Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
6ème année ϟ Poursuiveuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Enaira
Points : 0
Hiboux : 38
Métier : Élève en sixième année
Particularité : Don d'empathie


MessageSujet: If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen   Ven 14 Oct - 9:12

If they cancel Quidditch, we riot

Regulus & Aileen

Colère. L’émotion dominait la jeune fille tandis qu’elle marchait. Sa robe de sorcière ondulait dans un mouvement gracieux et régulier, rythmant son pas rapide. Pour une fois, cette émotion était bien la sienne, elle qui s’était éloignée de tous les habitants du château non pas sans se faire un peu remarquer. Mais la nouvelle que le professeur Dumbledore venait d’énoncer était tout sauf plaisante. Le Quidditch était suspendu jusqu’à nouvel ordre. Comme un couperet venant l’achever, la nouvelle avait blessé une partie de la Capitaine de l’équipe de Serpentard qui avait préféré sortir pour faire parler sa frustration. Si elle tenait le coupable d’une telle attaque, elle aurait aimé pouvoir le réduire en miettes sans la moindre magie.

Elle sortit du château, râlant çà et là, parlant toute seule et maudissant cet imbécile qui venait, tout simplement, de pourrir son année scolaire. Frappant du pied dans une petite pierre qui se trouvait là, elle l’envoya voler sur plusieurs mètres, fourrant ses mains dans ses poches et poursuivant sa route. Ses traits étaient marqués par la rage et peu de monde pouvait se vanter avoir déjà vu la jeune Rosier dans un tel état. Même sa famille ne pouvait pas garantir qu’elle était capable de plonger dans une telle colère noire et pourtant, elle n’avait pas même eu besoin de l’aide des émotions extérieures pour y parvenir.

Depuis trois ans, le Quidditch était le moteur principal de la jeune brune qui avait su se faire sa place dans l’équipe. Mieux, elle en était devenue la capitaine depuis le mois de Septembre et avait organisé les sélections pour créer une équipe soudée et prête à abattre ces fanfarons de Gryffondors et leur idiot de capitaine. Sauf qu’une fois de plus, rien ne se passait comme prévu. Une fois de plus, on lui enlevait ce qu’elle avait de plus précieux pour mieux la plonger dans la rancœur et la déprime, faisant ressortir ce côté sombre qui sommeillait toujours en elle. A l’heure actuelle, Aileen avait en tête mille et une façons de faire plier ce coupable et lui faire avouer ses fautes pour que le sport qu’elle affectionnait puisse reprendre. Mais elle n’avait aucune idée de qui cela pouvait s’agir.

Sa marche rapide et agacée la conduisit au Lac Noir où elle s’arrêta sur la berge. La jeune Rosier poussa un long soupir avant de ramasser une pierre qui se trouvait à ses pieds et à la jeter de toutes ses forces dans l’eau. Le bruit de l’impact se fit entendre et elle observa l’onde se propager sur la surface lisse de l’eau. Puis, elle recommença, encore et encore, essayant de placer sa frustration dans ces jets de pierre qui lui arrachaient, de temps à autre, un gémissement agacé ou un petit cri rageur. « Il a fallu que ça tombe sur le Quidditch, hein ? » L’Écossaise avait du tempérament et il lui fallait redescendre en pression. D’ordinaire, elle montait sur un balai, faisait quelques tours de terrain avant de rentrer, apaisée. Mais là, cela lui serait impossible.

Elle finit par s’asseoir au bord du lac, prenant de profondes respirations, essayant de reprendre son calme. Il allait falloir du temps pour qu’elle puisse accepter cet état de fait… Si elle finissait seulement par l’accepter, car, déjà, dans sa tête, elle cherchait un moyen ou un autre de s’entraîner. Elle ne perçut alors pas la personne qui s’approchait d’elle, ses émotions étant trop proches de celles d’Aileen pour qu’elle puisse les différencier des siennes et comprendre qu’il s’agissait là de quelqu’un d’autre. La mine sévère, tournée sur l’eau sombre de la surface miroitante, elle soupira une fois encore, espérant un miracle devant cette situation.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6ème année ϟ Attrapeur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 224
Multi-compte(s) : Xin Chenxi Huan
Age : 18
Particularité : serpoufaigle refoulé


MessageSujet: Re: If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen   Sam 29 Oct - 1:00




if they cancel Quidditch we riot
feat. Aileen Rosier





« it’s who we are, does it matter if we’ve gone too far »

Tu avais passé un bon bout de temps avec Anatoli pour te remettre de toutes les émotions du repas, où ta présence malgré ton manque d’entrain incroyable devait tout de même se faire. Tu n’avais juste pas envie d’apprendre ce qu’il s’était passé, ou pire encore, qui était le coupable. D’une certaine façon la chose était faite, et toutes les paroles alarmistes de votre Directeur n’y changeraient rien du tout. Interdire le terrain de Quidditch était une décision qui n’avait du sens que le temps que les dégâts soient réparés en soi, mais guère plus sur la durée, ou alors autant tout interdire. Si Dumbledore croyait prendre une bonne décision, alors le conflit dans lequel vous vous vous trouviez prenait une bien triste tournure, et assez radicale.

C’est sur ces ruminations que tu finis par atterrir près du Lac Noir, n’ayant pas croisé le chemin de ta cousine après que celle-ci ait malheureusement quitté la salle en trombe pour des raisons que tu pouvais tout à fait comprendre, pour avoir même attendu sa réaction de là où tu te situais, et supposant que celle-ci devait sans aucun doute se trouver quelque part dehors, à loin de la terre entière, et ne rentrerait que lorsqu’elle serait à nouveau demandée, et autant que ce soit envers une personne envers qui elle ne réservait habituellement pas trop de rancœur - et tu savais qu’elle avait ses raisons ; si tenais très fort à ce sport et à tout donner pour attraper le fameux Vif d’Or, Aileen elle y avait même placé son avenir. Cependant, si celle-ci était certainement la seule du clan que vous aviez formé par la force des choses assez précautionneuse pour la laisser éclater à l’extérieur et loin des regards indiscrets, tu savais toutefois qu’elle ne souhaitait pas pour autant l’isolement le plus total, comme la plupart des personnes ici. Connaissant la verte et argent pour l’avoir en toute honnêteté toujours connue, tu savais que celle-ci n’avait pas besoin de plus de monde pour bousculer ses idées alors que celle-ci devait faire face à elle-même, sans pour autant solliciter longtemps la solitude la plus totale – il fallait de toute façon qu’elle rentre d’une heure à l’autre si elle ne voulait pas tomber malade, vu le froid quasi hivernal pour une soirée d’octobre -, et pris un certain temps avant de te décider à intervenir ; tu savais la propension de l’esprit d’Aileen à s’imprégner de celui des autres sans que tu décides de t’éparpiller devant elle comme tu avais pu malgré toi le faire plus tôt, et surtout que le tien lui donnait beaucoup trop de fil à retordre en temps normal pour que tu ne fasses pas très attention en ces temps.

« Si ça avait été les cours de Métamorphoses de supprimés il n’y aurait eu que Dumbledore qui aurait été triste, aussi. » Le ton n’y était pas, la voix s’était fait elle aussi presque silencieuse, mais tu avais tout de même le mérite de tenter la chose, et tu ne pouvais pas rester dans le silence beaucoup plus longtemps, même si d’un premier abord, et Aileen le savait, la chose t’aurait bien plus plu.

« Arrête, tu vas finir par assommer un poisson. » tentas-tu pour sommer la Serpentard de recommencer l’action alors que celle-ci s’était, sans aucun doute sur le coup de la fatigue, assise sur le premier banc qu’elle avait pu trouver, les yeux rivés vers le sol, et que tu l’y rejoignis.

« Tu sais, à une époque on n’avait pas besoin de terrain du tout et même ton salon a fait l’affaire, je ne savais pas que dorénavant tu avais absolument besoin d’un terrain aux dimensions réglementaires pour entraîner ton équipe, je croyais qu’il nous fallait nos balais et nos balles respectives seulement, et on ne nous a rien confisqué de tout ça. Pour les Vifs d’Or, on peut les acheter nous-mêmes, tous ceux que j’ai ont déjà été touchés, mais on peut en trouver ou les acheter pendant les vacances ? Et quand la saison recommencera, on aura une victoire contre Gryffondor, Potter et Millerfield. Le Quidditch ne peut pas être arrêté indéfiniment, et c’était peut-être seulement de quoi mettre la pression à Serpentard après tout. » Si tu voulais avancer plutôt que de seulement en vouloir à la terre entière, il fallait absolument que tu trouves les mots pour la rassurer quant au suivi de la saison et de tout ce qui s’ensuivait, finalement, en ne sachant absolument rien de plus qu’elle sur ce que tu tentais, espérant trouver l’expression qui fasse mouche et finisse par lui donner un petit sourire. Il n’y avait aucune raison qu’elle s’inquiète quant au sport, qui continuerait, au moins chez les sixième année de votre Maison, d’être une institution d’une ampleur capitale, sinon encore supérieure à la plupart des cours. Quant aux autres choses à craindre, tu ne trouvais pas encore les mots pour lui offrir sachant que tu n’avais pas le moindre espoir en faveur d’une accalmie de la situation, qui partait pour être identique, sinon pire, à ce que vous aviez connu l’année dernière. Tu espérais seulement que, maintenant que personne n’était gravement blessé, la situation retourne à la normale et que personne ne soit arrêté, au contraire de l’année dernière qui avait vu la mise à l’ombre de l’un de tes cousins pour un drame de ce genre.

Il était tout à fait inutile que tu l’invites à rentrer dès maintenant, même si la température commençait à se faire de plus en plus basse, parce qu’elle n’avait certainement pas besoin d’une quarantaine d’étudiants et de toutes leurs émotions, qui seraient certainement loin d’être joyeuses cette soirée, et qui ne feraient que lui rajouter un poids supplémentaire, alors que tu étais sur ce point très certainement infernal à toi tout seul.
by NYXBANANA


:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6ème année ϟ Poursuiveuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Enaira
Points : 0
Hiboux : 38
Métier : Élève en sixième année
Particularité : Don d'empathie


MessageSujet: Re: If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen   Mar 29 Nov - 11:50

If they cancel Quidditch, we riot

Regulus & Aileen

La voix de Regulus manqua de la faire sursauter. Elle n’eut pas besoin de se retourner pour savoir qu’il s’agissait de lui, ce timbre lui étant plus que familier. Son cousin éloigné avait dû la suivre pour s’assurer qu’elle ne ferait rien de stupide ou qu’elle allait bien. Enfin, bien… Dans la mesure du possible. Mais il avait raison. C’aurait été un cours ou un autre, ils n’auraient guère pris de telles mesures. Atteindre les élèves dans leur loisir et ce divertissement qu’était le Quidditch aurait eu le même effet qu’interdire les sorties à Pré-au-Lard. Dans le fond, peut-être espéraient-ils les voir tous s’accuser les uns les autres pour finir par obtenir le nom d’un coupable ? Sauf que le coupable, si Aileen le connaissait, elle commencerait par lui expliquer de quel bois elle pouvait se chauffer avant de le ramener par la peau des fesses dans le bureau du directeur, c’était une certitude. Elle lâcha un grognement avant de lancer un nouveau caillou qui sombra dans le lac noir, accompagné d’un « ploc » sinistre. Elle ne percevait même pas les émotions de Regulus tant les siennes étaient puissantes, chose bien rare. Sa colère et sa rage dépassait tout ce qu’elle avait pu vivre jusqu’alors. Cette empathie lui rendait parfois la vie dure et aujourd’hui, elle s’était nourrie de tout cela pour renforcer les émotions propres à la jeune Rosier.

Parlant de nouveau, le jeune Black tenta de nouveau l’humour. Il n’eut pour seule réponse qu’un soupir, mélange de lassitude et d’épuisement tant ce qu’elle vivait était fort et demandait de l’énergie. Elle prit de longues respirations, essayant de faire disparaître le voile rouge qui masquait sa vue sans pour autant y parvenir. Mais elle ne repoussa pas le jeune attrapeur quand il vint s’asseoir à ses côtés. Au contraire, sa présence serait un apaisement. Un moyen d’essayer de fuir ses propres sentiments pour essayer d’y voir plus clair. Et rapidement, il se lança dans un monologue qu’Aileen écouta avec attention. Les souvenirs de cette enfance qu’ils avaient partagée étaient toujours plus qu’agréable. Oui, fut un temps où ils avaient joué au Quidditch dans le grand salon du manoir des Rosier, attisant la colère de Kenna, la mère de la jeune fille, bien vite calmée par la présence d’Elbert, son oncle, qui voyait là uniquement les amusements de deux jeunes enfants inoffensifs. Ça n’était pas comme si le moindre vase brisé ne pouvait être réparé, après tout. Alors non, ils n’avaient pas nécessairement besoin d’un terrain pour s’entraîner. Mais ce n’était pas le plus gros problème dans l’esprit tempétueux de la brunette. Si ils pourraient toujours mettre au point des stratégies, même sur le plan théorique, la saison allait être franchement bousculée et les matchs risquaient d’être moins bien préparés. Remporter la coupe cette année serait plus dur que les autres années et ce statut de Capitaine ajoutait une certaine pression sur les épaules de la jeune fille.

Elle eut bien du mal à croire que tout cet élan positif venait de Regulus, lui qui était de nature bien plus anxieuse que cela. Ses yeux noisette croisèrent le regard du jeune homme, à la fois ami et membre de la famille de la jeune Serpentard qui ne put s’empêcher de sourire en coin. « Eh ben… On inverse les rôles aujourd’hui… Tu ferais un bien meilleur capitaine que moi avec de tels mots, tu sais… » Elle poussa un long soupir avant de se redresser un peu. « Pendant un instant, je t’avoue que j’ai franchement eu envie de partir d’ici pour aller le plus loin possible… Cette journée a été épouvantable… Dis-toi que j’ai été jusqu’à imaginer qu’il pouvait s’agir d’un coup monté raté des Gryffondor. Peut-être qu’ils espéraient gagner le match plus rapidement, attendre que l’on rentre et hop, tout s’effondre fin de la saison, Gryffondor est déclaré vainqueur car seuls gagnants d’un match. » Elle se mit à rire légèrement. La colère s’effaçait doucement en elle, laissant dans sa bouche un goût amer de rancœur. Son regard se fit plus triste avant de retourner observer le sol. « Tu sais bien que le Quidditch, c’est tout pour moi… Quand Dumbledore a dit que c’était annulé, j’ai cru que ma tête allait exploser où que mes jambes allaient quitter mon corps… Si je tenais la tête de troll qui a fait ça, je te jure que je… Je le… Raaaaaah ! » Elle shoota dans un caillou qui se trouvait devant son pied, l’envoyant valser plus loin, laissant de nouveau la colère s’exprimer physiquement, cherchant à la faire sortir de son corps par tous les moyens possibles.

Aileen n’avait nullement envie de rentrer. Tout serait tellement plus compliqué car elle savait bien qu’elle n’était probablement pas la seule à être déçue et cette déception générale la consumerait sans qu’elle ne puisse le contrôler. Elle se mit à écouter le bruit de ces eaux sombres qui se mouvaient doucement contre les berges du lac. La confiance qu’avait Regulus se glissa doucement en elle pour lui redonner, à elle aussi, de l’espoir. L’espoir de penser qu’ils n’avaient pas dit leur dernier mot. Elle fronça alors les sourcils avant de reposer son regard noisette sur Regulus. « Crois-tu que cela pourrait-être le fait d’un Serpentard ? »
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen   

Revenir en haut Aller en bas
 
If they cancel Quidditch, we riot ♦ Regulus & Aileen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison de Quidditch 97-98
» Selections de Quidditch
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!
» REGLES DU QUIDDITCH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Poudlard :: Le Parc :: Le Lac-