Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr   Mar 11 Oct - 22:03



"Can someone help me through this mess"

Fin des vacances d'été - 23 août 1977, 23 h 09



Je n’aime pas l’idée de laisser ma famille seule pendant que je vais étudier à Poudlard. Si je pars, il n’y a plus aucun sorcier qui puisse les protéger des Mangemorts. Avec tout ce qui se passe ces derniers temps, je m’inquiète pour eux. Après tout, ce sont des moldus, et ils ne peuvent rien faire contre des sorciers aussi puissants. Ça ne changerait sûrement rien si j’étais là, mais au moins je saurais ce qui se passe et je pourrais tenter de les emmener loin de chez nous. Je n’ai même pas osé leur parler de ce qui se trame dans le monde magique… J’ai eu tout l’été pour chercher une solution à mon problème. Mais aucune ne me semblait vraiment bonne. Jusqu’à ce que je pense à Berlioz, un sorcier qui travaille dans le marché noir. Personne ne connait son vrai nom, seulement son pseudonyme, mais on dit qu’il est prêt à tout en échange de quelques gallions. Et si je lui demandais de l’aide? Le temps file à toute vitesse, et il ne me reste que quelques jours avant mon départ. Je dois me rendre à l’évidence : j’ai besoin de ses services. J’ai pris mon courage à deux mains, et je lui ai écrit. J’ai longuement hésité avant d’envoyer mon hibou, mais j’ai fini par le faire.

Il m’avait répondu en très peu de temps! J’ai senti mon anxiété augmenter à chaque instant jusqu’à ce soir. Je devais le rencontrer sur notre domaine, devant l’un de nos champs de maïs. Ainsi, aucun membre de ma famille ne pourrait nous voir pendant que nous discutions. Il ne fallait pas qu’ils soient au courant, sinon ils s’inquièteraient et m’empêcheraient de retourner à Poudlard. J’ai donc fait semblant d’aller dormir, et quand la maison fut silencieuse, j’ai pris ma veste, mis mes chaussures et je suis discrètement sortie. Derrière la maison, il y a quelques champs. Nos terres sont plutôt grandes et la ferme laitière se trouve à l’arrière de la maison, mais un peu reculée sur le terrain. Mes parents ne voulaient pas avoir l’impression de vivre dans la ferme, c’est pourquoi ils l’ont placée aussi loin. Je pouvais sentir mon cœur battre la chamade alors que j’attendais l’arrivée de Berlioz. Et si c’était un piège? Je serrais ma baguette très fort, juste au cas où il arriverait quelque chose et que je devrais réagir rapidement. En fait, ça me rassurait un peu d’avoir ma baguette, j’étais prête à l’utiliser. J’entendis un craquement tout près de moi, je me suis alors retournée d’un coup en direction du bruit. Puis, j’ai vu une silhouette s’approcher de moi. Il faisait trop noir pour que je puisse percevoir le visage du sorcier pour l’instant.

« Bonsoir, Berlioz. »

Ne sachant pas trop comment j’étais censée agir, je lui fis un sourire. Il ne lui restait que quelques pas à faire avant qu’il se trouve près de moi. Je commençais à avoir des doutes sur l’idée que j’avais eue en le contactant. J’étais terrifiée. Or, il était trop tard pour reculer.

Code by Sleepy & gifs par maiamitchellforever et zaynmalikdaily sur tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 46
Hiboux : 168
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr   Lun 17 Oct - 23:03


Can someone help me through this mess ?

"Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie: ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre."
Erioz

C'était la première fois qu'il faisait cela ; il n'y avait jamais songé, à se proposer pour ce genre de service. C'était elle qui était venue à lui avec cette commande. Il avait reçu sa lettre seulement adressée à Berlioz, que le hibou avait su retrouver dans une grande demeure de la banlieue londonienne. Zéphyr était toujours étonné par les capacités de ces oiseaux, et surtout, il se ravissait de savoir que désormais, Berlioz, c'était lui. Même les rapaces le savaient.

L'oiseau avait cogné sur la vitre de la villa de Sasha, si bien qu'elle avait d’abord cru que la lettre lui était adressée, jusqu'à ce qu'elle lise le pseudonyme de son petit-ami sur l'enveloppe. « Une écriture de nana », avait-elle seulement commenté, non sans que Zéphyr puisse entendre une pointe de jalousie dans sa voix. En souriant d'un air taquin, il récupéra l'enveloppe, songeant à ses différentes clientes et ce qu'elles pourraient lui demander. Il commença par lire la signature de la lettre, avant d'en chercher le contenu. Eris Cotter ; jamais entendu parler, ni d'Eris, ni des Cotter, et maintenant, il commençait à s'y connaître, en Sangs-Purs (qui représentaient l'immense majorité de ses clients). Tout s'éclaira néanmoins quand il lut la lettre. Si elle restait très évasive et lui demandait surtout une rencontre, Zéphyr comprenait entre les lignes ce qu'elle voulait de lui. Elle lui donnait rendez-vous dans sa ferme familiale, décrite comme trop vulnérable, que le jeune homme devinait moldue. Eris devait être née-moldue, et elle demandait à le voir maintenant car elle rentrait à Poudlard dans un peu plus d'une semaine.

Tous deux devaient avoir 4 ou 5 ans d'écart. Il n'aimait pas trop quand ses clients étaient des élèves de Poudlard parce que son passage chez les gryffondors n'avait pas exactement été discret, et que tout le monde semblait le connaître ; or, dans sa profession, il valait mieux être un parfait inconnu. Il n'avait aucun souvenir d’Eris, qui n'était donc probablement pas chez les Gryffondors, mais peut-être qu'elle, elle se souviendrait de lui. Un Roi parmi les lions, qui passe la main à son départ pour la vie adulte aux Maraudeurs, ça ne s'oublie pas.
Ainsi, Zéphyr se grima autant que possible de sorte à ce que Eris ne voit pas plus loin que Berlioz. Depuis Poudlard, il avait néanmoins beaucoup changé : entre autres, ses cheveux étaient désormais taillés très courts, seuls quelques millimètres de longueur quant à l'école on aurait presque pu les qualifier de longs. Son épaisse barbe signait sa sortie de l'adolescence, et le premier des tatouages qui recouvraient désormais son corps n'avait été fait que 5 mois après Poudlard.
Une cape courte tombait un peu en dessous de sa taille, nouée autour de son cou pour le protéger de la fraicheur des nuits d’été anglaises. Comme il détestait transplaner, il avait convaincu le conducteur du Magicobus de l’emmener le plus loin possible, jusqu’à ce qu’il grimpe finalement sur son balai et face le reste du trajet en volant. Pendant la nuit les moldus ne risquaient pas de le prendre pour autre chose qu’un oiseau, et à l’aide de sa boussole, il arriva bien vite sur les lieux. La jeune fille avait précisé qu’ils se retrouveraient dans la grange familiale, que Zéphyr repéra rapidement et derrière laquelle il se laissa atterrir avec aisance.
Posant son balai sur son épaule, il vérifia ensuite l’heure sur sa montre ; à peine neuf minutes de retard, il aurait pu se presser un peu plus, mais il avait appris avec le temps que se faire attendre n’était pas toujours une mauvaise chose, contrairement à ce que les professeurs de Poudlard s’étaient appliqués à lui faire croire. Pénétrant à l’intérieur de la grange qui se révéla en fait être plutôt une ferme laitière, Zéphyr trouva rapidement dans la pénombre la silhouette de celle qui l’avait mandatée. Eclairée seulement par la Lune, il ne la reconnaissait néanmoins définitivement pas. Tant mieux ; il n’avait maintenant plus qu’à espérer qu’elle non plus ne le reconnaisse pas.

Elle l’apostropha par son pseudonyme, Berlioz s’approcha alors un peu plus d’elle, juste assez pour pouvoir mieux distinguer son visage.

« Bonsoir, Cotter. Qu’est-ce que je peux faire pour toi, ce soir ? »

Sobre, mais en même temps direct ; Berlioz n’était pas connu pour être quelqu’un qui tournait autour du pot. Au contraire, il était réputé comme efficace, et il allait se montrer à la hauteur de cette réputation, même face à cette mission si inattendue.



ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr   Mar 22 Nov - 0:48



"Can someone help me through this mess"

Fin des vacances d'été - 23 août 1977, 23 h 09



J’avais décidé de faire affaires avec Berlioz pour qu’il protège mes parents : serait-ce dans les cordes de ce sorcier reconnu pour des tâches beaucoup plus sombres? J’espérais fortement qu’il me dirait oui. Je ne voulais pas qu’il arrive quoi que ce soit à mes parents pendant que j’étais loin de la maison. Ils sont moldus, et avec les temps qui courent, on ne peut pas dire qu’ils sont en sécurité. Ils ne pourraient pas se défendre contre des sorciers, ils ne feraient pas le poids. Et puis, je ne suis pas assez vieille pour maîtriser des sortilèges complexes de bouclier de protection. Rirait-il de ma proposition? Je ne sais pas s’il allait traiter ma demande comme n’importe laquelle, ou s’il allait la trouver ridicule. Or, il était mon dernier espoir. Le temps filait à toute vitesse, je partais bientôt pour Poudlard.

Il était dissimulé dans sa cape, je n’arrivais pas à discerner son visage sous la noirceur de la nuit. C’était une scène digne des films d’épouvante, il ne manquait plus qu’il sorte une hache et qu’il se mette à ma poursuite dans l’un des champs. Il m’appela par mon nom de famille, c’était étrange. En fait, ça faisait très professionnel, mais je n’y étais pas habituée. Il me demanda de préciser ma demande, ce que je fis avec confiance. Il ne fallait pas que je lui montre quelconque dose de doute ou de peur, il pourrait s’en servir contre moi ou même penser que je n’étais qu’une gamine indigne de ses services. Je n'utilisai pas un ton sévère, je ne voulais pas lui donner des ordres. J'utilisai seulement un ton qui lui montrait que le respectait. « J’aimerais que vous utilisiez vos connaissances et vos compétences pour que mes parents soient plus en sécurité le temps que je serai à Poudlard. Vous l’avez sûrement déjà compris, ce sont des moldus. » Ça m’aiderait vraiment à mieux dormir le soir! Je serais d’ailleurs plus concentrée sur mes cours, n’ayant pas à me préoccuper de la sécurité de ma famille. Mon frère aussi est un moldu, et je souhaite le voir grandir et s’épanouir pendant de longues années encore. « On pourrait se rencontrer à Pré-au-Lard si jamais vous devez me parler et je vous paierais ces jours-là. Certes, je vous donnerais un acompte avant que vous commenciez votre travail. »

Je ne suis pas dupe : tout ça a un coût bien sûr. C’est son travail, il ne perdrait pas son temps inutilement comme ça pour aider des inconnus à ses propres risques. « J’aimerais aussi connaître vos prix pour ce genre de service avant de passer un accord. » Je ne suis pas riche, mais j’ai de l’argent mis de côté. C’était une bonne raison de dépenser mes économies, j’en suis certaine. Ce n’est pas quelque chose que je pourrais regretter. « Il faudrait que ça reste entre nous. Je ne souhaite pas que mes parents soient au courant pour ces mesures. » Déjà qu’ils ne savent pas ce qui se trame dans le monde sorcier. Je ne veux pas qu’ils s’inquiètent trop de ce qu’ils ne peuvent pas contrôler. Ils ont déjà assez de soucis comme ça avec leur travail et la vie en général.




Code by Sleepy & gifs par maiamitchellforever et zaynmalikdaily sur tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Malfrat ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : brambleheart ; profil : austa ; sign : raeve. & merenwen ; gifs : hedgekey
Points : 46
Hiboux : 168
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & Remus J. Lupin
Club : The Layer

Métier : officiellement organisateur de soirées pour sangs-purs, offieusement malfrat plus connu sous le pseudonyme de Berlioz


MessageSujet: Re: [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr   Lun 23 Jan - 16:42


Can someone help me through this mess ?

"Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie: ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre."
Erioz

Cotter était une jeune fille plutôt mignonne qui laissait néanmoins transparaître, jusque dans la noirceur d’une nuit estivale, une certaine dureté dans ce qu’elle voulait pour elle et pour sa famille. Sous cette apparence plutôt douce, elle n’avait pas hésité à faire appel à quelqu’un qui n’était pas exactement réputé pour ses fréquentations, pour que sa famille puisse être protégée d’un danger latent. Ça demandait une certaine force d’esprit, surtout pour une gamine de quoi, seize ans ? Agréablement surpris par le ton sûr et respectueux qu’elle avait employé, Zéphyr – ou plutôt Berlioz – avait prêté une écoute attentive à ses requêtes, pour le moins étonnantes. Il n’avait décidément jamais fait ça, et le challenge qu’elle lui proposait, en même temps qu’associé à une grosse responsabilité, ne le poussait qu’à la prendre au sérieux, malgré son jeune âge. Les Cotter auraient besoin d’une protection à revoir régulièrement qui les maintiendrait en sécurité, et Eris avait tout de suite établit qu’elle voudrait des comptes rendus régulièrement. Visiblement, tout cela avait été bien pensé, et Zéphyr n’était là que pour accepter, et peut-être pour proposer une méthode. Aussi, la jeune fille aborda la question du prix et surtout, précisa qu’elle ne voulait pas que ses parents soient au courant. Ça serait probablement le point le plus compliqué, mais évidemment, si c’était une demande de sa part, elle serait respectée, sans qu’il la remette en question.

Zéphyr prit le temps de jauger un peu sa future cliente avant de répondre. Ses yeux s’adaptaient peu à peu à la noirceur de la grange et il plongea ses iris chocolat dans les siens. Il voulait la rassurer, la pousser à lui faire confiance, tout en lui laissant entendre que tout cela serait et resterait très professionnel. Il prenait cet exercice au sérieux, et avait déjà commencé à se demander, quand il était dans le magicobus en route pour ce rendez-vous, quel sortilège il pourrait utiliser pour protéger convenablement une maison. Néanmoins, vu la taille de la maison, et du terrain à couvrir, auquel il ne s’était pas attendu, il faudrait qu’il revoie ses plans, avec l’aide de la jeune fille qui devait connaître cet endroit comme sa poche. Il finit donc par répondre d’un air apaisé, mais surtout particulièrement consciencieux.

« Je pense qu’avant tout il faut qu’on fasse un petit tour de la maison pour que je puisse établir quelque chose comme un forfait. Si vous tenez à ce que vos parents ne soient pas au courant, il faudra que j’intervienne la nuit, que je connaisse donc bien les lieux. Et après, en effet, on se reverra régulièrement pour que je vous tienne au courant de la situation, et pour que vous me payiez. Je pense qu’au départ, je viendrai checker la maison plus régulièrement, et une fois que tout sera bien établit, je pourrai espacer mes visites. »

Zéphyr reprit son souffle un instant, jaugeant un peu la réaction de Eris. Il ne voulait pas aller plus vite que la musique, et tenait à ce qu’elle lui fasse confiance. C’était important pour établir une bonne relation de travail.

« Est-ce que vos parents dorment ? Est-ce qu’on peut aller voir la maison ? Il faudrait que je commence par protéger toutes les cheminées, toutes les portes d’entrées, toutes les fenêtres. Après, on verra pour la protection du terrain, si vous voulez qu’on étende ça jusque-là… »





ω






we live togheter, in a photograph of time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Can someone help me through this mess | Zéphyr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Le Mess des Marines
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Grande Bretagne :: Angleterre :: Autres villages sorciers-