Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

  [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 38
Hiboux : 509
Métier : Stalker Eve
Age : 26
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    Dim 6 Nov - 23:05



   
Oh well, what's life without a few dragons ?
Du Monde...

   


On n’allait pas se mentir, tu avais apprécié le compliment à l’égard de ta broche. Tu en étais…très fier. Et, tandis que la main de la Serpentarde s’était glissée dans la tienne, c’est sur un sourire que tu lui avais soufflé un « Bien moins que toi » …avant d’accorder ton intention à celle qui vous accompagnait, Aileen. Tu…appréciais cette dernière, au moins pour le fait qu’elle avait eu l’idée de te convier à participer à certains entrainements de Quidditch, à défaut de pouvoir y jouer officiellement, ça te permettrait au moins de ne pas perdre la main et de profiter de ce sport que tu appréciais temps. Ton regard l’avait effleuré rapidement sur un « Très jolie robe, elle te sied à merveille » …compliment poli, gentil…et même sincère mais bien moins important que celui accordé à ta petite copine

Et sur ce, vous vous étiez dirigé en direction de la salle des potions transformée pour l’occasion en salle de réception…

Une fois sur place, tu avais laissé ton regard étudier les environs…découvrant bien vite que le professeur Slughorn donnait un peu trop d’intérêt à des élèves qui…à ton sens…n’en méritait aucun. Et ça, tu ne t’étais pas gêné pour en faire part, à voix basse, à Augusta. Au moins sur ce point, elle fait preuve d’une véritable intelligence que tu apprécies réellement… « Un mystère… » Tu estimes que la seule place que devraient occuper les Sang-de-Bourbes et les Sang-Mêlé dans cette soirée est celle des serveurs et encore….c’est déjà leur faire bien trop d’honneur que de leur permettre de vous servir.

Tu laisses Aileen répondre à la question posée à son égard, t’amuses du fait qu’elle trouve tout ça…incroyable, toi qui a l’habitude de soirées bien plus…intéressantes et raffinées hors du cadre de l’école. Tu suis son regard lorsqu’elle adresse un rapide signe de main à….Regulus, un autre élève de votre maison qui ferait mieux de ne jamais laisser le vif d’or lui échapper, avant de reporter ton regard sur elle lorsqu’elle mentionne Durmstrang.

_ Aucune de ce genre-ci, non. Les professeurs de Durmstrang sont bien moins…excentriques que Slughorn. En revanche, il existe des soirées qui rassemblent les meilleurs élèves, l’Elite de l’école…organisées par eux-mêmes…pour eux-mêmes.

Et dans celle-ci au moins, chaque élèves invités méritent sa place, pas comme ici…où tu peux voir de minables petits sang-de-bourbe grouiller à droite ou à gauche de façon répugnante. Tu inspires, prenant sur toi… « L’une de vous désire quelque chose à boire ? »

Tout en te dirigeant vers une serveuse qui tient un plateau rempli de coupes de champagne, qui sur le coup te semble inconnue, jusqu’à ce qu’elle se retourne…là, il y a quelque chose dans le regard qui te semble familier. Ça ne peut pas ? Tu la jauge de haut en bas, tes pupilles s’écarquillant doucement tandis qu’un demi rictus se dessine sur ton visage… « Millerfield. Je dois dire que je suis impressionné, je ne croyais plus au fait que tu découvres un jour la brosse à cheveux ni les rudiments de l’hygiène corporel. Très jolie. Dix points pour Gryffondor. » …ton sourire se fait moqueur, oserait-elle s’énerver ici-même ? Certainement, ces choses-là n’ont pas de limite…ça ne t’empêche pourtant pas de te pencher doucement pour lui susurrer, plus doucement… « J’espère, au moins, que l’objet t’appartient, que tu ne l’as pas subtilisé dans un tiroir de mon frère » … aucune référence à sa kleptomanie, et c’est vrai, absolument aucune puisque tu n’es pas encore au courant de ce fait. Tu aimes juste ramener sur le tapis cette fois, un peu plus d’un mois plus tôt, lorsqu’elle avait été surprise par Azrael en train de fouiller son tiroir à sous-vêtements.

Et tu te redresses, t’emparant d’un geste fluide d’une coupe de champagne pour la porter à tes lèvres. Est-ce qu’Augusta et Aileen en veulent ? T’ont-elles au moins suivi ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr

ω



HEAVEN:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6ème année ϟ Poursuiveuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Enaira
Points : 0
Hiboux : 38
Métier : Élève en sixième année
Particularité : Don d'empathie


MessageSujet: Re: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    Mar 29 Nov - 11:07

L’enthousiasme débordant dont faisait preuve la jeune fille était bien difficile à dissimuler. Elle était plus qu’heureuse de se trouver ici, parmi l’élite de Poudlard où se mêlaient toute sorte de gens. Les Serpentards étaient, bien évidemment, présents en grande majorité tout comme d’autres noms célèbres du monde des sorciers. Mais il y avait également quelques surprises plutôt détonantes dans ce décor. D’ailleurs, de nombreux regards mauvais se posaient sur ceux qui n’étaient considérés que comme des moins que rien par beaucoup de leurs camarades. La supériorité régnait dans bon nombre d’esprit et se faisait ressentir dans les émotions de chacun, atteignant la jeune Rosier qui conserva un sourire figé, cherchant à ne pas laisser les autres régir ce que son propre cœur pouvait lui dire.

Finalement, elle avait su détourner l’attention auprès de ceux qui l’accompagnait en se montrant candide et interrogeant Haziel qui venait de ces lieux inconnus de l’Europe de l’est qu’elle apprécierait visiter un jour venu. Visiblement, Durmstrang semblait moins joyeuse que Poudlard comme école. L’excentricité de Slughorn était, certes, une chose qui entrait dans le patrimoine de Poudlard, mais elle pensait que d’autres pratiques élitistes de ce genre et organisées par les professeurs avaient lieu. A la place de cela, les élèves se débrouillaient par eux-mêmes, créant leurs propres cercles d’élite pour eux-même. Elle fronça légèrement les sourcils. « Il ne doit donc pas y avoir beaucoup de place laissées au hasard… » Elle s’interrogea alors sur le fait qu’elle puisse ou non avoir une place dans des soirées telles que celles-là, si elles avaient lieu à Poudlard. Aileen portait un nom précieux. Les Rosier étaient des Sang-Purs, membre des 28 familles d’Angleterre pouvant se vanter d’une telle ascendance. Mais elle n’était guère exceptionnelle et préférait largement éviter de se faire remarquer, jouant les moutons plutôt que les bergers. Cependant, elle était loyale et fiable, digne d’une confiance sans pareille, et elle était capitaine de l’équipe de Quidditch de Serpentard. Ça n’était pas rien, loin de là. Peut-être qu’à force de jouer des coudes, elle aurait trouvé ses marques dans ce genre d’événements, tout comme elle espérait bien recevoir son propre carton d’invitation l’an prochain et pas seulement profiter de celui d’une autre assez sympathique pour la choisir comme invitée.

Haziel proposa alors aux deux jeunes filles qu’il accompagnait si elles désiraient quelque chose à boire. La brunette sourit un peu plus largement avant de hocher simplement la tête en signe d’acquiescement. Il allait lui falloir au moins ça si elle désirait survivre à cette soirée. Aileen laissa Haziel s’avancer de quelques pas avant de porter son regard noisette sur Augusta qui restait là, à ses côtés. En tant que petite abeille veillant sur sa reine, elle avait bien sûr remarqué une chose essentielle. « Ta plus grande rivale n’est pas là… Penses-tu qu’elle viendra ? Il me semblait pourtant qu’elle ait été invitée… » Les informations, c’était une chose que les abeilles de la Cour d’Augusta partageaient entre elle pour toujours être sûres d’avoir un temps d’avance sur les autres. Et Aileen était sûre d’avoir entendu l’une d’elle mentionner la présence d’un carton d’invitation dans les mains de la jeune Ivanov.

D’un regard circulaire, elle vit qu’Haziel s’était lancé dans une conversation avec la serveuse de la soirée qu’elle n’eut aucun mal à reconnaître. Eve Millerfield, batteuse de l’équipe des Gryffondor. Elle ne l’appréciait pas grandement et une vraie rivalité était née entre les deux jeunes filles dès lors que les méthodes qualifiables de barbare de la jeune blonde avaient commencé à menacer grandement certains membres de l’équipe. En pensant à cela, le regard d’Aileen croisa de nouveau celui de Regulus. L’échange entre les deux s’acheva et la brunette s’avança d’un pas pour rouvrir la présence d’Haziel dans le cercle qu’ils formaient à trois, incluant plus qu’elle ne le souhaitait Eve. Elle prit à son tour une coupe du plateau que tenait la jeune femme. « Millerfield… N’oublie pas que c’est un plateau que tu tiens, pas la batte qui te sert à essayer de briser des nuques. La délicatesse n’est pas ton fort mais c’est amusant de te voir t’y essayer. »

IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfète
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Zouzou ♥ (pour l'avatar et l'aesthetic)
Points : 19
Hiboux : 456
Multi-compte(s) : /
Métier : Reine auto-proclamée de Serpentard


MessageSujet: Re: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    Sam 3 Déc - 0:27

Descendant du dortoir suivie d'Aileen, les deux jeunes filles retrouvèrent  Haziel. Elle nota que le compliment sur sa broche lui plu même s'il ajouta qu'elle était plus belle. Augusta étant vaniteuse, offrit un sourire à son "petit ami", mais ne se risqua tout de même pas à l'embrasser, même pas sur la joue. Elle aurait à se remettre du rouge à lèvres et ce n'était pas comme si elle avait envie de lui démontrer de l'affection. Ça aurait plutôt été pour jouer le jeu. Une fois les politesses entre Haziel et Aileen faites, ils se dirigèrent vers le lieu de la fête. Si pour quelques-uns uns le trio semblait un peu bizarre, s'attendant à voir Augusta et Haziel seuls en "amoureux", la blonde se félicita d'avoir invité la 6e année. Elle s'avérait d'une agréable compagnie. Calme et docile, mais également ambitieuse, son caractère allait bien avec celui contrôlant d'Augusta.

Ayant balayé la salle des yeux, la Serpentarde ne put qu'affirmer ce qu'Haziel venait de lui dire. Certains des invités à Slughorn n'auraient pas dû être présent. Des sang-de-bourbes, avoir du talent ? Jamais de la vie. Elle avait également remarqué les grands yeux bruns d'Aileen se promener au travers la pièce, impressionnés par ce qu'ils voyaient. Cet émerveillement amusa Augusta qui était habituée à ce genre de spectacle. Toutefois, elle prit la peine de demander si c'était la première fois qu'elle était invitée. Après tout, peut-être s'agissait-il de l'innocence des 6e années. D'accord, ils n'avaient qu'une année d'écart, mais une année pouvait faire la différence. Sans surprise, la brunette répondit que non, ajoutant qu'elle trouvait cela incroyable.

« Oui, le professeur Slughorn organise toujours de très belles soirées. Je te présenterais plus tard pour qu'il te connaisse mieux, c'est idiot qu'il n'ait pas pensé à toi. »


Chose qui risquait de ne jamais lui  arriver, pensa t-elle avec contentement. Elle était toutefois sérieuse en parlant de la présenter, elle était certaine qu'Aileen apprécierait l'attention. Si avec certains elle devait se faire craindre, elle savait que ce n'était pas la bonne méthode avec la jeune fille. Se faire apprécier lui garantirait une loyauté beaucoup plus solide. Aileen ajouta qu'elle devait avoir été invitée aux soirées du professeur depuis longtemps. Augusta ne fit qu'hocher la tête, puisqu'elle continua en demandant à Haziel s'il y avait ce genre de chose à Durmstrang. Il répondit que non, puisque les soirées étaient organisées par les élèves. Augusta se rappela alors que Nevea lui avait déjà glissé un mot là-dessus. Aileen commenta qu'il ne devait pas y avoir de place laissées au hasard. Effectivement, cela était surement très sélectif et c'était ce côté qui faisait rêver Augusta. Les soirées élitistes entre élèves auxquelles elle avait pris part ou qu'elle avait elle-même organisées avaient été excellentes. Elle trancha donc, disant :

« C'est ce qui doit les rendre encore meilleures.»

Pas comme ici, où l'élite selon Slughorn pouvait contenir Lily Evans... Haziel demanda ensuite si elles désiraient quelque chose à boire, la blonde ne fit que répondre : « Puisque tu le proposes.» Suivi d'un sourire qui se voulait amoureux. C'est ainsi qu'elle resta seule en compagnie de sa suiveuse. Celle-ci aborda un sujet qu'elle aurait préféré oublier, celui de cette grande asperge qui venait d'elle-ne-savait-plus-quel-pays. La simple allusion à cette personne réussissait à mettre  en colère Augusta. Selon Aileen elle avait été invitée. Cette information était déjà parvenue à ses oreilles et que la brunette aborde le sujet ne l'étonna pas tellement, même si elle aurait préféré éviter.

« Je l'ignore. Il serait toutefois mieux  pour elle de se tenir loin. Si ce n'est pas le cas, j'espère pouvoir compter sur toi...»

Ce qu'Augusta sous-entendait par là c'était que si effectivement elle venait et osait s'approcher, Aileen devrait démontrer sa loyauté. C'est alors qu'elle jeta au coup d'oeil à Haziel qui parlait à une jeune fille et... Augusta se mit à pouffer de rire, comme elle le faisait peu souvent. Ça ne pouvait pas être vrai... Millerfield, ici, à jouer les serveuses et à être maquillée, coiffée et bien habillée... C'était trop beau. Décidément, le professeur Slughorn était le père Noël de la soirée avec son ventre proéminent, son air joyeux et surtout, son "cadeau" offert à l'avance.  Les deux demoiselles s'approchèrent en même temps. C'est avec une pointe de fierté qu'Augusta entendit Aileen s'adresser à Millerfield, soulignant son manque flagrant de délicatesse. Elle prit alors la parole, ajoutant :

« Par contre, j'apprécie l'effort. Vraiment. Essayer d'avoir l'air d'une fille dans l'unique but de nous servir et de satisfaire nos besoins... C'est vraiment gentil de ta part. Malheureusement, ça n'aura pas été très concluant. Tu te ressembles toujours autant. Au moins tu commences à t'assumer, c'est bien ! Tu acceptes de prendre la place qui te revient. »  Conclua t-elle, un sourire mielleux aux lèvres, parlant encore une fois de son sang.

Spoiler:
 

ω



reign in blood.
I’m bigger than my body. I’m colder than this home. I’m meaner than my demons. I’m bigger than these bones. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Batteuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : anarchy / aesthetic : oim / signa : endlesslove
Points : 7
Hiboux : 222
Club : Membre à part entière du Club des Briseuses de Noix en Chef ; membre honoraire du Gryffy Squad

Métier : Redresseuse de torts serpentardesques
Age : 18
Particularité : Kleptomane


MessageSujet: Re: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    Mar 13 Déc - 21:00


When I'm in the room, why your team disappear ?
Bad girl, let me speak in your ear
La soirée aurait pu être bien pire. Pour le moment, Eve s’en sortait et elle n’avait encore aucune raison de se plaindre plus que nécessaire de sa punition. Même si Slughorn l’avait bien enrôlée à ce titre pour la sanctionner d’un devoir rendu en retard – ou d’autre chose, la Gryffondor elle-même ne se souvenait plus vraiment de l’incartade commise -, la blonde savait reconnaître quand elle échappait à des heures de retenue passées à laver les chaudrons des première année. Au moins elle pouvait même passer un peu de temps en douce avec ses amis présents en plus de Zéphyr, la batteuse ayant aperçu rapidement Sirius et Marlene, mais aussi Lily en compagnie plutôt étonnante de James. Décidément ces deux-là étaient bien trop faits pour être ensemble pour qu’ils ne finissent pas par le réaliser un jour, et peut-être que cette soirée était l’occasion pour eux d’officialiser quelque chose. Eve ne le savait pas et respectait entièrement les décisions de sa préfète d’amie, pour cause : elle n’aurait eu aucune envie qu’on se mêle de ses affaires de cœur – par chance néanmoins pour elle-même et pour les autres, il n’y avait rien à aller creuser de ce côté-là.

Alors qu’elle dispersait ça et là les coupes d’alcool pétillant avec plus ou moins d’enthousiasme selon l’interlocuteur, la septième année freina des quatre fers son avancée en entendant une voix dans son dos. Elle pivota, au comble de l’exaspération en voyant que ses craintes étaient confirmées. « Vraiment, Silaïev ?! Même ici ? » Un soupir profondément rageur plus tard, Eve dévisageait progressivement le russe au fur et à mesure qu’il parlait, passant du sarcasme au mépris assumé. Engoncé dans son habit prétentieux de parfait sang-pur, il l’énervait déjà rien qu’en le voyant respirer – malheureusement le Serpentard n’allait pas s’arrêter en si bon chemin et ne se gêna même pas pour la détailler de pied en cap, ponctuant son observation gênante d’un commentaire qui fit violemment rougir et tiquer la blonde. D’où se permettait-il de la traiter comme … Comme un bout de viande ? « Ok, je dois halluciner, c’est pas possible. » Durant quelques millisecondes, ses yeux accrochèrent au détail fait de métal précieux qui fermait sa cape. Belle broche pour un abruti. Elle se focalisa de nouveau sur l’ancien élève de Durmstrang, lèvres pincées et prunelles flamboyantes. « Qu’est-ce que tu cherches au juste, mon poing dans ta tronche ou un sortilège ? » Si sa mâchoire était déjà serrée sous l’effet de la crispation d’avoir à se tenir, celle-ci se contracta plus encore, presque douloureuse, à la remarque qu’il murmura un ton en dessous. Elle le regarda, des éclairs pleins les iris et une folle envie de lui faire payer son affront lui démangeant peu à peu les entrailles. « … De quel droit tu oses – » Sa voix avait commencé à se hausser spontanément sous l’effet de la colère, mais elle n’eut pas le temps de sortir sa baguette magique que la reine des Serpillières et son agaçante suivante vinrent se mêler à la conversation.

Comme si un Serpentard n’était pas déjà suffisamment en capacité de l’énerver, deux nouvelles recrues se dévouaient bien gentiment pour la mission-suicide qui consistait à faire tourner Eve en bourrique. Aileen Rosier, suivant de près Augusta Greengrass, avait cru qu’être invitée à une soirée mondaine pouvait lui donner le droit de la rabaisser. La sang-mêlée abandonna temporairement Haziel pour se reporter sur la petite brune face à elle, la jaugeant avec toute la désaffection qu’elle lui portait. « Très drôle, très fin, Rosier. Oh mais, ta maîtresse ne te tient pas en laisse aujourd’hui ? Il y a du progrès ! » La blondinette sentait qu’elle pouvait facilement perdre le contrôle face à eux. Si la jeune Rosier était ce soir plus en retrait, l’infâme couple de Serpentards, lui, savait très bien – ou avait rapidement appris – à appuyer sur les bonnes cordes pour qu’Eve agisse impulsivement et se retrouve elle-même punie. Et ce soir, Slughorn les surveillait tous, elle certainement plus qu’eux, tout invités et issus de bonnes familles qu’ils étaient. Ca n’empêchait pourtant pas les accidents d’arriver, n’est-ce pas ?

Comme si la solution pour mettre fin aux piaillements des vautours avait fini par la percuter, la blonde laissa couler les dernières remarques piquantes de ses camarades de classe sans rien dire. Etonnant de sa part, mais ne disait-on pas qu’il fallait se méfier de l’eau qui dormait ? La Gryffondor poussa un soupir de dégoût devant les bassesses de la reine des abeilles en chef et lui rétorqua sans hésitation. « Au contraire. Tant que je te ressemble pas, ça me va très bien. » Inutile d’aller se battre contre elle au sujet de la pureté du sang : c’était une cause perdue. « Au fait. Je suis peut-être la serveuse, mais je choisis encore qui je sers. Et toi, tu peux aller te faire voir. » Sans prévenir, elle arracha d’un geste sec et vif la flûte que tenait Silaïev et la dressa en l’air vers les deux pervenches, un sourire de crocodile sur les lèvres. « Tiens ! Pas besoin de coupe pour le boire, celui-là. Santé Greenie ! » Et dans un geste voilé de rancune, la blondinette renversa délibérément le contenu du verre de cristal à terre, à quelques millimètres à peine des jolis escarpins des deux demoiselles. Que les éclaboussures les touchèrent ou non, Eve s’en fichait : elle ne comptait pas rester là une seule seconde de plus à servir trois personnes aux idéologies nauséabondes. Elle tourna les talons après avoir jeté un regard meurtrier à l'instigateur de cette conversation déplaisante, décidée à fendre la foule pour ne pas céder à l’énervement – son regard cherchant déjà la silhouette apaisante de Zéphyr, en vain.

fiche by laxy


Spoiler:
 

ω



    mind
    i'mma show you how to love again. △ you love how you push me to the point of crazy and I love when you're on your knees and begging for me. you got me good with all these mind games, there you go, you got my heart again.  ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 38
Hiboux : 509
Métier : Stalker Eve
Age : 26
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Re: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    Ven 6 Jan - 0:55



   
Oh well, what's life without a few dragons ?
Du Monde...

   


Après…votre petit échange, entre Serpentard, où tu avais confirmé que oui…les soirées à Durmstrang étaient bien mieux, et que rien n’y était laissé au hasard…tu t’étais, après leur avoir proposé à boire, éloigner pour aller chercher des coupes. Cette…bonne intention ayant été…momentanément coupée par…la présence de Millerfield entant que serveuse. Tu n’avais pas pu t’empêcher de l’asticoter un peu…rien qu’un peu.

Sa…surprise t’avait amusé, faire soupiré brièvement par le nez. Franchement, qui des deux avait le droit d’être surpris de trouver l’autre dans une telle soirée ? Encore qu’elle faisait le service, ça avait le mérite d’être bien moins surprenant. Tu n’avais donc pas pris la peine de répondre à sa remarque, ayant préféré enchainer sur le fond de ta pensée. Aucune gêne dans tes paroles, au moins ne pouvait-elle pas te reprocher de dire ce que tu pensais. Un rictus s’était dessiné sur ton visage lorsque…de rage sans doute, tu ne te leurrais en aucune façon, elle avait rougit. Je dois halluciner, c’est pas possible il était certain qu’elle ne devait pas être habitué à pareil compliment, à de telle…félicitation. Cette idée te fit rire, intérieurement. Déjà, telle la sauvage qu’elle était…te menacer. Là, tu avais haussé un sourcil « Allons, Millerfield. Je me doute bien que ce doit être nouveau pour toi mais lorsqu’on te complimente, la bienséance veut que tu répondes Merci » …d’un ton un brin condescendant. Un instant, tu avais hésité…entre rajouter un Allez, répète après moi : Meeer.ci. Sauf qu’à la place, tu préféras te pencher légèrement vers elle, pour qu’elle seule puisse t’entendre, lâchant une remarque qui pour sûr…ferait son effet. Et…ce fut le cas. Tu te redressais, attrapant un verre, un sourire au visage….t’amusant des éclairs de rages qui se devinaient aisément dans son regard et ce début de réponse où pointait la colère et dont la voix prenait une octave de plus. Allait-elle craquer ?...

Elle fut coupée, sans doute, dans son élan par Aileen qui s’était approchée. En la voyant, tu avais abaissé le verre que tu avais en main, tes lèvres n’ayant pas encore eu l’occasion d’en effleurer le contenu. Préférant, pour le moment, écouter ce que la capitaine des Serpentard avait à dire. Oh, sa petite pique eut au moins le mérite de te faire pousser un léger soupire ressemblant à un bref ricanement. Suivant, avec intérêt, le nouvel échange sous tes yeux…te demandant combien de temps mettrait la Gryffondor avant de craquer et de faire une erreur qui lui vaudrait sans doute bien trop d’heures de retenues. Cela dit…tu te redressas, inspirant légèrement à la réplique de cette dernière qui…il fallait l’avouer…avait manqué de te faire légèrement rire aussi. Mais ça, tu ne tenais pas à être mal vu par Aileen, ni à la vexer. Et à présent, c’était au tout d’Augusta…ta charmante petite copine …à ses paroles, tu hochas un coup la tête d’un air entendu « Malheureusement, il y a encore du progrès à faire en ce qui concerne le respect qu’elle nous doit… » adressé directement à ton amoureuse comme-ci l’avis de la Sang-Mêlée sur la question ne t’intéressait pas…ce qui, de toute façon, était le cas. Ignorant d’ailleurs ce qu’elle avait à rétorquer jusqu’à ce qu’elle t’arrache ta coupe. Surpris, parce que quand même, tu avais écarquillé légèrement les yeux avant de la voir en déverser le contenu aux pieds des deux filles…

… … …D’accord. Tu venais de pouffer de rire un petit millième de seconde avant de pincer tes lèvres entre elles pour éviter, si ce n’était pas déjà le cas, qu’elles ne remarquent quoique ce soit. Mais…tu n’y pouvais rien si…avouons-le…la scène en elle-même était drôle. Très drôle. Surtout cette tête que tirait Millerfield…et…et d’accord, celle d’Augusta n’était pas en reste non plus. Tu avais d’ailleurs qu’à peine capté le regard que t’avais lancé cette première, trop occupé à essayer de…rester digne.

Tu te raclas finalement la gorge, Hmr … « J’espère que tous les serveurs ne sont pas comme elle.. » …Parce que pour une soirée, supposée, d’un tel prestige…ça ne le faisait pas. Et du regard, tu essayais de repérer des visages familiers. Apercevant ton frère au loin, auquel, lorsque vos regards se croisèrent, tu adressas un signe de tête.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

ω



HEAVEN:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event #2]" Oh well, what's life without a few dragons? "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT #2] " Oh well, what's life without a few dragons? "
» — bring me to life
» Life in UCLA
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Pensine :: Archives de vos RPs-