Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Safiya - is she with you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : gif : hqgifhunts / avatar : avengedinchains / signature : hotmess / gifs signature : cristalline & rebloggy
Points : 0
Hiboux : 17
Multi-compte(s) : Eve H. Millerfield
Métier : Assistante du consul du Pakistan à l'ambassade nationale magique
Age : 30


MessageSujet: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 15:35


Safiya A. Aït-Malek

My persuasion can build a nation, endless power, the love we can devour, you'll do anything for me

ϟ Prénom(s) : Safiya, Azadeh – il signifie princesse en pakistanais.
ϟ Nom : Aït-Malek.
ϟ Age : 29 ans.
ϟ Date et lieu de naissance : La sorcière est née le 17 février au Pakistan, plus précisément dans les quartiers huppés de la capitale d’Islamabad.
ϟ Statut & Sang : Sang-pure issue de la longue et célèbre lignée des Aït-Malek.
ϟ Particularité, don : Elle possède un tatouage sur l’avant-bras droit, l’inscription stylisée « Father and daughter » en pakistanais.  Plus qu’une inscription, c’est la preuve infinie de l’amour et du respect profond qu’elle vouait à son géniteur qu’elle a fait ancrer dans sa chair il y a précisément 13 ans - et elle ne l’a jamais regretté depuis.
ϟ Ancienne Maison : Serpentard. Cela surprend quand on la connaît, mais elle a fait partie des meilleures élèves de sa promotion, faisant fi de bien des caractères insupportables.
ϟ Profession : Actuellement assistante du consul du Pakistan à l'ambassade nationale magique de la capitale, Safiya ne compte pas s’arrêter là et veut prendre la place de son supérieur.
ϟ Opinion Politique : C’est une résistante pure et dure qui n’a plus qu’à franchir le pas d’entrer dans l’Ordre pour être tout à fait accomplie. Pour l’heure, elle reste officieuse, désireuse de ne pas griller sa place et son poste au profit de ses convictions personnelles.
ϟ Baguette : Finement sculptée dans du bois de tremble, la baguette de Safiya renferme du crin de licorne et mesure trente quatre centimètres précisément. L’artefact est rigide, difficilement manipulable pour autrui.
ϟ Patronus : Il s’agit d’un serval adulte.
ϟ Epouvantard : Autrefois, c’était l’image d’une famille disparue, emportée par la mort qui la hantait. Maintenant, ce sont les ruines de l’Ambassade Magique Pakistanaise, détruite et réduite à néant. L’œuvre d’une vie entière balayée par une main instoppable et inconnue, le symbole brutal d’un déshonneur envers Walter qu’elle n’aurait pu empêcher.
ϟ Amortentia : Le parfum envoûtant de la pivoine, sa fleur préférée – elle en conserve toujours plusieurs bouquets dans ses appartements. L’odeur du cuir tanné par les années – cette même typicité qui embaumait la veste de Walter, et qui se rappelle à elle dès qu’elle voit un vêtement conçu dans cette matière. Les effluves sobres de la cannelle, une épice qu’elle aime beaucoup, dont elle use et abuse dans ses plats.
ϟ Miroir du Rised : Femme de pouvoir et d’action adulée et soutenue, elle s’imagine tout à fait à la tête du Consulat et en étroite collaboration avec un Ministère de la Magie anglais tourné vers le progressisme et la lutte anti-mangemorts.
ϟ Feat : Priyanka Chopra la Magnifique.
ϟ Crédits : Gifs : un recoin sombre de tumblr / avatar : .Cranberry
Qui es-tu ?
1. Votre personnage partage-t-il les idées montantes qui reprochent aux nés-moldus l'impureté de leur sang ? Safiya a été éduquée selon l’étiquette qui seyait à sa famille. Néanmoins, s’il a toujours été question de ne jamais ternir la réputation des Aït-Malek et de se comporter, en conséquence, comme une jeune fille de bonne famille, la jeune femme n’a jamais été convaincue du bien-fondé de la théorie de la supériorité du sang pur. Et cette façon de penser s’est confirmée avec les années et l’expérience ; la jeune femme n’a jamais eu autant l’impression d’avoir eu raison de se montrer sur la réserve face à l’opinion plutôt acerbe de certains anciens camarades de classe. Même si elle n’a que très peu voire pas la moindre maîtrise de l’univers moldu, Safiya n’envisage pas de mépriser ou juger ces derniers. Elle serait même d’ailleurs plutôt curieuse de mieux comprendre leur façon de fonctionner – ça et notamment ces histoires d’énergie qui leur permet de faire fonctionner toutes leurs curieuses mécaniques domestiques.

2. Que pense votre personnage du ministère actuel ? Le trouve-t-il plus apte à faire face à la situation actuelle ? Le trouve-t-il trop idéaliste, laxiste, sévère ? C’est un fait que Safiya n’a pas peur d’argumenter : le Ministère doit se positionner sur la question des moldus et agir avec davantage de sévérité, sinon de poigne face aux menaces qui pèseraient sur le peuple britannique. L’assistante a plutôt la sensation que le pouvoir en place laisse son peuple se faire dominer par la peur et les idées malsaines d’une idéologie montante plutôt que de mettre en place des directives pour rassurer le peuple et contrôler les débordements d’une telle montée en puissance des idées pro-sang pur. Si le Ministère laisse à n’importe que sorcier l’occasion de pouvoir diriger la violence ou le rejet des siens envers d’autres, il n’est plus à même d’incarner ce qu’il doit être avant tout : une autorité.

3. Votre personnage est-il prêt à s'investir dans la défense de ses idées, quelles qu'elles soient, ou préfère-t-il rester éloigné des jeux des politiques ?
Ultra investie. N’a pas encore rejoint l’Ordre pour rester dans les bonnes grâces du gouvernement. L’envie ne lui manque cependant pas mais elle doit se contenter de rester à sa place pour l’instant. Elle œuvre cependant pour des charités moldues et pour les sorciers défavorisés dès qu’elle le peut (certains diront que c’est pour valoriser son image publique plus que par envie et valeurs personnelles).

4. Que pense votre personnage du rapprochement des ministères de la magie anglais, français et slaves ? Est-ce un front utile et capable contre la menace que représente en Europe la montée de Voldemort au pouvoir ? Rapprochement qui peut être bénéfique si chacun joue carte sur table et est honnête. Sans cette franchise et une réelle envie de coopération, ce ne sera qu’un coup d’épée dans l’eau.
Survole l'image pour en savoir plus
Anecdotes

Sûre d’elle ϟ Forte ϟ Généreuse ϟ Optimiste ϟ Ambitieuse ϟ Hautaine ϟ Protectrice ϟ Droite ϟ Fine ϟ Intelligente ϟ Difficile à appréhender ϟ Gâtée

♕Du plus tôt qu’elle est née, Safiya a toujours été considérée, traitée et élevée comme si elle était l’unique et la seule chose la plus précieuse aux yeux de ses parents. C’est ce qui explique tout chez elle : son port droit et altier et ses manières à la fois délicates mais soutenues ; sa retenue tout à fait calculée en public et son langage soigné, étudié jusqu’à la prononciation de chaque syllabe ; son intolérance polie et néanmoins complète au moindre refus qu’on lui accorde et sa persévérance sans faille pour obtenir ce qu’elle admet comme acquis d’office. On ne peut pas lui dire non, tout simplement parce qu’on ne lui a jamais appris à accepter un « non ». Ce que Safiya veut, Dieu le veut. Appelez ça de l’arrogance si vous voulez, pour elle, c’est une question d’ordre des choses – un ordre dicté par son père Walter.

♕ Aussi capricieuse et bornée peut-elle être perçue, Safiya ne manque en effet pas d’ambition et de volonté. Aujourd’hui assistante du consul, elle est prête à embrasser l’apogée de sa carrière. Décidée à prendre la tête de l’ambassade fondée par son père, la jeune femme s’est toujours donnée tous les moyens d’y arriver. Elle a travaillé d’arrache-pied pour gravir les échelons et faire la fierté de Walter Aït-Malek, mais surtout, elle n’a jamais dérogé à ses principes. Pour elle, ce poste lui reviendra tôt ou tard de droit, car c’est dans l’ordre des choses. Elle se sent faite pour ce rôle, ses épaules ont été taillées pour cela et c’est à son père qu’elle doit cette confiance en elle et cette positivité qui lui fait dire chaque devant le miroir « j’y arriverai ». Quitte à donner l’image d’une femme orgueilleuse, prête à écraser les autres pour atteindre ses objectifs.

♕Si la sang-pure n’ignore rien de la chance qu’elle a de venir d’où elle vient et en profite largement, elle n’en oublie pas moins le sort de tous les autres qui n’ont pas connu ces privilèges. Beaucoup la taclent à ce sujet mais Safiya a toujours tenu à soutenir les causes qui lui étaient chères. Que ce soit financièrement ou par le passé en ayant intégré des associations caritatives et humanitaires, elle a toujours manifesté son soutien pour les minorités et les luttes qui la touchent. Cet altruisme lui a souvent été davantage reproché, d’aucuns songeant qu’elle cultivait l’image fausse et bienpensante d’une femme de cœur par cet aspect de sa personnalité.

♕Ses détracteurs la surnommaient d’ailleurs dès Poudlard « the Icy Bitch ». Réputée pour être ultra-exigeante envers son entourage et rarement atteinte par la peine d’autrui, elle n’a jamais eu beaucoup d’amis durant ses études dans l’académie de sorcellerie et a toujours créé un sentiment très partagé et tranché chez les autres élèves. Sa place à Serpentard n’a jamais été totalement bien vue par les autres Maisons ni par certains de ses propres camarades, mais elle s’en est toujours éperdument moquée, fière d’être chez ceux qu’on dit ambitieux, attachés à l’honneur et aux traditions. Son petit cercle privé d’amis lui suffisait cependant amplement et si elle a toujours tenu à paraître dure et inaccessible, c’était surtout par peur de s’ouvrir aux mauvaises personnes. Safiya ne le dira jamais, mais elle a parfois souffert de cette solitude qu’elle s’imposait et a eu à l’époque l’impression de passer à côté de certains moments d’une vie adolescente normale.

♕Elève brillante ayant obtenu des résultats quasiment parfaits à ses examens de fin de cycle, ses choix de carrière se sont directement portés sur des études dans le domaine de la politique et de la diplomatie, mais également des langues et cultures étrangères et des formes de magie exotiques. C’est ce qui explique que Safiya maîtrise aussi bien l’anglais que l’ourdou, le français et le russe. Apprendre des langues et découvrir les civilisations est pour elle un véritable jeu d’enfants. Elle a insisté pour beaucoup voyager quand l’occasion se présentait à elle, pour rencontrer les peuples lors de ses premiers voyages diplomatiques et elle n’a jamais cessé de s’intéresser aux autres peuples sorciers qu’elle ne connaît pas encore. C’est après ses ASPIC et à sa sortie de Poudlard qu’elle en a d’ailleurs profité pour partir durant un an dans son pays natal – et elle y retourne de manière régulière.

♕Notamment grâce aux voyages mais aussi parce qu’elle s’intéresse beaucoup à la magie et aux divers moyens de l’exprimer, Safiya excelle dans l’art du duel. C’est notamment grâce à sa tante Noor qu’elle a pu pratiquer dans sa jeunesse et apprendre les règles de ce sport. Elle l’apprécie beaucoup, surtout pour la finesse d’esprit, la vivacité de corps que cela requiert et l’adrénaline que cela procure. Elle n’est jamais contre un bon duel et elle est d’ailleurs plutôt offensive dans ce domaine. Le duel est sans doute le sport auquel elle s’adonne le plus, n’ayant jamais été une grande passionnée de Quidditch. La jeune femme estime qu’il n’y a pas meilleure exercice pour les réflexes, l’agilité et l’endurance.

♕Pourtant enfermée dans les carcans des éducations strictes, parfois guindées des familles sang-pures, Safiya a toujours su cultiver quelques brins de rébellion presque attendrissants. Elle possède par exemple un tatouage – chose que sa mère et sa tante n’ont pas forcément grandement apprécié le jour où elle est revenue avec cette « grossière tâche sur le bras ». Elle tient beaucoup tête aux hommes en général, même ceux qui lui sont supérieurs. D’ailleurs, elle ne songe pas particulièrement à une vie rangée de femme mariée ni à élever plusieurs enfants. Sa vie professionnelle a pris une telle place qu’elle ne pourrait de toute manière pas envisager une quelconque relation stable s’ajouter à cela.

♕Parfois taxée à tort ou à raison de control-freak, Safiya n’est pas vraiment une adepte du désordre, de l’imprévu, ou de la dernière minute. A moins, bien sûr, qu’elle ne l’ait décidé. Il n’y a rien de plus insupportable pour elle que de devoir subir le retard d’une personne ou que de devoir composer avec des événements inopinés. Même si cela doit faire partie de son quotidien, on peut dire que Safiya ne manquerait parfois pas d’un peu de piquant dans sa vie, au risque peut-être de l’effrayer légèrement et de la sortir des sentiers battus.

Derrière l'écran

ϟ Pseudo ou Prénom : Curry !
ϟ Âge : Toujours 24 ans
ϟ Double compte ? Eve ‘La Terreur des bacs à sable’ Millerfield
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Par les top-sites, toujours !
ϟ Vos premières impressions ? C’EST FORT JOLI PAR ICI DIS DONC.
ϟ Autre chose ? Je vous fais des bisous.

fiche by laxy

ω



shameless


Dernière édition par Safiya A. Aït-Malek le Ven 18 Nov - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : gif : hqgifhunts / avatar : avengedinchains / signature : hotmess / gifs signature : cristalline & rebloggy
Points : 0
Hiboux : 17
Multi-compte(s) : Eve H. Millerfield
Métier : Assistante du consul du Pakistan à l'ambassade nationale magique
Age : 30


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 15:36


Il était une fois ...

Anywhere, anytime
I would do anything for you
« Pour moi, c’était notre fille, notre précieuse petite enfant. Notre Safiya. Pour Walter, c’était sa petite princesse, celle qu’il ne souhaitait partager avec personne d’autre, parfois même avec moi. Leur lien a toujours été particulier et je l’ai respecté, car je pense que si certaines choses échappent à notre contrôle et se font naturellement, c'est qu'elles doivent exister. Il ne servait donc à rien de se demander pourquoi elle écoutait toujours Walter, pourquoi c’était souvent lui qu’elle admirait avec de grands yeux ébahis, pourquoi c’était finalement lui qui le plus souvent parvenait à l’apaiser après un cauchemar. Et lui-même jouait ce jeu sans se forcer, spontanément, lui trouvant toujours du temps là où il n'aurait pu en dégager pour quiconque. Il a été un père exceptionnel pour elle, je dois lui reconnaître cela en dépit de tout le reste, de notre vie privée, de ses erreurs de parcours personnel. Même les rares fois où elle n’était pas sage, il était bien en peine de la punir ou de la gronder. Je pense d’ailleurs pouvoir dire sans trop me tromper que Safiya était bien plus calme avec son père qu’avec moi. Je n’ai jamais du me battre avec elle – en tout cas pas tant que mon époux était en vie – mais elle avait son caractère, son tempérament. Elle l’a encore maintenant d’ailleurs. Si Walter avait pu la voir grandir et être la femme qu’elle est aujourd’hui, j’en suis sûre, il aurait été fier d’elle. »
Alayna, sa mère.

∴ ∴ ∴

« Cette fille … Vous voulez que je vous dise ? Je ne l’ai jamais sentie. Et pourtant on n’avait rien contre elle au départ ! Mais elle a mis un fossé. Directement. Entre nous et elle, il y avait ce pont infranchissable, ces barrières qu’elle n’a jamais cherché à abattre. Au contraire. J’avais l’impression que dès qu’elle est arrivée à Poudlard, elle savait ce qu’elle valait. Et puis elle s’est retrouvée chez nous, à Serpentard. La Maison qui lui allait le mieux, d’ailleurs. Pour être honnête, je la voyais difficilement ailleurs. Même pas une peste qui cherchait à traumatiser les autres, pas non plus une première de la classe irréprochable prête à tout rapporter … En fait elle n’avait pas grand-chose à faire pour qu’on la repère. Les garçons la trouvaient belle jusqu’à ce qu’ils lui adressent la parole. Une fois qu’elle les avait envoyés bouler, je pouvais vous dire qu’ils changeaient de discours.

Aït-Malek se prenait pour une reine – parce qu’excusez-moi mais pour être aussi persuadée que les rares qui avaient droit de manger avec elle dans la Grande Salle devaient forcément être privilégiés, rares, un peu comme si vous étiez un collectionneur d’espèces uniques dont vous seul savez apprécier la valeur … Cette fille savait très bien vous donner la sensation perverse que vous n’étiez pas assez bien pour lui parler et rire avec elle, elle traînait au final avec n’importe qui ! Elle disait tout le temps que c’était faux, qu’elle n’avait jamais dit ça et que si c’était ce qu’on pensait, c’était qu’au fond on ne valait pas grand-chose. Ha ! Et il aurait fallu baisser l’échine et lui lécher les bottes ? Non, plutôt mourir. De toute façon si tout le monde l’appelait icy bitch, ce n’était pas pour rien !

Le pire, ça restera ce Kazran. Son meilleur ami, d’après certains – d’après elle en personne. Vous savez quoi ? Je suis sûre qu’elle avait pitié de lui, c’est tout. Elle voulait qu’on la prenne pour une sainte alors elle s’est plue à le défendre, à s’attaquer aux siens. A sa Maison, juste pour protéger un faiblard qui n’avait rien à faire à Serpentard ! Et puis après elle passait quasiment tout son temps avec lui. Je ne sais pas s’ils sont sortis ensemble après, peut-être, ça ne m’intéresse pas en fait ! Mais je suis sûre que oui. Bah, peu importe. Ces histoires sont derrière nous.

A l’époque, on était nombreux à être sidérés par cette Safiya. Mais quelque part il n’y avait pas que nous. Même les autres maisons avaient du mal à cerner Aït-Malek. Et ce n’était pas de la jalousie, non ! Parce que je sais ce que vous pensez. « Oh, vous l’enviiez. » C’était peut-être une excellente élève, peut-être même qu’elle était brillante. Mais au final, elle était seule, et après tout ça n’avait rien d’étonnant. Avec les années, elle a fini par devenir suffisamment crainte pour finalement se retrouver prise à son jeu. Rien que pour ça je n’aurais jamais voulu être à sa place. »
Une ancienne camarade de classe de Poudlard.

∴ ∴ ∴

« Quand Walter est décédé, nous avons tous eu terriblement peur de ce qui allait se passer. Pas pour nous, mais pour elle. L’amour qu’elle portait à son père était puissant. L’image qu’il lui laissait était celle d’un modèle, mais maintenant qu’il n’était plus là pour l’incarner, qu’est-ce qu’elle allait pouvoir faire ?

Nous ne nous étions pas trompés sur nos craintes. Sa colère a été terrible. Noire, profonde, lente à s’estomper, ravivée au moindre souffle. Pendant les premières semaines du deuil, elle n’a pas passé un seul instant à blâmer chaque personne pour ce qui était arrivé à Walter. Les médicomages, les soignants, les inconnus, les amis, la famille, nous. Même elle. C’était une enfant quand tout ça s’est produit, on ne pouvait pas lui en vouloir. Elle était trop blessée, trop jeune pour comprendre que trouver un responsable à la disparition de Walter n’allait aider personne à aller mieux.

Mais une fois qu’elle avait accepté la mort de Walter, une fois qu’elle avait fini par admettre la chose – difficilement, mais elle y est parvenue -, je dois dire que sa mère et moi avons été très surprises. Nous craignions qu’elle baisse les bras, qu’elle se fragilise. Finalement elle s’est endurcie. Comment, pourquoi ? Je ne sais pas. Elle avait très peu d’amis à Poudlard sur qui s’appuyer mais je dois admettre qu’ils ont été très présents pour elle à cette période. Réellement présents, simplement pour l’écouter, être avec elle, ou la porter dans cette épreuve.

Ils ne le savent peut-être pas, mais c’est à cette époque que Safiya a décidé de ce qu’elle deviendrait plus tard. C’est pour eux qu’elle a choisi de se battre, de surmonter la mort de Walter, et qu’elle a grandi. Elle n’a pas jeté les restes de son enfance insouciante au feu, elle les a simplement consignés en elle, pour vivre avec sans jamais rien oublier de son père. »
Noor, sa tante.

∴ ∴ ∴

« A son arrivée ici, une fois sortie de Poudlard et de ses études, nous avons tous accueilli Safiya avec plaisir. Pas uniquement parce que c’était la fille de Walter, mais parce qu’elle a toujours été réellement passionnée et investie dans son travail. Ses diplômes et ses études parlaient pour elle – elle aurait pu exercer une brillante carrière dans tout un tas d’autres domaines si elle avait voulu, mais c’était le consulat qui passait avant tout le reste. Elle insiste toujours pour être sur le terrain, pour faire partie des délégations, pour pouvoir échanger avec les autres communautés magiques. Et elle tient maintenant une véritable place ici même si elle n’a jamais caché à personne ses ambitions, si tout le monde sait ici qu’elle travaille à ce titre autant pour elle que pour honorer la mémoire de son père. »
Un collègue du consulat.

« Quand elle est revenue au pays pour la première fois, j’étais très contente, très … émue et elle aussi. J’ai eu l’impression qu’elle redécouvrait la ville où elle avait grandi. C’était un bonheur de la voir comme ça, ouverte aux autres, prête à tout réapprendre, curieuse du moindre détail qu’elle ne connaissait pas encore. Les gens gardent un bon souvenir d’elle, et ils sont d’ailleurs très heureux quand elle revient à chaque fois. Parce qu’elle me l’a promis, ma petite Azadeh. Elle reviendra plus souvent, maintenant qu’elle a mesuré l’importance de la famille. Et pour le moment elle a toujours honoré sa parole. »
Sa grand-mère paternelle.

∴ ∴ ∴

« Safiya Aït-Malek … C’est une longue histoire. Enfin, pas d’un point de vue temporel. Plutôt parce qu’elle est une, sinon la femme la plus compliquée que j’ai été amené à rencontrer. C’était un hasard complet si je l’ai croisée ce jour-là au Ministère. Ca fera quatre ans, maintenant. Et je dois dire que je suis tout de suite tombé sous le charme. Au-delà de son physique et de toute l’apparence, elle avait quelque chose d’un peu réservé, enfoui, qu’on avait envie de déterrer en elle. Je dois être le type le plus goujat du monde, mais notre premier rendez-vous amoureux s’est fait autour d’une pizza. Pourtant quand on est sortis de ce restaurant plutôt commun à deux pas de chez moi, elle m’a avoué que c’était bien la première fois qu’on ne lui faisait pas le coup de la table dans un lieu chic et hors de prix. Et que ça lui plaisait.

Ca lui a tellement plus qu’on a continué à se voir. Notre couple s’est construit progressivement. Il y avait cette alchimie physique, cette attirance pour elle, mais en apprenant à la connaître j’ai compris que justement, elle n’allait pas se laisser décortiquer aussi aisément. Il m’a fallu du temps, de la patience et surtout acquérir sa confiance pour qu’on en vienne à emménager ensemble et se considérer comme deux personnes amoureuses et attachées.

Ca devait être ça qui la terrorisait : l’attachement. Elle a annulé le mariage un mois avant le jour J. Ma famille n’était vraiment pas contente, pas parce qu’ils avaient dépensé beaucoup dans ce mariage mais surtout parce qu’ils n’avaient jamais pensé qu’une femme comme Safiya se serait permise ce genre de folies. Après autant de temps, elle devait bien savoir au fond d’elle ce qu’elle voulait, non ?! Ma mère n’arrêtait pas de ressasser ce genre de questions. Moi-même, je dois avouer que je ne sais toujours pas vraiment ce qui s’est passé pour qu’elle décide de tout arrêter. On était heureux. En tout cas, moi je l’étais. Mais visiblement j’ai du me tromper sur elle. Enfin, sur son état d’esprit.

Je n’ai pas forcément de rancœur envers elle. J’étais en colère, au début, évidemment. Furieux qu’elle ne m’ait rien dit plus tôt, que les choses se passent comme ça, que notre histoire s’arrête brusquement. Mais j’aurais peut-être du me douter qu’elle finirait par se lasser, ou par prendre conscience qu’elle n’était pas vraiment le genre de femmes qui se marient et fondent une famille aussi facilement. Maintenant, je suis simplement triste. Parfois nostalgique, mais surtout, dans l’inconnu total face à elle. J’aurais aimé … Non, j’aimerais encore des réponses. J’aimerais pouvoir lui reparler. Mais ça fera bientôt plusieurs mois qu’on ne s’est plus revus. Je ne sais pas si je suis prêt à ça, de toute manière. »
Son ancien futur mari.


fiche by laxy


Dernière édition par Safiya A. Aït-Malek le Mar 20 Déc - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adulte ϟ Sympathisante
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : PECULIAR SOLDAT (ava) | unknown (portrait) | Nymeria.(code signa) | Tumblr(gifs signa)
Points : 0
Hiboux : 42
Multi-compte(s) : Lily Evans
Club : Club des gros porteurs de poisse

Métier : Employée au ministère de la magie d'Angleterre, section coopération magique internationale
Particularité : Métamorphomage


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 15:42

*w* *w* *w* *w*

Bienvenue sur le forum I love you Arrow Arrow Arrow Arrow

Depuis le temps qu'on l'attend cette Safiya ptdr #safida

prongs

ω




I've got this completly under control.
Is this why everything is on fire?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur ϟ Sympathisant
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Adament
Points : 0
Hiboux : 743
Club : Mangemort. The Layer. #Ohthoserussians.

Métier : Professeur de magie runique.
Age : 25
Particularité : Les secrets dévoilés en traître par leur esprit. Tu maîtrises la Légilimencie.


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 15:54

SAFIYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA crazy
Olala ça fait grave plaisir de te voir enfin avec Saf mon petit Curry, depuis le temps qu'on l'/t'attendait bril Puis elle est tellement belle cette nana ptn
Puis le début de fiche donne hâte de lire l'histoire aussi, du coup bon courage pour l'écrire héhé sisou

(et puis rebienvenue accessoirement hein )

ω



OUR ANIMAL IMPULSES
Shine razor eyes in delight. Shine razor eyes before you die. Shine razor eyes in this light. There’s a cold breeze blowing over my soul.
Animal Impulses ; IAMX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 38
Hiboux : 563
Métier : Stalker Eve
Age : 26
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 17:21

PAPRIKAAAAAAAAAAAAAAAA crazy cute

Je suis obligee de faire Kazran now ?

ω



HEAVEN:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 46
Hiboux : 168
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Ven 18 Nov - 17:31

FAITES PLACE LA, MICROBES QUI AVEZ OSE POSTER AVANT MOI SUR LA FICHE DE MA SOEUR kwa

MA SOEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR crazy crazy crazy

Je sais pas quoi diiiiiiiiiiiire en fait juste je suis trop heureuse que tu joues Saf, par Merlin tombe tombe Je le sens déjà et j'espère que tu le sens aussi, on va faire des belles choses avec les Aït-Malek, et les autres n'ont qu'à se tenir prêts crazy

Ce que tu as déjà écrit me met de l'eau à la bouche pour la suite, je sens que ça va être parfait, parce que ce que tu as déjà mis là reflète incroyablement bien la vision que j'avais de Safiya coeur Ce qu'on sent aussi, c'est ta touche à toi, et ça, c'est le plus précieux coeur Je ne regretterai pour rien au monde de te l'avoir réservée, et je m'excuse à nouveau de t'avoir fait attendre si longtemps pour la dernière réponse d'Adonis tombe Je crois que j'étais pas encore prête à l'arrivée de Saf What a Face

Bref bref, trop hâte. coeur

ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfète
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Zouzou ♥ (pour l'avatar et l'aesthetic)
Points : 23
Hiboux : 464
Multi-compte(s) : /
Métier : Reine auto-proclamée de Serpentard


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Dim 20 Nov - 21:29

ENFIN crazy crazy crazy crazy crazy crazy crazy crazy crazy

ω



reign in blood.
I’m bigger than my body. I’m colder than this home. I’m meaner than my demons. I’m bigger than these bones. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière ϟ Sympathisante
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Loupiotre
Points : 0
Hiboux : 115
Métier : Soigneuse de Dragons
Particularité : Enlacée par une douce folie


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Lun 21 Nov - 16:42

OMG ! Mais elle est trop belle cette fille cute

Re-Bienvenue par ici et hâte d'en savoir plus depuis le temps qu'elle se fait désirer la petite ! crazy

ω



ET POURTANT
Nous sommes de ceux qui cherchent à désarmer la mort à coup d’grenades lacrymo pour l’effrayer et la maintenir à distance. Nous sommes de ceux qui espèrent croiser la vie un soir, au détour d’une avenue, pour la séduire, la ramener et lui faire l’amour de façon brûlante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Haziel (aesthetic) ; Liloo_59 (avatar)
Points : 2
Hiboux : 318
Multi-compte(s) : Sirius O. Black
Club : Canards sauvages ; Chaussettes solitaires ; Buveurs de Bierraubeurre ;

Métier : Relayeuse d'informations à Poudlard
Particularité : A explosé le record de timeout (x22)


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Mer 23 Nov - 19:57

Safiyyyyyyyyyyyyyyyaaaaaaaaaaaaaaaaa  

Quel personnage !  tombe  le scenario était déjà canon mais alors la fiche s'annonce vraiment bien cute  J'ai hâte de lire l'histoire bril  Allez hop hop hop on veut la lire !!

love love

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : gif : hqgifhunts / avatar : avengedinchains / signature : hotmess / gifs signature : cristalline & rebloggy
Points : 0
Hiboux : 17
Multi-compte(s) : Eve H. Millerfield
Métier : Assistante du consul du Pakistan à l'ambassade nationale magique
Age : 30


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Mar 20 Déc - 15:18

Mes chatons d'amour, avec un mois de retard, je vous remercie pour vos messages adorables qui font chaud au coeur mimi bril

J'ai ENFIN fini l'histoire (courte, et j'ai tenté de la rédiger d'une manière totalement différente de ce que je fais d'habitude donc bon, ça passe ou ça casse !). Je vais donc de ce pas poster dans les fiches terminées considérons cette fiche achevée comme un cadeau de Noël en avance Arrow !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 46
Hiboux : 168
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Mar 20 Déc - 21:53

⊹ A ma soeur...



A huit ou neuf ans, j’ai appris son existence, au hasard, au détour d’un article de la Gazette du Sorcier, auquel ma mère était toujours abonnée. Une photo de mon père fêtait sa mémoire le jour de l’anniversaire de sa mort, et le journaliste avait écrit quelques lignes sur ce que le grand ambassadeur du Pakistan Magique avait laissé derrière lui : une ambassade, donc, mais aussi une épouse et une fille. Pas une mention de moi, son fils, ou de ma mère, femme qu’il avait juré aimé. Je ne savais même pas ce que ça voulait dire, mais je la détestais déjà.
Quand j’avais quatorze ou quinze ans, je connaissais toute sa vie. Elle avait la vingtaine entamée, elle commençait à bosser au consulat, et moi, je passais toutes mes vacances à la suivre partout où elle allait. Ma sœur. Tout ce qu’elle faisait, je le méprisais. Je trouvais tout futile, inintéressant, stupide, vaniteux, et pourtant, je ne pouvais pas m’empêcher de passer des heures dans son ombre. Je connaissais tous ceux qu’elle fréquentait. Collègues de travail, quelques – rares – amis … Quand je décidais de passer la journée « avec » elle, je ne la quittais pas jusqu’à la tombée de la nuit, quand je savais que ma mère m’attendrait pour dîner. Ou alors, quand elle retrouvait sa mère à elle. Il m’était impossible de voir cette femme.  Déjà, la réalité de l’existence de Safiya m’était difficile à appréhender, mais cette femme ... impensable. Je me suis toujours demandé si elle avait senti ma présence, un jour. Je suis sûr qu’elle m’a vu, plusieurs fois – de toute façon, elle ne m’aurait pas reconnu. Si je savais tout d’elle, elle ne savait rien de moi, pas même que j’existais. Ma mère avait insisté pour que je ne prenne pas contact avec elle, sûre que Safiya et sa famille n’étaient pas au courant de mon existence, et qu’il valait mieux que ça reste comme ça. De toute façon, j’en aurais été bien incapable. Elle m’impressionnait trop. Pas seulement parce qu’elle avait huit ans de plus que moi, qu’elle était belle et qu’elle réussissait sa vie. C’était tout ce qu’elle représentait, plutôt, qui m’impressionnait. La fille de mon père. La vraie Aït-Malek, celle qui portait officiellement ce nom. Comment égaler un truc pareil ? Comment en être à la hauteur, même ? Au combien je la détestais, je ne parvenais à décrocher mon regard. Elle était fascinante.
Et puis, l’adolescence passée, je l’ai oubliée. J’ai grandi, je crois. L’obsession que j’éprouvais autour d’elle m’est passée, et j’ai arrêté d’aller la voir. Je l’ai poussée le plus loin possible, hors de ma vue d’abord, et hors de ma vie, ensuite. Je l’ai enfermée dans un coin de mon esprit, à double tour, bien décidée à ce qu’elle ne reparaisse jamais. Mais l’homme n’est pas maître dans sa propre demeure, et rien ne le protège contre un éventuel retour de ce qui a été refoulé ...

ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Hollow Bastion
Points : 6
Hiboux : 428


MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   Mar 20 Déc - 22:06

La Gazette du Sorcier


ϟ Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir passer faire un tour par les bottins pour référencer ton personnage. D'abord, réserve lui sa tête en passant par le bottin des avatars. Mais référence aussi ses capacités magiques dans le bottin des patronus et des capacités spéciales au besoin.
Ton personnage, maintenant sorti de Poudlard, est rentré dans le monde du travail. Va donc l'inscrire dans le bottin des professions.
Si c'est ton deuxième personnage - ou plus, petit coquin ! - va donc t'inscrire dans le bottin des multicomptes.

ϟ Puis, tu vas pouvoir lui construire une fiche de lien et de RP dans ce sous-forum, tu vas aller lui acheter un hibou que tu vas ranger par ici et que tu vas aller référencer dans ce sujet. Libre à toi aussi de publier son journal intime dans cette sous-partie

ϟ Une fois toutes ces étapes passées, tu peux -enfin- aller RP ! Tu peux évidemment aussi aller flooder, en tout cas, va nous démontrer par des montagnes d'écrits combien tu aimes ton nouveau personnage ♥ Amuse-toi bien sur Fizwizbiz ♥

Qui es-tu ?

Dépêche du jour : qui est donc Safiya A. Aït-Malek ?

Bientôt, ça ne sera plus en évoquant son père qu'on présentera Safiya Aït-Malek. La fille unique du premier ambassadeur du Pakistan marche en effet dans le chemin que lui a tracé son père, tout en se construisant son histoire et sa réputation à elle. Jeune, elle n'est qu'à quelques marches du poste le plus haut de l'ambassade, influente dans la vie politique de ses deux pays et surtout, elle est impliquée - en tant que RÉSISTANTE - dans la défense des idées en lesquelles elle croit. Nous sommes pressés de voir ce que le futur lui réserve...
Survole l'image pour en savoir plus


fiche by laxy, avatar par Hollow Bastion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forumactif.be
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Safiya - is she with you ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Safiya - is she with you ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Galerie des portraits :: Fiches validées-