Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Eden G. Wedderburn † In god we do not trust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 17:46


Eden Grace Wedderburn

« La foi transporte les montagnes. C’est vrai. La raison les laisse où elles sont. C’est mieux.  »  

ϟ Prénom(s) : « Eden Grace... Deux prénoms que mes parents ont choisi avec soin. Et pourtant ils se sont fourrés le doigt dans l’œil : je suis loin d'être un joli et mignon petit paradis pour eux. Pour ce qui est de la grâce, pour mes parents elle est censée être divine... En tout cas, divine ou pas, je dois dire que ce deuxième prénom ne me va pas du tout.
Dans la famille on a tous des prénoms en rapport étroit avec le christianisme, c'est une religion chez les moldus, un truc auquel le reste de ma famille croit dur comme fer. Par exemple, dans l'ordre des naissances nous avons mes deux frères aînés, Joseph et Gabriel, puis moi, après c'est Thomas, Elisabeth, Luke et la petite dernière Eve. Oui, on est nombreux. Sept enfants ça fait toujours beaucoup. »

ϟ Nom : « Wedderburn, ça vient d’Écosse. Il y a très longtemps nous étions un clan respecté dans les Highlands. Aujourd'hui il reste encore quelques Wedderburn, mais nous passons plutôt inaperçu. »
ϟ Age : 26 ans
ϟ Date et lieu de naissance : 6 janvier 1951 à Inverness
ϟ Statut & Sang : Sorcière Née-Moldue
ϟ Particularité, don : /
ϟ Ancienne Maison : Gryffondor
ϟ Profession : Professeur de soins aux créatures magiques
ϟ Opinion Politique : Résistante
ϟ Baguette : 26,5 cm, bois de chêne blanc, fine, très souple. En son cœur : un nerf de lutin de cornouailles.
Le vendeur de baguette a expliqué à Eden que c'était une baguette capricieuse et malicieuse, têtue qui demande beaucoup d'énergie et de concentration. ''Les baguettes de ce bois ne s'attachent qu'aux personnes proches de la nature et qui ont beaucoup de courage.''
Il faut avouer que du haut de ses 11 ans, Eden n'avait pas bien saisi en quoi un bout de bois pouvait vouloir et être tout ceci... Mais à présent, elle comprenait parfaitement et avait appris à manier sa baguette avec agilité et rigueur.
ϟ Patronus : Un âne, une tête de mule, aussi têtue qu'Eden. Aussi borné et insoumis.
ϟ Epouvantard : Une sorte d'entité divine, Dieu tout simplement. La preuve qu'elle se serait trompée dans ses choix, la punition qui en découlerait, l'angoisse de n'être effectivement qu'une des représentations du diable.
ϟ Amortentia : Un mélange entre l'odeur de la forêt interdite après la pluie, des clémentines qu'Eden mangeait à Noël et d'une bougie que l'on vient juste d'éteindre.
ϟ Miroir du Rised : Dans le miroir apparaîtrait Eden et une famille. Une autre famille. Il y a simplement Gabriel qui est encore là. Mais elle est entourée de deux parents, elle sait que ce sont ses parents, même si elle ne les connaît pas réellement, elle sait aussi qu'ils sont gentils, qu'ils sont fiers d'elle et qu'ils l'acceptent telle qu'elle est. A côté de son frère Gabriel, il y a un autre garçon, plus jeune. Un petit frère sans aucun doute. Une famille unie voilà le rêve d'Eden.
ϟ Feat : Kristen Bell
ϟ Crédits : Amnestis
Qui es-tu ?


1. Votre personnage partage-t-il les idées montantes qui reprochent aux nés-moldus l'impureté de leur sang ?

« Évidemment que non ! C'est logique de par mes origines, mais c'est aussi logique... Juste parce que... c'est logique ! C'est vrai quoi, on est pas si différents. On a les mêmes capacités, les mêmes pouvoirs. On doit avoir les mêmes droits, la question ne se pose pas.
Malheureusement ça n'a pas l'air d'être l'opinion générale par les temps qui courent. Et il m'arrive de plus en plus souvent d'avoir à faire à des sympathisants de Vous-savez-qui. Pour ma part je leur rentre dans le lard, par Merlin on ne va pas non plus les laisser faire ces faces de trolls ! (Avec tout le respect que j'ai pour mes connaissances trolls...) En tout cas, les personnes extrêmes à ce sujet devraient être condamnées par le ministère. »


2. Que pense votre personnage du ministère actuel ? Le trouve-t-il plus apte à faire face à la situation actuelle ? Le trouve-t-il trop idéaliste, laxiste, sévère ?

« Sauf que justement, le ministère n'est pas très efficace en ce moment. Je le trouve trop laxiste, ils ont besoin de personnes plus courageuses et plus fortes dans leurs bureaux. Pas de gentils politiques qui présentent les choses sous un certain angle dans l'espoir de ne vexer personne... Il suffirait de peu pour que ce ministère sombre vers des penchants plus obscurs. Je ne leur fais pas confiance pour protéger la population. »

3. Votre personnage est-il prêt à s'investir dans la défense de ses idées, quelles qu'elles soient, ou préfère-t-il rester éloigné des jeux des politiques ?

« Je m'engage pour défendre mes idées, je ne vais pas rester immobile à me faire marcher sur les pieds sous prétexte que mes parents n'ont pas le sang qu'il faut. Par contre, quand je m'engage, je ne fais pas dans le politiquement correct : on me reproche parfois ma virulence et ma colère, mais j'ai l'impression que c'est le plus efficace face à ce genre de comportements.
Il y a peu, Dumbledore est venu me voir pour me parler de l'Ordre du phénix. J'ai immédiatement été emballée et après plusieurs discussions, j'ai rejoint l'ordre. Je fais bien plus confiance à l'Ordre qu'au ministère. Dumbledore est quelqu'un d'intelligent qui ne laisse pas les choses dégénérer. »


4. Que pense votre personnage du rapprochement des ministères de la magie anglais, français et slaves ? Est-ce un front utile et capable contre la menace que représente en Europe la montée de Voldemort au pouvoir ?

« Cela peut être une bonne idée, c'est peut être même une des seules que je trouve bonne de la part du ministère. Il ne faut pas rester dans son coin. Les mages noirs ne s'arrêtent pas aux frontières et ne se laissent pas cantonner par des langues, nous devons faire de même, pour être plus unis et plus forts. Mais ce n'est clairement pas suffisant. »

Survole l'image pour en savoir plus
Anecdotes



  • Eden est petite, elle fait seulement 1m55.

  • Elle a été gardienne de l'équipe de quidditch de Gryffondor pendant les 3 dernières années de sa scolarité. C'est d'ailleurs une très grande fan de quidditch et elle ne raterait un match à Poudlard pour rien au monde (sauf peut-être pour un magyar à pointes)...

  • Elle adore les plantes et la botanique, son bureau est rempli de pots en tout genre et elle a longtemps hésité à faire ses études sur la botanique.

  • Elle est abonnée à la Gazette du Sorcier et la lit tous les matins pendant le petit déjeuner à la grande salle. Tout en discutant entre deux lignes avec certains de ses collègues.

  • Elle a toujours les poches pleines de bonbons et les lance aux élèves qui répondent correctement à ses questions.

  • Elle a eu de nombreuses retenues pendant sa scolarité, mais a toujours trouvé que ça en valait la peine.

  • Elle carbure au thé noir.

  • C'est une prof' originale mais prudente, sa matière peut vite devenir dangereuse. Elle est d'un naturel sympa avec les élèves, mais ne prend pas de pincettes pour dire ce qu'elle pense.

  • Elle adore faire la fête et boire.

  • Elle a une brûlure dans le bas du dos d'une vingtaine de centimètres de longueur, due à une rencontre explosive avec un dragon norvégien à crêtes.

  • Elle tient un carnet de croquis dans lequel elle dessine les créatures magiques qu'elle rencontre et inscrit quelques notes sur leur comportement.

  • Noël la rend morose.

  • Ses créatures magiques préférées sont les fées en tout genre (doxys, farfadets, lutins...) Mais son travail de fin d'étude était sur les êtres de l'eau : Culture, politique et famille chez les sirènes du Royaume-Uni

  • Elle a vu le Yéti (ou plutôt un Yéti) lors de son voyage au Tibet. C'était un de ces plus grands rêves.


Caractère :

Drôle / Joueuse / Sympathique / Pétillante / Dynamique / Méfiante / Réservée / Cœur de pierre / Aime la liberté / Charmeuse / Menteuse / Manipulatrice / Compréhensive / Respectueuse / Attachante / A l'écoute / Câline / Combative / Têtue / Déterminée / Entreprenante / Casse-cou / Téméraire / Violente / Maladroite / Désordonnée

Derrière l'écran

ϟ Pseudo ou Prénom : Chloé
ϟ Âge : 24 ans
ϟ Double compte ? Nop'
ϟ Comment avez-vous découvert le forum ? Via un top site
ϟ Vos premières impressions ? L'ambiance a l'air trop chouette, j'ai très hâte de rp à vous !  ballon
ϟ Autre chose ? Ca fait longtemps que j'ai plus rp, mais j'ai trop envie de recommencer. Alors il faut être indulgent :p

fiche by laxy


Dernière édition par Eden G. Wedderburn le Ven 30 Sep - 22:06, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 17:47


Il était une fois ...

« Dieu n’existe pas, mais il faut faire semblant d’y croire. Cela lui fait tellement plaisir...  »
Je ne m'en souviens pas tellement. C'est un peu comme un rêve, c'est flou et ça ne me semble pas réel. Mais je sais qu'il fut un temps où je vivais heureuse parmi ma famille. Au tout début, quand il n'y avait eut aucun signe de magie. Loin, très loin dans mon enfance. Dans ma petite maison du centre-ville d'Inverness, dans les highlands écossais.

Je suis issue d'une famille nombreuse. Deux grands frères, deux petits frères, deux petites sœurs. Aujourd'hui je ne parle plus qu'à Gabriel, c'est un peu mon ange messager. Le seul à qui je n'ai pas su dire adieu. Le seul à qui j'envoie encore du courrier. Il a un an de plus que moi, il a voulu me rassurer, me protéger sans doute. Il voulait que je reste, je n'ai pas pu.
Joseph, lui, m'a très facilement ignoré, oublié même devrais-je dire. Comme effacé, rayé, gommé. Il fut un temps où j'étais tout aussi proche de lui que de Gabriel. Les choses changent si facilement... Les gens aussi... Je crois que je lui en veux beaucoup. Mais je n'en veux pas à mes cadets par contre, on les a très vite éloignés de moi et ils ne savent pas tout.

Mon père gérait une épicerie à  Inverness, un petit commerce dans lequel toute la famille donnait un coup de main. C'était tout juste suffisant pour nourrir tout le monde, mais on s'en contentait. Les fins de mois étaient parfois un peu difficiles. Ma mère était  femme au foyer, c'est elle qui nous donnait les cours. J'ai toujours regretté de pas être allée à l'école, les cours de récréations d'Inverness me faisaient de l’œil, ils avaient l'air heureux, ils avaient l'air libres, ils apprenaient les sciences et l'histoire.
On avait cours tous ensemble, mes frères, mes sœurs et moi, dans le petit salon au dessus de l'épicerie. On lisait l'Ancien Testament, le Nouveau, les Évangiles et les Épîtres. A ce moment là, du haut de mes 8 ans, j'y croyais dur comme fer. C'était ma vérité.

Tout mon rythme de vie était basé sur la religion. Les prières à chaque repas, le matin avant de commencer les cours et le soir avant de se coucher. L'église tous les dimanches. Les confessions. Tout l'amour présent dans ma famille, l'amour de l'autre, était en rapport étroit avec l'amour de Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
Une foi inébranlable habitait ma famille. Si bien que lorsque mes pouvoirs sont apparus, c'est le diable en personne qu'on vit en moi.

Je ne sais plus bien ce que j'ai fait. Plusieurs objets ont bougé tout seul, j'ai fait tomber la pluie sur ma tête, j'ai éteint des lumières, ouvert des portes fermées à clé... Je ne sais pas si un de ces événements a en particulier déclenché celui que je vais vous raconter mais... autant mon enfance est floue, autant ce samedi reste gravé dans ma mémoire avec une amertume sincère.

Cela faisait plusieurs jours que le visage de mes parents prenaient une autre allure lorsque leurs regards se posaient sur moi. Quelque chose entre le dégoût, la peur et la compassion déformaient leurs traits. Ce jour-là, ma mère me prit à part après le cours. Elle s'abaissa à ma hauteur et hésita à prendre mes mains dans les siennes. Son regard était grave, mais un sourire qu'elle voulait rassurant se dessinait avec difficulté sur son visage.
« Eden, tu es une petite fille intelligente. Tu as remarqué que des choses étranges se passent quand tu es en colère ou triste... Ton père et moi avons décidé de te soigner. On va sortir toutes les mauvaises choses qui sont entrées en toi, ça ne va pas être simple, mais tu es courageuse et tu ne veux pas que Satan prenne possession de toi, n'est ce pas ? »
Je crois que j'ai acquiescé d'un signe de tête tandis que ma mère pointait son doigt sur mon cœur, comme si le Diable était exactement là. Là, dans mon cœur. Dans le cœur d'une gamine de 10 ans qui ne demandait qu'à faire confiance à ses parents.
Quelques heures plus tard j'étais dans cette pièce froide, sans fenêtre, au papier-peint jaunâtre et fleuri. La seule issue était cette porte noire par laquelle j'étais entrée en tenant la main de mes deux parents. Une horrible odeur d'encens dominait la pièce dans laquelle se trouvait uniquement deux meubles : un buffet, rempli de fioles, de plantes séchées et sur lequel était posé une Bible. Ainsi qu'un lit, au centre de la pièce, sans draps ni oreiller, un simple matelas, même plus blanc.
Au mur, Jésus sur une croix de bois.

J'y est été exorcisée. Maintenue sur le matelas par un père au regard apeuré. Dans le bruit des prières du prêtre et des sanglots étouffés de cette mère qui ne regardait même pas. On a frotté des plantes sur moi, on a fait coulé des liquides malodorants, on a brûlé ma chair à vif. J'ai pleuré. J'ai eu mal. Mal au cœur. Les fioles du buffet ont toutes explosées.
« Le démon sort. » Disait-il. Tu parles...
Je crois que la chaleur de la pièce, la douleur du feu et l'odeur d'encens m'ont ensuite fait tomber dans les pommes. Je me suis réveillée seule dans la chambre que je partageais alors avec mes deux sœurs, un goût amer dans la bouche, mais persuadée que le démon était enfin sorti et que ma vie allait reprendre son cours normal.

Vous vous en doutez, ce ne fut pas le cas. Les événements étranges et hors du commun se répétèrent et je me vit reprocher de laisser le démon prendre à nouveau possession de moi. J'avais 10 ans. Sérieusement...



Puis un jour, quelqu'un vint avec une lettre cachetée de cire rouge à mon nom. Un professeur, qui souhaitait tout expliquer à mes parents. Je pense qu'ils n'étaient pas prêts à entendre ça, je pense qu'ils ne l'auraient jamais été d'ailleurs. Quand on croit en Dieu, on ne pense pas que la magie est quelque chose de bien. Je ne pensais pas, que c'était quelque chose de bien. Les sorciers étaient pour moi des êtres maléfiques qui pactisent avec le Diable.
Ce professeur, je le plains, il s'est fait traité de tous les noms, je l'ai frappé de mes petits poings en le traitant de menteur et il est resté, dans mon petit salon miteux, trois heures durant pour nous convaincre.
Mes parents ont accepté de m'envoyer à Poudlard. Je ne comprenais pas pourquoi. Si les sorciers sont des êtres maléfiques pourquoi me laisser dans un endroit où il n'y avait que ça, pourquoi m'abandonner à des satanistes ?
Quand j'y repense, je crois qu'ils étaient résignés, qu'ils avaient compris que je serais éternellement comme cela et qu'il n'y avait pas de remède à mes pouvoirs... je crois aussi, que c'était un moyen de m'éloigner de mes frères et sœurs, j'aurais pu les influencer, les contaminer qui sait ? Est-ce l'amour qui les a poussé à me mettre dans une école avec des enfants comme moi ou le désamour justement ? Je n'ai pas trouvé la réponse.

Je suis pourtant arrivée à Poudlard. J'ai eu peur. Peur du nouveau monde qui se présentait à moi, peur de ces gens que je croyais profondément méchants, peur aussi de ne trouver personne à qui parler, peur de moi, peur de Dieu . Pendant ma première année, je continuais de prier, je voulais que Dieu me pardonne d'être ce que je suis. Mais, au fur et à mesure, j'ai appris à avoir un autre regard sur les sorciers et leur monde. Ils m'ont apprivoisée, tout particulièrement les élèves de ma maison : Gryffondor. J'ai compris qu'on pouvait être sorcier et être bon, que chacun était différent.
Je suis revenue chez moi, des étoiles plein les yeux et j'ai voulu tout raconter, mais mes parents me l'ont interdit. Les cadets étaient persuadés que j'étais partie dans une école privée pour élèves à difficultés, seuls mes deux grands frères connaissaient la vérité. J'ai toujours tout raconté à Gabriel en secret, loin du regard de mes parents, la nuit, au creux de son oreille. Lui sait tout.

Les années s'écoulèrent et un fossé se creusa entre ma famille et moi. Plus rien ne me rattachait à eux, je sentais le dégoût dans le regard de mes parents et j'étais invisible pour mes frères et sœurs, excepté Gabriel. Ma foi s'est éteinte, petit à petit, au fur et à mesure que l'enfance me quittait. Aujourd'hui j'ai renoncé à Dieu, je n'y crois plus. Je ne prie plus, il n'y a rien là haut pour nous sauver. Les mensonges c'est bon pour les enfants.



Après ma dernière année je ne suis jamais retournée chez mes parents, je ne les ais pas prévenu. Je ne sais pas s'ils se sont inquiétés, je pense qu'ils étaient en fait, soulagés. Gabriel ne voulait pas. Je ne pouvais plus supporter cette croyance, ces regards, cette sensation de ne pas être à ma place. Si je restais j'allais devenir violente, dans mes paroles, dans mes actes, j'ai préféré partir sans me retourner pour éviter de détruire le bonheur illusoire dans lequel vivaient encore mes frères et sœurs.

Ce choix je ne le regrette pas, si c'était à refaire je le referais mais il m'a conduit à des années de galères. J'ai suivi une formation approfondie sur les soins aux créatures magiques, tout en enchaînant les petits boulots pour subsister. J'ai parfois dormi dehors, souvent squatté chez des amis, encore plus souvent j'ai dormi dans les bras d'hommes que je venais juste de rencontrer. J'ai beaucoup menti à ces hommes. J'ai parfois prétendu être amoureuse d'eux pour rester plus longtemps dans leur appartement. Je repérais les cibles faciles, les désespérés de l'amour ou au contraire ceux qui enchaînent les conquêtes en s'en vantant allègrement. Je me suis forgé un cœur de pierre et j'ai appris à aimer la drague, le charme, la manipulation sentimentale. Je ne suis jamais tombée amoureuse, je ne tomberais jamais amoureuse. L'amour c'est trop dangereux.
Je me suis accrochée à mes études, à mes recherches, me persuadant qu'à la fin je pourrais m'en sortir seule et avoir enfin un endroit à moi. Mon chez-moi. Même le plus petit des appartements m'aurait contentée. J'ai fait cinq ans d'études intensives et j'ai voyagé pendant deux ans pour étudier et analyser le plus de créatures magiques possible. J'ai bossé comme une dingue, j'ai eu des résultats excellents et j'ai vécu des choses incroyables. J'en ai sué pour obtenir toutes ces connaissances. Alors quand je suis allée à Poudlard, il y a deux de ça, devant le grand Albus Dumbledore pour lui présenter ma candidature au poste de professeur de soins aux créatures magiques, j'étais plus que stressée. Je voulais que mon travail paye. Et il a payé. Parmi les différents candidats, je suis celle qu'il a choisi, malgré ma jeunesse et mon manque d'expérience pour l'enseignement. Et rien que ça, c'est énorme.

Aujourd'hui, je gagne enfin un salaire décent, je vis dans un appartement à Poudlard avec vue sur la forêt interdite et je fais quelque chose que j'aime plus que tout. J'ai réussi. J'ai sorti la tête hors de l'eau. Poudlard a toujours été ma vraie maison et c'est ici que je me sens le mieux.
Espérons simplement que malgré mes origines moldues, je puisse toujours trouver une place dans le monde magique.


fiche by laxy


Dernière édition par Eden G. Wedderburn le Jeu 29 Sep - 17:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
6ème année ϟ Attrapeur
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 223
Multi-compte(s) : Xin Chenxi Huan
Age : 18
Particularité : serpoufaigle refoulé


MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 18:15

miiiih une prof de soins aux créatures magiques c'est tellement génial je ronronne coeur

courage pour la rédaction de ta fiche, on a hâte d'en savoir plus! et si tu as besoin de quoi que ce soit concernant le rp vu que tu n'en as pas fait un petit moment n'hésite surtout pas, on est gentils la plupart du temps sur la cb cute

(le Fléreur de Poudlard t'attend tu ne peux pas savoir à quel point) coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Haziel (aesthetic) ; Liloo_59 (avatar)
Points : 2
Hiboux : 318
Multi-compte(s) : Sirius O. Black
Club : Canards sauvages ; Chaussettes solitaires ; Buveurs de Bierraubeurre ;

Métier : Relayeuse d'informations à Poudlard
Particularité : A explosé le record de timeout (x22)


MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 18:20

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue cute

J'espère que tu te plairas ici coeur On est pas méchants & y a toujours des cookies qui trainent sur la CB. On accepte tout le monde haha même ceux qui se relance dans le rp ! Tu es bien tombée  mdr Je vois que tu envisages de faire d'Eden la prof de soins aux créatures magiques, je suis bien curieuse de voir ça ! Surtout si tu as la moindre question n'hésite pas à venir nous voir, on est là pour te répondre coeur

Attention pour ton avatar, tu l'as inséré dans le mauvais champ. Il faut mettre le lien dans la partie Avatar de ton profil, tu as dû le mettre dans portrait. Si tu n'y arrives pas, fais moi signe je te changerais ça sans problème


ballon

ω



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Durmstrang
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eve (aesthetic)
Points : 33
Hiboux : 483
Métier : Stalker Eve
Age : 26
Particularité : Animagus Corbeau. En apprentissage de l'Occlumancie (Depuis Juillet 1977)


MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 22:13

Oooh ! Une prof de SACM bril

Bienvenue et amuse toi bien ici !!! magic

ω



HEAVEN:
 






Dernière édition par Haziel Z. Silaïev le Mar 27 Sep - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfet
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : avatar : tearsflight. aesthetic : austa.
Points : 10
Hiboux : 291
Multi-compte(s) : Adonis Leroy & I. Zéphyr Aït-Malek
Age : 19
Particularité : Loup-Garou


MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mar 27 Sep - 22:25

Coucouuuuuuuuuu ma toute belle, et bienvenue parmi nous coeur Si tu as la moindre question, n'hésite pas, de mon côté j'ai trop hâte de lire ta fiche !

ω



we are everywhere
« I solemnly swear that I am up to no good. Mischief Managed »
JKR & apache.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Mer 28 Sep - 17:10

Merciiiii à tous et toutes !  sisou
Je vais tenter d'avancer dans ma fiche ce soir déjà  ecrit

Et merci Mary pour l'avatar, j'avais pas remarqué au début. Je viens de voir comment ça marchait Wink

Je passerai peut être sur la chatbox ce soir, prendre quelques cookies, héhé saute
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Hollow Bastion
Points : 4
Hiboux : 427


MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   Dim 2 Oct - 22:13

La Gazette du Sorcier

   

   
ϟ Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir passer faire un tour par les bottins pour référencer ton personnage. D'abord, réserve lui sa tête en passant par le bottin des avatars. Mais référence aussi ses capacités magiques dans le bottin des patronus et des capacités spéciales au besoin.
   Ton personnage, maintenant sorti de Poudlard, est rentré dans le monde du travail. Va donc l'inscrire dans le bottin des professions.
   Si c'est ton deuxième personnage - ou plus, petit coquin ! - va donc t'inscrire dans le bottin des multicomptes.

   ϟ Puis, tu vas pouvoir lui construire une fiche de lien et de RP dans ce sous-forum, tu vas aller lui acheter un hibou que tu vas ranger par ici et que tu vas aller référencer dans ce sujet. Libre à toi aussi de publier son journal intime dans cette sous-partie

   ϟ Une fois toutes ces étapes passées, tu peux -enfin- aller RP !  Tu peux évidemment aussi aller flooder, en tout cas, va nous démontrer par des montagnes d'écrits combien tu aimes ton nouveau personnage ♥ Amuse-toi bien sur Fizwizbiz ♥

   
Qui es-tu ?

   
Dépêche du jour : qui est donc Eden G. Wedderburn ?

   Il y a quelques années de cela, elle courait encore dans les couloirs de Poudlard pour assister à ses cours. Cette jeune femme pétillante a fait partie de l'équipe de Quidditch pendant trois ans, impossible donc de ne pas se rappeler son nom ou du moins les Souaffles qu'elle a pu arrêter. Après quelques moment difficiles, elle a trouvé un emploi stable dans cette école qui l'a vue grandir et évoluer. Elle occupe aujourd'hui le poste de professeur de Soins aux Créatures Magiques. Très appréciée de manière générale, elle aura peut-être permis à vos enfants de s'intéresser un peu plus aux animaux qui vivent sur notre chère planète.

Cela ne regarde personne d'autre qu'elle-même, mais si vous vous demandiez à quel groupe de pensée elle appartient, sachez qu'Eden est une  RÉSISTANTE. Les idéaux pro-sang-pur ? Très peu pour elle.
Survole l'image pour en savoir plus

   

fiche by laxy, avatar par Hollow Bastion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fizwizbiz.forumactif.be
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Eden G. Wedderburn † In god we do not trust   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eden G. Wedderburn † In god we do not trust
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eden M. Sullivan † In God we do not trust
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Inscription d'Eden Marshall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Galerie des portraits :: Fiches validées-