Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 
 

 took a car downtown where the lost boys meet - Marlene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
7ème année ϟ Attrapeuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 37
Age : 17


MessageSujet: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Lun 16 Mai - 19:20


❝ we're young and relentless ❞
- Marlene Amelia McKinnon -
17 ans × 1960 à Londres, Angleterre × Gryffondor × Sang pur × Fille d'Auror × Célibataire × Septième Année ×
// × // × // × // × // × // ×.  
Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo. Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet. Quisque rutrum. Aenean imperdiet. Etiam ultricies nisi vel augue.


(M/F) RECHERCHE 1 : Il ferme les yeux et laisse l'eau nettoyer la sueur et la saleté accumulées. Il se prend même à rêver que la pluie puisse tout laver, le sang, les larmes... Mais ce n'est que de l'eau et les nouveaux départs n'existent pas. C'est le lot des secrets : on les porte avec soi toute sa vie, quel que soit le prix à payer.
(M/F) RECHERCHE 2 : Elle garde les yeux rivés sur l'aiguille des minutes, mais celle-ci, bien sûr, ne bouge pas. La pile ne fonctionne plus depuis de longues années déjà. Son père lui avait dit : sa fonction n'est plus de donner l'heure ; elle sert à nous rappeler de notre passé et toutes les choses qui nous sont sacrées.
(M/F) RECHERCHE 3 : C'est dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est tant douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux.

code by lizzou — gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.




Dernière édition par Marlene A. McKinnon le Sam 30 Juil - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Attrapeuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 37
Age : 17


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Lun 16 Mai - 19:21

Gryffondor & Poufsouffle





Sirius Black
| citation |
We can't help but wonder how much difference one person makes in the world. We look inside ourselves, questioning if we have the capacity for heroism and greatness. But the truth is, every time we take an action, we make an impact. Every single thing we do has an effect on the people around us. Every choice we make sends ripples out into the world. Our smallest acts of kindness can cause a chain reaction of unforeseen benefits for people we've never met.

We might not witness those results, but they happen all the same. The point where all things were possible. The moment when a choice was made, or an action taken. The breath inhaled before a first step forward. And the most lasting chain reactions that are started by those moments and actions and choices, are always the ones that are started by love.

Remus Lupin
| citation |
There are three million species of animals living in the tropical rain forests, and one of them, the red fire ant, lives underground, under constant threat of annihilation from flash floods. Nature doesn't care. If a species wants to survive, it has to prove it deserves to. When the floods come, the fire ants hold on to each other, creating a living raft that can float until the water recedes. Months, if necessary. So how does a species figure something like that out? Instinct? Trial and error? Was there one fire ant who was being swept away by the rushing water, and grabbed on to another ant, only to find that together they could float? What if you were the one who knew what needed to be done, but you had no words? How do you make the others understand? How do you call for help?








Lily Evans
un mot


Sometimes storms do not arrive full-blown. Sometimes, they build over days, or even weeks. An Arctic storm, moving southward, can suddenly crash into a tropical hurricane that's driving North. And when these collisions of weather systems occur, it causes the storm to explode. The sum total of their destructive energy is far greater than what any of them would have been had they remained on their own, creating what meteorologists sometimes call "perfect conditions" for a deadly storm. A perfect storm. And when these perfect storms hit, you have to recognize them for what they are. Acknowledge their awesome power. And hold on tight..



Eve H. Millerfield
un mot
Numbers are constant. Until they're not. Our inability to influence outcome is the great equalizer. Makes the world fair. Computers generate random numbers in an attempt to glean meaning out of probability. Endless numerical sequences, lacking any pattern. During cataclysmic global events... tsunami, earthquake, the attacks on 9/11... these random numbers suddenly stop being random. As our collective consciousness synchronizes, so do the numbers. Science can't explain the phenomenon, but religion does. It's called prayer. A collective request, sent up in unison. A shared hope. Numbers are constant, until they're not. During cataclysmic global events, our collective consciousness synchronizes. So do the numeric sequences created by random number generators. Science can't explain the phenomenon, but religion does. It's called prayer. A collective request sent up in unison, a shared hope, fear relieved, a life spared. Numbers are constant, until they're not. In times of tragedy, times of collective joy, in these brief moments, it is only the shared emotional experience that makes the world seem less random. Maybe it's coincidence. And maybe it's the answer to our prayers.









Zéphyr Aït-Malek
| citation |
We can't help but wonder how much difference one person makes in the world. We look inside ourselves, questioning if we have the capacity for heroism and greatness. But the truth is, every time we take an action, we make an impact. Every single thing we do has an effect on the people around us. Every choice we make sends ripples out into the world. Our smallest acts of kindness can cause a chain reaction of unforeseen benefits for people we've never met.

We might not witness those results, but they happen all the same. The point where all things were possible. The moment when a choice was made, or an action taken. The breath inhaled before a first step forward. And the most lasting chain reactions that are started by those moments and actions and choices, are always the ones that are started by love.

Mary McDonald
| citation |
There are three million species of animals living in the tropical rain forests, and one of them, the red fire ant, lives underground, under constant threat of annihilation from flash floods. Nature doesn't care. If a species wants to survive, it has to prove it deserves to. When the floods come, the fire ants hold on to each other, creating a living raft that can float until the water recedes. Months, if necessary. So how does a species figure something like that out? Instinct? Trial and error? Was there one fire ant who was being swept away by the rushing water, and grabbed on to another ant, only to find that together they could float? What if you were the one who knew what needed to be done, but you had no words? How do you make the others understand? How do you call for help?



Dernière édition par Marlene A. McKinnon le Lun 16 Mai - 19:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Attrapeuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 37
Age : 17


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Lun 16 Mai - 19:22

Serdaigle & Serpentard





Anatoli Slezniov
| touch|
The first transatlantic telegraph cable was made of 340,500 miles of copper and iron wire, designed to stretch 2,876.95 miles along the ocean floor. Once the cable was in place, you could use electrical impulses and signal code to send any message you wanted to the other side of the world.

Human beings are hard-wired with the impulses to share our ideas... and the desire to know we've been heard. It's all part of our need for community. That's why we're constantly sending out signals and signs. It's why we look for them from other people. We're always waiting for messages. Hoping for connection. And if we haven't received a message, it doesn't always mean it hasn't been sent to us. Sometimes it means we haven't been listening hard enough. In spite of all our communication technology, no invention is as effective as the sound of the human voice.

When we hear a human voice, we instinctively want to listen, in the hopes of understanding it. Even when the speaker is searching for the right words to say. Even when all we hear is yelling, or crying, or singing. That's because the human voice resonates differently from anything else in the world. That's why we can hear a singer's voice over the sound of a full orchestra. We will always hear the singer, matter what else surrounds it.

Regulus A. Black
| touch |


Celui que tu surnommes le « chat noir », en raison du mauvais présage qu'il représente et de son nom de famille, tu l'as rencontré lors de son premier voyage dans le train de Poudlard. Il paraissait perdu, tu t'en es alors sentie responsable, l'assimilant à ton petit frère Louis. Mais il se trouve qu'il était un Black. Depuis, aillant cru à tord que c'était un pauvre né Moldu déboussolé, et  Regulus aillant été vu dans une position plutôt humiliante, un sentiment d’embarras et de gêne réciproque s'était installé entre vous deux dès que vos chemins se croisaient. Et malgré vos efforts pour vous éviter, vous vous retrouviez très régulièrement dans des situations qui dégénéraient à coup sûr. Durant ces moments, c'est comme si tout était hors de contrôle. Le sort s'acharnait sur vous, mais ces situations étaient tellement cocasses que vous commencerez peu à peu à ne plus vous prendre au sérieux. Vos sorts seront alors liés par le Quidditch où vous occupez tout deux la place d'Attrapeur, et par un destin qui à le sens de l'humour. Tu apprendras alors à le connaître et t'inquièteras de ses problèmes familiaux, tout en restant sur tes gardes, aillant peur, pour lui également, qu'il tourne mal.






Azrael Silaïev
| The East Wind |
They say that the shortest path between two points is a straight line. But what happens if that path gets blocked? When sediment impedes the flow of a river, it redirects, zigging and zagging instead of following a straight course. What looks to the crow like meandering, is to the water the most efficient route from source to outlet. Nature finds a detour. When two points are destined to touch but a direct connection is impossible- the universe will always find another way. If two points are destined to touch... the universe will always find a way to make the connection. Even when all hope seems lost- certain ties cannot be broken. They define who we are. And who we can become.

Across space, across time, along paths we cannot predict, nature always finds a way.
J. Monique Strout
un mot
There are three million species of animals living in the tropical rain forests, and one of them, the red fire ant, lives underground, under constant threat of annihilation from flash floods. Nature doesn't care. If a species wants to survive, it has to prove it deserves to. When the floods come, the fire ants hold on to each other, creating a living raft that can float until the water recedes. Months, if necessary. So how does a species figure something like that out? Instinct? Trial and error? Was there one fire ant who was being swept away by the rushing water, and grabbed on to another ant, only to find that together they could float? What if you were the one who knew what needed to be done, but you had no words? How do you make the others understand? How do you call for help?




précipitez vous :pompon:


Dernière édition par Marlene A. McKinnon le Mar 17 Mai - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Schizophrenic.
Points : 2
Hiboux : 493
Multi-compte(s) : Remus J. Lupin & I. Zéphyr Aït-Malek
Métier : Etudiant à Sainte-Mangouste
Age : 19


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Lun 16 Mai - 20:22

J'inaugure donc I love you Je te copie/colle un petit résumé de mes persos, et à la fin, je te donne mes idées. Évidemment, avec certains persos ça sera plus facile qu'avec d'autres ange Et surtout, si tu as la moindre idée, n'hésite pas I love you

Adonis coeur Adonis est un français de 18 ans qui a passé sa 7ème année à Poudlard, dans le cadre de la première édition de la coalition anglo-franco-slave. Arrivé en Écosse avec dans l'idée d'allonger à la fois son carnet d'adresse - en bon sang-pur - et son tableau de chasse - en bon coureur de jupons - il a vite déchanté. Il a découvert une Angleterre contaminée par la peste des mages noirs qu'il avait sous-estimée, et dont il ne partage pas les idéaux, et s'est surtouta fait des ennemis là où il aurait mieux fait de se faire des amis. Long story short, il s'est mis à dos Rabastan Lestrange, qui pour se venger a choisi d'envoyer une bouteille de vin empoisonnée par ses soins à la matriarche Leroy, qui, trop faible pour supporter ou même se battre contre ce poison, est morte à petit feu. Adonis était en entrant à Poudlard un jeune homme qui marchait la tête haute, qui était particulièrement charismatique, qui fréquentait le beau monde et qui était facilement admiré. A la fin de l'année, il n'était plus vraiment le même : s'intéressant enfin à la politique, il a finit par rejeter les idées des sang-purs les plus répandues, prônant l'égalité entre sorciers et moldus, mais ça lui a coûté beaucoup. Isolement, tristesse et culpabilité par rapport à sa mère, il n'a jamais osé agir contre Rabastan, craignant trop les conséquences. Il n'est pas une image de courage, il a d'ailleurs été placé chez les Poufsouffle en entrant à Poudlard, surtout pour sa qualité de travailleur. Après le décès de sa mère en mai, il s'est réfugié dans le boulot et a passé ses ASPIC avec brio. Il se surprend parfois à regretter d'avoir signé pour cet échange, même si ça lui a quand même permis une chose : il a rencontré l'amour, même s'il serait incapable de le dire comme ça. Se considérant comme séducteur invétéré, et son entourage ne réfutant pas cette image, il a été surpris des sentiments qu'il a commencé à éprouver pour une certaine anglaise rencontrée peu après son arrivée à Poudlard, Miss Georgia Prince, sentiments qu'il n'a d'ailleurs pas su reconnaître, ce qui lui a coûté sa relation. Après un été passé à se morfondre et se plaindre de sa situation - en bon enfant unique appréciant se lamenter sur son sort - et aidé par ses amis, il a décidé de se reprendre en main, et est maintenant interne à Sainte-Mangouste

Remus coeur Remus Lupin est un sorcier au sang-mêlé qui, ses cinq ans à peine fêtés, a été mordu par un loup-garou qui avait juré de venger sa communauté que le père du garçon avait osé insulter. Les Lupin sont donc devenus une famille solitaire, quasi nomade tant ils changeaient souvent de maison, dans le seul but de protéger leur fils d'une société rejetant les lycanthropes, pour user d'un terme politiquement correct. C'est avec un grand étonnement qu'ils ont un jour accueilli Albus Dumbledore chez eux, le Directeur de Poudlard étant venu leur confirmer la place qu'avait Remus à l'école, et leur expliquant le dispositif mis en place pour protéger Remus les soirs de pleine Lune. Le jeune garçon est donc entré à Poudlard, ravi de pouvoir enfin se faire des amis. Réparti chez les Gryffondor après que le Choixpeau ait hésité avec la maison de Rowena Serdaigle, il s'est retrouvé dans le même dortoir que trois garçons particulièrement curieux, qui ont finalement découvert son secret. C'est autour de la lycanthropie de Remus que s'est créé le groupe des Maraudeurs, puisqu'ils ont juré qu'ils protègeraient son secret comme si c'était le leur. Remus ne pourrait leur être plus reconnaissant ; et comme si ça ne suffisait pas, ils l'accompagnent même dans ses pleines Lunes depuis qu'ils ont appris en cinquième année à devenir des animagus. Remus est un élève doué, fasciné par ses cours de Défense contre les Forces du Mal, nommé Préfet en cinquième année, rôle qu'il prend particulièrement au sérieux. S'il est perçu comme le Maraudeur le plus sérieux, il n'en est pas moins Gryffondor. Courageux, brave, même, mais aussi particulièrement têtu, franc et honnête, il a du mal à ne pas se laisser aller à l'insouciance de ses meilleurs amis très tentante mais dangereuse pour son secret. C'est un garçon très apprécié de ses pairs, respecté jusqu'à même être craint par certains élèves qui s'y sont frottés et en ont subi les conséquences. Il n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, malgré son apparence silencieuse qui n'est que trompeuse. Il sort depuis six mois avec une Serdaigle à la famille de sang-pure assez fermée, ce qui a choqué tout Poudlard, ses meilleurs amis en premier. La loyauté est néanmoins sa première qualité, et il espère ne pas avoir à choisir entre elle et eux, parce qu'il les choisira eux, au combien ça le rendrait malheureux.

Zéphyr coeur Zéphyr Aït-Malek est l'enfant officieux d'un grand sorcier au sang-pur, Walter Aït-Malek, connu pour avoir participé à la création d'une ambassade du Pakistan magique à Londres, qu'il a eu avec une moldue. Décédé d'une crise cardiaque quand Zéphyr n'avait que cinq ans, il n'a rien laissé à son fils à part sa magie, son nom et une veste en cuir. La mère de Zéphyr a été détruite par la mort de cet homme qu'elle considérait comme l'amour de sa vie, et quand elle s'est remariée quelques années plus tard, elle s'est trouvée une pâle imitation de Walter, qui n'a fait que lui attirer des ennuis. Le beau-père de Zéphyr était en effet un ancien délinquant converti en dealer de drogue, qui n'a fait que ruiner sa famille avant de terminer en prison. Il est néanmoins le père des deux petites soeurs de Zéphyr, qu'il considère comme la prunelle de ses yeux, précisément comme ses petites perles qu'il aime et chérit plus que tout au monde. A Poudlard, le Choixpeau a à peine effleuré le crâne de Zéphyr qu'il a crié GRYFFONDOR. Il y a passé des années fantastiques, assis sur le trône des Rouge et Or avec son meilleur ami ; il a été membre de l'équipe de Quidditch, a passé ses BUSE et ses ASPIC avec brio et aurait pu devenir préfet s'il n'avait pas eu tant d'heures de retenue au compteur.
Néanmoins, en sortant de Poudlard, Zéphyr ne s'est pas lancé dans l'apprentissage d'une profession, trop attiré par l'argent facile. Sa mère ayant du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois, et ses deux petites soeurs devant fréquenter une école publique bien moins bonne que les écoles privées d'Angleterre, et Zéphyr détestant l'injustice de situation - il a passé sept ans dans une école tous frais payés où il a eu tout le confort dont on pourrait rêver tandis que ses soeurs ont connu douches froides, soirées sans électricité et humiliation sociale à l'école - il s'est mis à enchaîner les petits boulots plutôt illégaux, très éloignés de ses idéaux habituels, pour pouvoir gagner le plus d'argent possible qu'il investi quasiment à cent pourcent dans sa famille, à tel point qu'il dort souvent dans la rue. Fréquentant un monde qu'il hait d'ordinaire, il a appris à mettre ses opinions de côté, et est aujourd'hui demandé un peu partout, sous son pseudonyme Berlioz, pour effectuer des missions dans tout l'Europe, parfois même pour des personnes dont le poignet est tatoué d'une tête de mort de la bouche de laquelle sort un serpent ...

Je pense qu'entre Adonis et Marlène ça va être un peu plus compliqué à trouver que pour les autres. Ils se sont croisés à Poudlard, peut-être se connaissaient-ils au travers de leurs familles au sang-pur toutes les deux, mais à part ça, je ne vois pas vraiment ce qu'on peut trouver ... Si ça t'a inspiré quelque chose, par contre, n'hésite pas ado

Pour Remus et Marlène, ça sera évidemment plus simple, dans la mesure où ils côtoient la même maison et sont dans le même groupe d'amis depuis six ans maintenant. Des filles de son dortoir, c'est de Lily dont Remus est le plus proche, c'est la première fille a avoir découvert son secret. Remus l'avoue à Mary - son secret - en sixième année, et j'avais dans l'idée qu'il le dise aussi à Marlène cette année-là. Donc Marlène, si ça te va, serait au courant, et là du coup à toi de me dire ce qu'elle en penserait. Je pense en tout cas qu'avant, ils étaient amis, s'éclataient bien ensemble, je vois bien Marlène attendrir beaucoup Remus, et il adorerait voir ressortir chez elle la "fibre familiale", puisqu'il se sent lui assez "grand-frère" de sa bande.

Pour Zéphyr et Marlène, l'idée que je t'évoquais sur la CB est la suivante : Zéphyr, avant de quitter Poudlard il y a maintenant deux ans, était attrapeur pour les Gryffondor, et son meilleur ami était capitaine de l'équipe, en position de Gardien. Je pense que Elijah - le meilleur ami - aurait pu voir dans Marlène le potentiel d'attrapeur, et il l'aurait "embauchée" dans l'équipe, seulement pour qu'elle participe aux entraînements, et ce pendant la dernière année de Zéphyr et Elijah - Marlène serait donc en 5ème année. Là, Zéphyr l'aurait aidée à s'améliorer, et elle l'aurait donc remplacé quand il a quitté Poudlard. Ca aurait forcément créé un truc entre eux, t'en dit quoi ? Ca t'inspire quelque chose blue ??

ω



Georgiado
« Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas. Je creuserai la terre jusqu'après ma mort pour couvrir ton corps d'or et de lumière. Je ferai un domaine où l'amour sera roi, où l'amour sera loi, où tu seras reine. Ne me quitte pas » Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Attrapeuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 37
Age : 17


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Lun 16 Mai - 23:06

J'avoue que pour Adonis je ne vois pas trop pour l'instant, après Marlène se retrouvera assez régulièrement blessée à cause de son penchant pour le danger, et pourrait donc être une habituée de l'hôpital. Si ça te donne des idées, n'hésite pas non plus. :pompon:

Pour Remus c'est parfait, je voulais vraiment avoir un lien avec lui, et le fait que tu me proposes de confier son secret à Marlène me fait super plaisir! Je pense que le fait que Marlène ait tendance à assimiler tous les garçons dont elle devient inhabituellement proche à des frères pourrait rendre leur lien très fort étant donné que Remus se comporterait comme un grand frère pour elle. Quant à la révélation qu'il va lui faire, Marlène va se sentir très fière d'être dans la confidence et ça fera ressortir son côté protecteur. Bien sûr elle est trop peu mature pour pouvoir se comporter comme une grande soeur, mais je pense qu'elle montrera les crocs dès que quelqu'un se plaindra des absences de Remus par exemple, elle le protègera à sa manière. Et Marlène à un lien avec Regulus, alors c'est exploitable aussi de ce côté là.

Pour Zéphyr t'as eu une super idée, je n'avais pas vraiment réfléchi à l'entrée de Marly dans l'équipe, et ça c'est génial. Encore une fois, le fait qu'il soit plus âgé et qu'il l'entraîne au Quidditch permettra à Marlène de s'ouvrir à lui et de fonder un lien puissant, car si elle est proche de ses nombreux amis, dès lors qu'elle considère une personne comme de sa famille, tout est différent. Là, elle peut vraiment se vouer totalement à la personne en question et lui accorder toute sa confiance. Ces personnes seront rares, je pense donc qu'il y aura Remus et peut être d'autres membres des Maraudeurs, et j'ai aussi assimilé Reg à mon petit frère (ce qui est nouveau) dans le lien complètement tordu que j'ai avec lui :') Et puis il y à mon grand frère, Nicholas qui à 5 ans de plus que Marly, il peut y avoir aussi quelque chose entre vous deux à la base (enfin ça c'est juste un truc qui m'a effleuré l'esprit). Après il faudrait réfléchir à comment Marly et Zéphyr continuent de se voir, à quelles occasions. crazy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etudiant ϟ Indifférent
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Schizophrenic.
Points : 2
Hiboux : 493
Multi-compte(s) : Remus J. Lupin & I. Zéphyr Aït-Malek
Métier : Etudiant à Sainte-Mangouste
Age : 19


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Mar 17 Mai - 11:15

Adonis & Marlène : Ado n'est que stagiaire, et de toute façon, si Marlène se blesse, c'est plus probable qu'elle aille à l'infirmerie qu'à Ste Mangouste, donc ...

Remus & Marlène : quel est le lien que vous entretenez avec Reg ? Parce que Remus lui aussi essaye de "soutenir" Regulus dans la mesure du possible, en tentant de ne pas se mettre entre les deux frères, peut-être donc que Marlène et lui pourraient en parler, partager leurs inquiétudes et des "conseils" pour l'amadouer muhaha.
Par ailleurs, puisque Marlène est proche des Maraudeurs, elle aura été invitée à venir quand elle veut en Août à la grande maison que les boys ont loué sur la côte anglaise coeur

Zéphyr et Marlène : Du coup Nicholas et Zéphyr ont trois ans d'écart, il était dans quelle maison ? Tu comptes à terme en faire un scénario ? Ça pourrait être intéressant que Zéphyr et lui se soient connu, et on peu imaginer soit qu'ils ne s'appréciaient pas tant que ça, du coup Nicholas regarderait d'un mauvais oeil leur relation, ou alors à l'inverse, ça aurait pu être Nicholas qui en quittant Poudlard aurait dit à Zéphyr de veiller sur sa petite soeur, ce qu'il aurait fait avec soin, lui même ayant deux petites soeurs auxquelles il tient comme à la prunelle de ses yeux. En tout cas, Zéphyr aurait du coup sous son aile deux gryffondor de la même année, Marlène qu'il entraîne, et Eve qui est aussi dans l'équipe - pourquoi Dumby ne l'a pas nommé préfet s'il prenait un si grand soin des années inférieures, hein What a Face Faudrait pas que les deux liens se ressemblent sinon c'est un peu ennuyeux, donc je pense que en effet y'a quelque chose à chercher du côté de Nicholas.

ω



Georgiado
« Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas. Je creuserai la terre jusqu'après ma mort pour couvrir ton corps d'or et de lumière. Je ferai un domaine où l'amour sera roi, où l'amour sera loi, où tu seras reine. Ne me quitte pas » Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Attrapeuse
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Almilozee
Points : 0
Hiboux : 37
Age : 17


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Mar 17 Mai - 19:36

Alors, pour Regulus, j'ai ajouté le lien que j'ai avec lui dans ma fiche à l'instant (tout comme lui d'ailleurs, si tu veux aller voir son point de vue). Donc oui, Marlène pourrait partager les inquiétudes de Remus, et elle est du genre à établir des plans foireux pour essayer d'aider les gens, je pense qu'elle essaiera d'entraîner Remus dedans. :') En plus, la mère de Marly est Auror, et malgré tout, elle reste dans une famille de sang-pur, alors elle peut obtenir des informations sur la situation des Blacks et connaît le fonctionnement de leur famille, elle pourrait donc essayer d'aider Remus avec ces informations. Mais ça restera malgré tout un peu compliqué entre Reg et Marly au début, en plus Anatoli lui fait peur. Pour la maison, Reg m'en a parlé, et ce serait cool Very Happy

Je n'ai pas encore pris le temps de bien développer Nicholas (ce qui ne devrait tarder) mais j'avais pensé qu'il serait à Serpentard (du coup ça ferait un Serpy, une Gryffy et un Serdy! On aime la diversité par chez nous hehe ). Ce serait quelqu'un de mature, très protecteur envers sa soeur, je ne pense pas qu'il voit d'un bon oeil Zéphyr. Je pense même qu'il pourrait être jaloux que ce soit lui qui l'ait "remplacé". ça pourrait donc ajouter un peu de piment dans la relation ^^ Après il faudrait trouver un moyen qu'il puisse y avoir interaction entre ces personnages hem Après sur Nicholas, je reste ouverte à toute proposition qui pourrait t'inspirer coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème année ϟ Préfète-en-Chef
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Crédit : Eilyam (avatar) | Groggy Soul (aesthetic) | Nymeria. (Code signa)
Points : 2
Hiboux : 183
Multi-compte(s) : Ida Thorsen
Club : Slug

Métier : Future Auror (on y croit)
Age : 18
Particularité : Drama Queen 1ere Classe


MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   Sam 20 Aoû - 0:41

Coucou toi ange

ω




There's just no point, hating someone you love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: took a car downtown where the lost boys meet - Marlene   

Revenir en haut Aller en bas
 
took a car downtown where the lost boys meet - Marlene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» LOST LE RPG
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Alice always lost... [Validée]
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ Fizwizbiz. :: Gestion de votre personnage :: Historiques de vos personnages :: Fiches de liens-