé Poisson. Techniquement, il est rouge, mais Poh a l’habitude de changer sa couleur au gré de son humeur. Son poisson rouge trône soit à la bibliothèque, sur son bureau, soit chez lui.

14.0 ━ Cicatrices sur toute sa main gauche, suite au fait qu’il était collé à son jumeau lors de leur naissance. Les cicatrices ne sont pas imposantes, on ne les voit presque pas, mais il y en a une qui remonte le long de son avant bras, comme un serpent. Au début, il n’y faisait guère attention, habitué de les voir sur le bras droit de son jumeau, mais depuis la mort de son jumeau, il ne supporte plus de les voir.

15.0 ━ Poh aime bien le quidditch, il aime regarder les autres voler. Cependant, il ne sait pas voler ; non pas parce qu’il a peur du vide, bien au contraire, mais tout simplement parce que la seule fois où il est monté sur un balai, il n’avait pas fait trois mètres qu’il est violemment tombé au sol, se cassant le nez et l’arcade. Depuis, il n’a plus osé essayer.

Derrière l'écran

ϟ Pseudo ou Prénom : Rapunzel
ϟ Âge : 18 ans 9/10
ϟ Double compte ? Nop, changeage (chut) de compte, passant de Mafalda à Poh Very Happy
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Je ne sais plus, c'était une recherche sur PRD il me semble ?  scratch
ϟ Vos premières impressions ? Les mêmes que la dernière fois  coquin
ϟ Autre chose ? hihihihihihiihihihi

fiche by laxy

ω





Dernière édition par Poh Saylar le Ven 23 Déc - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Jeu 22 Déc - 19:58


Il était une fois ...

citation de ton choix
NAISSANCE
Leur père était norvégien, tout comme leur mère. Les deux parents s’étaient rencontrés dans leur pays natal, lorsqu’ils étaient enfants, et avaient grandi ensemble. Cependant, lorsque la mère tomba enceinte, à la plus grande honte de sa propre famille, elle dut fuir son pays avec l’homme qui devint son mari. Ensemble, ils rejoignirent l’Angleterre, où neuf mois plus tard, la femme accoucha. Ce fut un accouchement très dur et très long, pénible pour la jeune maman qui n’avait pas la force pour deux enfants. La première tête à sortir avait déjà des cheveux, tout collants, et dès lors que la bouche fut à l’air libre, elle s’ouvrit pour laisser s’échapper un hurlement aigu. Alors que le papa, fou de joie, allait porter ce premier bébé dans ses bras, il ne put s’empêcher d’avoir un mouvement de recul en voyant la main gauche de ce premier bébé. Celle-ci était complètement difforme, et une partie de celle-ci restait accrocher à la main de l’autre bébé, le jumeau. Le reste de l’accouchement se passa très bien, et les bébés furent très rapidement séparés. Le premier était né trois minutes cinquante-sept secondes avant l’autre. Le premier était Poh. Le second était Otin.

ENFANCE
Lorsque les jumeaux eurent dix ans, ils furent totalement scotchés par l’annonce de leur mère : un autre bébé était en route. À partir de ce moment, les deux, terrifiés à l’idée de ne plus être le centre du monde de leurs parents, sont devenus les pires bambins qui existaient dans leur rue — et même peut-être dans leur ville. Ils se mirent à faire les pires bêtises que des enfants puissent faire ; écraser des œufs pourris sur les portes des voisins ; briser les pare-brises des voitures ; hurler dans les rues ; mais tout ça, sans jamais, jamais, manquer de respect à leurs parents. Bien sûr, les voisins savaient que c’étaient les jumeaux qui détruisaient les affaires des autres, mais personne n’avait de preuves tangibles, et les deux frères arrivaient toujours à s’en sortir... mais jamais sans une ou deux punitions de la part de leurs parents. Et la naissance de leur sœur n’arrangea rien du tout, bien au contraire.

DÉCOUVERTE DES POUVOIRS
Une fois leur petite sœur arrivée, quelques années après à peine, la petite famille décida de sortir se changer les idées. Une journée loin du foyer et loin des voisins haineux leur fit à tous un très grand bien, s’amusant dans des parcs d’attractions, hurlant de joie, pleurant de désespoir à l’idée de devoir retourner à la maison — enfin, surtout les enfants, les parents étant bien trop heureux de pouvoir se reposer après cette dure journée à surveiller leur jumeaux pour les empêcher de semer la pagaille. Alors qu’ils rentraient chez eux, après cette longue mais merveilleuse journée, deux lettres les attendaient dans leur boîte aux lettres, alors qu’en temps normal, il n’y aurait pas dû y en avoir — tout le monde le sait, « no post on Sundays ». Tout d’abord, les parents — et les enfants — crurent à une mauvaise blague de la part des voisins, mais très vite, ils durent se rendre à l’évidence : leurs jumeaux, en plus d’être de vraies canailles — étaient des sorciers.

REPARTITION
Poh, le plus âgé et presque le plus sage — en un certain sens — des jumeaux, fut réparti parmi les Serdaigle. A sa plus grande honte, son frère alla chez les Serpentards. Au début de cette séparation entre les frères, qui était totalement nouvelle pour eux, ils furent très déboussolés et tentèrent par tous les moyens de se rejoindre, l’un voulant quitter sa maison, l’autre souhaitant carrément quitter Poudlard. Cependant, ils se rendirent vite compte que leur séparation pouvait être un avantage pour eux et notamment pour leurs bêtises en surnombre, puisque très vite, ils se remirent à faire les quatre cents coups à travers toute l’école, faisant tourner en bourrique bon nombre de professeurs. Un jour cependant, Otin provoqua une petite catastrophe sur le terrain de Quidditch, empêchant pendant un certain temps les équipes de venir s’entraîner. Cela provoqua la perte de sa maison à la coupe de Quidditch et les Serpentards, très remontés envers lui, le lui firent amèrement regretter, le ridiculisant, lui et son jumeau, devant l’école entière. Depuis ce jour, Otin en fit voir de toutes les couleurs à sa maison, leur faisant perdre tous les points qu’ils pouvaient essayer d’accumuler — et amenant également des problèmes à son jumeau.

LEURS ANNEES D’ADULTES
Après une très forte dispute avec leurs parents, qui s’inquiétaient énormément pour leur avenir, les jumeaux décidèrent de se prendre en main le temps de passer les examens finaux. Poh réussit ses études du premier coup, au contraire de son jumeau, qui dut repasser ses ASPICS. Leur relation s’effrita durement lorsque Otin décida de poursuivre ses études, à la plus grande surprise de tout le monde. Poh, de son côté, refusa de le suivre et partit travailler dans une petite boutique de magie, non loin de sa famille moldue. Vers ses 20 ans, Poh, gardant toujours le contact avec sa famille, fit la connaissance d’une jeune moldue, fort gentille et très jolie. Au fil des discussions, il apprit qu’elle était atteinte d’un cancer, mais qu’elle n’avait pas la possibilité de se payer les traitements. Poh lui proposa franchement de l’aider financièrement pendant un moment, le temps qu’elle se rétablisse, mais celle-ci refusa sèchement, ne souhaitant pas dépendre de quelqu’un — et surtout d’un homme qu’elle ne connaissait presque pas. N’acceptant pas sa décision, Poh, refusant de la voir mourir alors qu’il pouvait l’aider, décida de la séduire, la courtisant peu à peu, lui offrant des fleurs, des chocolats, l’accompagnant à ses quelques séances qu’elle pouvait se payer pour lutter contre la maladie. Au bout de deux ans, la moldue et Poh se marièrent, et il put enfin payer ses frais de traitement — moldus —, mais malgré un certain acharnement, elle mourut trois ans plus tard. Même s’il ne l’aimait pas comme un homme devrait aimer sa femme, Poh s’était terriblement attachée à elle, et fut dévasté par sa mort. Suite à cette mort, il partit travailler dans le magasin que tenaient ses parents, qui travaillaient le bois, créant de magnifiques meubles en tout genre. Sa mère tomba gravement malade peu de temps après, lui fichant la frousse de sa vie, mais elle se rétablit tout aussi vite. Ce fut un électrochoc pour Poh qui quitta sa famille moldue pour retrouver son jumeau. Il voulait renouer le contact, retrouver ce lien qui les avait unis pendant de si nombreuses années, qui les avait même marqués à leur naissance. Ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre. En soit, Poh avait vécu comme un moldu, réprimant quelques peu sa magie, mais il ne pouvait plus vivre dans un tel mensonge.

LES RETROUVAILLES
Il retrouva son jumeau au bout de plusieurs mois de recherches. Les retrouvailles furent fêtées ; les jumeaux, après une violente dispute faite de coups et de hurlements en tout genre, partirent dans un bar boire à leur santé. Malheureusement, la sauterie prit un mauvais tournant. Les jumeaux ayant beaucoup trop bu, ils se mirent dans l’esprit de leur jeunesse et provoquèrent allègrement les autres clients du bar. Une bagarre générale éclata très vite, les moldus n’hésitant pas un seul instant à se jeter sur les jumeaux pour leur faire ravaler leurs paroles. Poh réussit à repousser ses assaillants sans trop de mal, supportant bien mieux l’alcool que son frère — et ayant préféré ne boire que de la bière —, mais Otin n’eut pas cette chance. La fête tourna court quand ce dernier fut violemment frappé à l’arrière du crâne par une batte de baseball. Il fut tué sur le coup.

LA MORT, ENCORE LA MORT
Poh n’eut pas le courage d’affronter ses parents. Il n’eut pas le courage de rentrer chez lui. Il n’eut le courage de rien. La mort de son jumeau fut le coup fatal donné à son existence. Pendant un long moment, quelques années, Poh ne fut que l’ombre de lui-même. Son jumeau était parti. Sa moitié, son lui. La personne qu’il aimait le plus au monde, une personne avec qui il avait fait les quatre cents coups. Et sa mort était totalement de sa faute. S’il n’était pas revenu vers lui, s’il n’avait pas cherché à le retrouver, si égoïstement, Otin serait encore vivant, loin de lui certes, mais toujours vivant, avec la possibilité de se trouver une femme, une sorcière magnifique et puissante, et de fonder une famille, avec pleins de petits sorciers hurlant des sorts à travers toute la maison. Mais tout cela était terminé. Sa vie était finie. Il était mort.

PUIS L’ESPOIR
Ce fut sa petite sœur qui le fit sortir de ce cercle sombre. Cette moldue, qui n’avait presque jamais mis les pieds hors de la maison familiale malgré son fort caractère, avait traversé toute l’Angleterre pour rejoindre son frère, qui s’était réfugié dans un coin de l’île. Au début, elle tenta de le consoler, mais ne voyant aucune réaction de sa part, elle se mit à le faire culpabiliser. Elle lui hurla que leurs parents étaient dévastés, qu’ils avaient l’impression de ne plus avoir d’enfants. Que Poh avait disparu sans donner de nouvelles et qu’il devait avoir honte. Elle le poussa, jour après jour, à reprendre goût à la vie. Elle réussit à le faire revivre. Poh changea du tout au tout. Ce n’était plus un enfant. Il n’était plus chahuteur. Il devint un homme respectable. Il se mit à travailler. Il devint presque maniaque. Mais il revit.

DECISION DIFFICILE
Cependant, Poh se devait de retrouver un travail. Il hésita longuement, mais il décida de rejoindre le monde sorcier, refusant de faire face à ses parents. Sa sœur retourna auprès d’eux tandis que lui retournait dans le chemin de Traverse. Il mit plusieurs jours à chercher un travail, mais ne trouvant rien, il finit par s’y résoudre : il allait postuler à Poudlard. Même si ça devait lui faire se rappeler de son frère et de la douleur qu’il ressentait, de la culpabilité. Il le devait. Pour vivre.



fiche by laxy

ω





Dernière édition par Poh Saylar le Ven 23 Déc - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfète-en-Chef
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eilyam (avatar) | Groggy Soul (aesthetic) | Nymeria. (Code signa)
Points : 2
Hiboux : 181
Multi-compte(s) : Ida Thorsen
Club : Slug

Métier : Future Auror (on y croit)
Age : 18
Particularité : Drama Queen 1ere Classe


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Jeu 22 Déc - 20:02

Omfg. OMFG. O-M-F-G.

*envoie Ida faire des bébés au teletubbies*

WELCOME BACK BABYYYYYYY ♥

ω




There's just no point, hating someone you love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : anarchy / aesthetic : oim / signa : endlesslove
Points : 7
Hiboux : 222
Club : Membre à part entière du Club des Briseuses de Noix en Chef ; membre honoraire du Gryffy Squad

Métier : Redresseuse de torts serpentardesques
Age : 18
Particularité : Kleptomane


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Jeu 22 Déc - 22:14

Rebienvenue ici à toi I love you ! Hâte de voir la suite de ce personnage :3 vite vite vite

ω



    mind
    i'mma show you how to love again. △ you love how you push me to the point of crazy and I love when you're on your knees and begging for me. you got me good with all these mind games, there you go, you got my heart again.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 24
Hiboux : 165
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Ven 23 Déc - 0:29

Re-bienvenue officiellement ma toute belle - ou plutôt mon tout beau ange

Hâte de lire ça crazy

ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Ven 23 Déc - 9:51

Merci vous trois love

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Nymeria (avatar), Aesthetic (tumblr refuse de donner l'auteur)
Points : 9
Hiboux : 240
Multi-compte(s) : Mary MacDonald
Club : Maraudeurs

Métier : Maraudeur à plein temps.
Particularité : Animagus


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Ven 23 Déc - 13:18

Rebienvenue petit chat cute

J'ai hâte d'en lire plus sur ce nouveau personnage ! Si jamais tu as des questions, tu n'hésites pas bril

love

ω



We’re Marauders. We break noses and accept consequences. ▵

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Nymeria (avatar), Aesthetic (tumblr refuse de donner l'auteur)
Points : 9
Hiboux : 240
Multi-compte(s) : Mary MacDonald
Club : Maraudeurs

Métier : Maraudeur à plein temps.
Particularité : Animagus


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Sam 24 Déc - 13:51

Est-ce que ta fiche est terminée ? cute J'ai un petit doute, mais comme tous les champs sont remplis je préfère demander ^^

ω



We’re Marauders. We break noses and accept consequences. ▵

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Sam 24 Déc - 13:53

Coucou love Oui ma fiche est terminée, je devais poster dans le sujet pour la signaler mais j'ai oublié cache

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Nymeria (avatar), Aesthetic (tumblr refuse de donner l'auteur)
Points : 9
Hiboux : 240
Multi-compte(s) : Mary MacDonald
Club : Maraudeurs

Métier : Maraudeur à plein temps.
Particularité : Animagus


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Sam 24 Déc - 14:06

D'acc cute
Si possible on s'occupe de toi dans la journée coeur

ω



We’re Marauders. We break noses and accept consequences. ▵

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Sam 24 Déc - 14:08

Pas de souci, prenez votre temps love

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 24
Hiboux : 165
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Mar 27 Déc - 1:19

Coucou bibou coeur On a toutes les deux bien lu ta fiche, qui est top coeur Il nous faut juste une info en plus, avant de te valider : depuis combien de temps Poh est-il prof à Poudlard ? Juste cette année ?

Et ça va pas ou quoi de tuer son frère jumeau, c'est beaucoup trop triste, qu'est-ce que vous avez tous avec ça ?

ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibliothécaire ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : ...
Points : 0
Hiboux : 108


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Mar 27 Déc - 9:20

Coucou Smile Poh n'est pas prof il est bibliothécaire, et on va dire depuis cette année oui ^^

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Hollow Bastion
Points : 4
Hiboux : 427


MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   Mer 28 Déc - 19:04

La Gazette du Sorcier

   

   
ϟ Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir passer faire un tour par les bottins pour référencer ton personnage. D'abord, réserve lui sa tête en passant par le bottin des avatars. Mais référence aussi ses capacités magiques dans le bottin des patronus et des capacités spéciales au besoin.
   Ton personnage, maintenant sorti de Poudlard, est rentré dans le monde du travail. Va donc l'inscrire dans le bottin des professions.
   Si c'est ton deuxième personnage - ou plus, petit coquin ! - va donc t'inscrire dans le bottin des multicomptes.

   ϟ Puis, tu vas pouvoir lui construire une fiche de lien et de RP dans ce sous-forum, tu vas aller lui acheter un hibou que tu vas ranger par ici et que tu vas aller référencer dans ce sujet. Libre à toi aussi de publier son journal intime dans cette sous-partie

   ϟ Une fois toutes ces étapes passées, tu peux -enfin- aller RP !  Tu peux évidemment aussi aller flooder, en tout cas, va nous démontrer par des montagnes d'écrits combien tu aimes ton nouveau personnage ♥ Amuse-toi bien sur Fizwizbiz ♥

   
Qui es-tu ?

   
Dépêche du jour : qui est donc Poh Saylar ?

   En poste à Poudlard depuis maintenant quelques mois, Poh Saylar y est bibliothécaire. Il fait partie des petits nouveaux du personnel de l'école. Il se dit de drôles de choses sur son compte d'ailleurs, mais ce sont bien souvent des histoires inventées de toute pièce par les élèves. Il se dit par exemple que sous ses airs de joli garçon se cache en fait un contrebandier venu chercher refuge à Poudlard. Mais jusqu'à présent personne n'a été en mesure de confirmer la rumeur. INDIFFÉRENT à tout cela, Monsieur Saylar mène sa vie comme l'entend. Quoi qu'il en soit, ses collègues l'apprécient et tous les habitants du château apprécient de pouvoir lui demander de l'aide lorsqu'ils franchissent le seuil de la bibliothèque.
Survole l'image pour en savoir plus

   

fiche by laxy, avatar par Hollow Bastion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forumactif.be
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Recommencer, c'est un grand pas | Poh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recommencer, c'est un grand pas | Poh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» comment un nain se retrouva lié à une elfe, à son grand dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Galerie des portraits :: Fiches validées-